Philosophie : Georges Didi-Huberman

Google Agenda

Le 19 avril 2019 - 19h00

Oui, les soulèvements échouent le plus souvent.
Écrits entre 2015 et 2017, les quarante fragments réunis dans Désirer, désobéirCe qui nous soulève Volume 1, (Éditions De Minuit) s’intéressent tous à ce que l’auteur nomme « soulèvement ».
En puisant abondamment dans l’histoire écrite des idées et des arts des dix-neuvième et vingtième siècle, Georges Didi-Huberman fait d’abord presque oeuvre encyclopédique. Benjamin, Adorno, Negri, Deleuze, Agamben, Debord, Foucault, Fanon, Rancière, Nancy, ,Vidal-Naquet…
Des noms de ceux qui ont pensé, théorisé, désiré, sous des vocables parfois divers et divergents, ce qu’était pour eux « se soulever » et dont l’auteur détaille ici les écrits.

Georges Didi- Huberman est Historien de l’art et philosophe, maître de conférences à l’EHESS .

Photo © Patrice Lenormand

empty