Ils sont parus en poche !

Je songe à ma pile de livres de poche aux pages tremblotantes, comme si elles avaient autrefois fait partie de la mer. Kazuo Ishiguro

  • Les impatientes Nouv.

    «Patience, mes filles! Munyal! Telle est la seule valeur du mariage et de la vie.» Au nord du Cameroun, au sein des riches familles peules et musulmanes, la patience est la vertu cardinale enseignée aux futures épouses. Malheur à celle qui osera contredire la volonté d'Allah! Entre les murs des concessions, où règnent rivalité polygame et violences conjugales, la société camerounaise condamne ces femmes au silence.Mais c'est aussi là que les destins s'entrelacent. Ramla, arrachée à son premier amour; Safira, confrontée à l'arrivée d'une deuxième épouse; Hindou, mariée de force à son cousin:chacune rêve de s'affranchir de sa condition. Jusqu'où iront-elles pour se libérer?

  • La famille Martin Nouv.

    La famille Martin

    David Foenkinos

    « J'avais du mal à écrire; je tournais en rond. Mes personnages me procuraient un vertige d'ennui. J'ai pensé que n'importe quel récit réel aurait plus d'intérêt. Je pouvais descendre dans la rue, arrêter la première personne venue, lui demander de m'offrir quelques éléments biographiques, et j'étais à peu près certain que cela me motiverait davantage qu'une nouvelle invention. C'est ainsi que les choses ont commencé. Je me suis vraiment dit:tu descends dans la rue, tu abordes la première personne que tu vois, et elle sera le sujet de ton livre. »

  • Nickel boys Nouv.

    Dans la Floride ségrégationniste des années 1960, le jeune Elwood Curtis prend très à coeur le message de paix de Martin Luther King. Prêt à intégrer l'université, il voit s'évanouir ses rêves d'avenir lorsque, à la suite d'une erreur judiciaire, on l'envoie à la Nickel Academy, une maison de correction où les pensionnaires sont soumis aux pires sévices. Elwood se lie toutefois d'amitié avec Turner, en qui il trouve un allié précieux. Mais l'idéalisme de l'un et le scepticisme de l'autre auront des conséquences déchirantes.
    Couronné en 2017 par le prix Pulitzer pour Underground Railroad puis en 2020 pour Nickel Boys, Colson Whitehead est l'un des rares romanciers distingués à deux reprises par cette prestigieuse récompense. S'inspirant de faits réels, il continue d'explorer l'inguérissable blessure raciale de l'Amérique et donne avec ce nouveau roman saisissant une sépulture littéraire à des centaines d'innocents, victimes de l'injustice du fait de leur couleur de peau.

  • Le crépuscule et l'aube Nouv.

    997. Les Anglais font face à des attaques de Vikings qui menacent d'envahir le pays. En l'absence d'un État de droit, c'est le règne du chaos.
    Le jeune Edgar, constructeur de bateaux, voit son existence basculer quand sa maison est détruite au cours d'un raid viking.
    Ragna, jeune noble normande insoumise, épouse par amour un Anglais, mais sa désillusion sera grande face aux moeurs et aux mentalités d'outre-Manche.
    Aldred, moine idéaliste, rêve de transformer sa modeste abbaye en un centre d'érudition de renommée mondiale.
    Tous trois devront s'opposer à leurs risques et périls à l'évêque Wynstan, prêt à tout pour accroître sa richesse et renforcer sa domination.
    Dans cette extraordinaire épopée où se mêlent vie et mort, amour et ambition, violence, héroïsme et trahisons, Ken Follett revient à Kingsbridge et nous conduit aux portes des Piliers de la Terre.

  • Histoires de la nuit Nouv.

    Il ne reste presque plus rien à La Bassée : un bourg et quelques hameaux, dont celui qu'occupent Bergogne, sa femme Marion et leur fille Ida, ainsi qu'une voisine, Christine, une artiste installée ici depuis des années.
    On s'active, on se prépare pour l'anniversaire de Marion, dont on va fêter les quarante ans. Mais alors que la fête se prépare, des inconnus rôdent autour de la maison.

  • Encabanée Nouv.

    Encabanée

    Gabrielle Filteau-Chiba

    « Il n'y avait pas de mots assez souples et multicolores. Les couleurs de cette nuit blanche ont réveillé en moi une palette d'espérance, bien plus que tous les amants du monde. L'hiver me sembla chaque jour plus doux, plus lumineux, plus riche en apprentissages. » Lassée par un quotidien aliénant, Anouk quitte son appartement de Montréal pour une cabane abandonnée dans la région du Kamouraska, là où naissent les bélugas. « Encabanée » au milieu de l'hiver, elle apprend peu à peu les gestes pour subsister en pleine nature. La vie en autarcie à -40 °C est une aventure de tous les instants, un pari fou, un voyage intérieur aussi. Anouk se redécouvre. Mais sa solitude sera bientôt troublée par une rencontre inattendue...

  • Buveurs de vent Nouv.

    Ils sont quatre, frères et soeur, nés au Gour Noir, cette vallée coupée du monde, perdue au milieu des montagnes. Marc d'abord, qui ne cesse de lire en cachette. Matthieu, qui entend penser les arbres. Puis Mabel, à la beauté sauvage. Et Luc, l'enfant tragique, qui sait parler aux grenouilles, aux cerfs et aux oiseaux, et caresse le rêve d'être un jour l'un des leurs.
    Tous travaillent, comme leur père, leur grand-père avant eux et la ville entière, pour Joyce, le propriétaire de la centrale électrique, des carrières et du barrage. Joyce, le tyran, l'animal à sang froid...
    Dans une langue somptueuse et magnétique, Franck Bouysse nous emporte au coeur de la légende du Gour Noir, et signe un roman aux allures de parabole sur la puissance de la nature et la promesse de l'insoumission.

  • Ce qu'il faut de nuit Nouv.

    C'est l'histoire d'un père qui élève seul ses deux fils. Une histoire d'amour.
    Les années passent, et les enfants grandissent. Ils décident de ce qui est important pour eux, et la façon dont ils envisagent leur avenir. Et pourtant, ce ne sont encore que des gosses.
    C'est une histoire de famille et de convictions, de choix et de sentiments ébranlés, une plongée dans le coeur de trois êtres.
    Un livre fulgurant, où l'auteur dénoue avec une sensibilité et une finesse extrêmes le fil des destinées d'hommes en devenir.

  • Les aérostats Nouv.

    « La jeunesse est un talent, il faut des années pour l'acquérir. »

  • Mémoire de soie Nouv.

    Ce 9 juin 1936, Émile a vingt ans. Il part pour son service militaire. C'est la première fois qu'il quitte la magnanerie, où étaient élevés les vers à soie jusqu'à la fin de la Grande Guerre. Glissé au fond de son sac, le livret de famille. À l'intérieur, deux prénoms. Celui de sa mère, Suzanne, et un autre, Baptistin. Ce n'est pas son père... Pour comprendre, il faut dévider le cocon et tirer le fil, jusqu'au premier acte de cette malédiction familiale.
    Ce premier roman, âpre et poignant, nous plonge au coeur d'un monde rongé par le silence, explore les tragédies intimes et la guerre qui tord le cou au merveilleux. Il dépeint la mécanique de l'oubli, mais aussi l'amour, malgré tout, et la vie qui s'accommode et s'obstine.

  • Ohio Nouv.

    Quatre anciens camarades de lycée désormais trentenaires sont par hasard réunis à New Canaan, la petite ville de l'Ohio où ils ont grandi. Bill Ashcraft, toxicomane, ancien activiste humanitaire, doit y livrer un mystérieux paquet. Stacey Moore va rencontrer la mère de son ex-petite amie disparue et espère aussi régler ses comptes avec son frère, qui n'a jamais accepté son homosexualité. Dan Eaton, vétéran de la guerre d'Irak, est venu retrouver son ancien amour. Tina Ross, elle, veut se venger d'un garçon qui continue de hanter son esprit. Tous incarnent cette jeunesse meurtrie et désabusée qui, depuis les attentats du 11 Septembre, n'a connu que la guerre, la récession, la montée du populisme et l'échec du rêve américain.

  • American dirt Nouv.

    Libraire à Acapulco au Mexique, Lydia mène une vie calme avec son mari journaliste Sebastián et leur famille, malgré les tensions causées dans la ville par les puissants cartels de la drogue. Jusqu'au jour où Sebastián, s'apprêtant à révéler dans la presse l'identité du chef du principal cartel, apprend à Lydia que celui-ci n'est autre que Javier, un client érudit avec qui elle s'est liée dans sa librairie... La parution de son article, quelques jours plus tard, bouleverse leur destin à tous.
    Contrainte de prendre la fuite avec Luca, son fils de huit ans, Lydia se sait suivie par les hommes de Javier. Tous deux vont alors rejoindre le flot de migrants en provenance du sud du continent, en route vers les États-Unis, devront voyager clandestinement à bord de la redoutable Bestia, le train qui fonce vers le Nord, seront dépouillés par des policiers corrompus, et menacés par les tueurs du cartel...
    Porté par une écriture électrique, American Dirt raconte le quotidien de ces femmes et de ces hommes qui ont pour seul bagage une farouche volonté d'avancer vers la frontière.

  • Belle Greene Nouv.

    Belle Greene

    Alexandra Lapierre

    « En 1900, au coeur d'une Amérique puritaine et ségrégationniste, elle fume, boit, choisit ses amants et réussit une carrière dont aucune autre femme de sa génération ne pouvait rêver. Elle est d'une modernité inouïe ! Et toute sa vie est bâtie sur un mensonge explosif... » Alexandra Lapierre.

  • Le dernier enfant Nouv.

    Le dernier enfant

    Philippe Besson

    « Elle le détaille tandis qu'il va prendre sa place : les cheveux en broussaille, le visage encore ensommeillé, il porte juste un caleçon et un tee-shirt informe, marche pieds nus sur le carrelage. Pas à son avantage et pourtant d'une beauté qui continue de l'époustoufler, de la gonfler d'orgueil. Et aussitôt, elle songe, alors qu'elle s'était juré de se l'interdire, qu'elle s'était répété non il ne faut pas y songer, surtout pas, oui voici qu'elle songe, au risque de la souffrance, au risque de ne pas pouvoir réprimer un sanglot : c'est la dernière fois que mon fils apparaît ainsi, c'est le dernier matin. »

  • Nature humaine Nouv.

    La France est noyée sous une tempête diluvienne qui lui donne des airs, en ce dernier jour de 1999, de fin du monde. Alexandre, reclus dans sa ferme du Lot où il a grandi avec ses trois soeurs, semble redouter davantage l'arrivée des gendarmes. Habité par ses plus tendres souvenirs, il va revivre les années flamboyantes de cette vie paysanne qui lui paraissait immuable enfant.Dans ce grand roman de «la nature humaine», Serge Joncour orchestre presque trente ans d'histoire nationale où se répondent jusqu'au vertige les progrès et les luttes qui ont jalonné la fin du XX? siècle. Une instruction magnifique sur notre humanité en péril, à moins que la nature ne vienne reprendre certains de ses droits...

  • L'autre moitié de soi Nouv.

    Quatorze ans après la disparition des jumelles Vignes, l'une d'elles réapparaît à Mallard, leur ville natale, dans le sud d'une Amérique fraîchement déségrégationnée. Adolescentes, elles avaient fugué main dans la main, décidées à affronter le monde.Pourtant, lorsque Desiree refait surface, elle a perdu la trace de sa jumelle depuis bien longtemps:Stella a disparu des années auparavant pour mener à Boston la vie d'une jeune femme blanche. Mais jusqu'où peut-on renoncer à une partie de soi-même?Dans ce roman magistral, l'auteure explore les méandres de l'identité, de la filiation à la volonté d'être maître de son destin, en passant par le besoin dévorant de trouver sa place.

  • Cinq dans tes yeux Nouv.

    Cinq dans tes yeux

    Hadrien Bels

    Marseille. Son Vieux-Port, ses calanques, son accent qui chante et son quartier du Panier.
    Stress y est né, y a grandi, y a fait les 400 coups. Son surnom, c'est Nordine qui le lui a donné. Il y avait aussi Ichem, Kassim, Djamel et Ange. Tous venus d'ailleurs, d'Algérie, des Comores ou du Toulon des voyous.
    Ses amis d'enfance sont toujours là, pour la plupart du bon côté de la rampe. Mais entre les ados qui se sentaient pousser des ailes dans les années 90 et les hommes d'aujourd'hui, il y a un monde, un monde perdu. La bande qui traînait ses vieilles baskets sur les pavés biscornus n'est plus la même. Les pauvres ont été expulsés du Panier, les bobos rénovent les taudis et les touristes adorent arpenter ses rues tortueuses. Un peu artiste, un peu loser, Stress rêve, lui, d'y tourner un film...

  • Nos secrets trop bien gardés Nouv.

    États-Unis, 1956. Tout juste recrutée comme dactylo à la CIA, Irina se voit vite confrontée aux vrais enjeux de la guerre froide. Il se murmure qu'en Union Soviétique, le poète préféré de Staline aurait commis Docteur Jivago, un grand roman subversif, interdit de publication. Décision est prise d'en introduire clandestinement des milliers d'exemplaires derrière le rideau de fer... Olga, muse et maîtresse du poète, le paiera de plusieurs mois de goulag, tandis qu'Irina, l'espionne en herbe, Sally, le « moineau » de l'OSS, connaîtront à leur façon l'amertume des victoires féminines... De Moscou aux horreurs du goulag, de Washington à Paris et Milan, ces héroïnes de l'ombre, ces gardiennes des secrets sauront faire preuve d'un extraordinaire courage...

  • Le bonheur est au fond du couloir à gauche Nouv.

    À la grande surprise de ses parents, quand il est né, Michel n'a pas pleuré. Incarnation vivante du cafard, mélancolique pur spleen, il s'est ensuite bien rattrapé et n'a plus cessé de pleurer. Tous les jours.
    Heureusement, il y a des remèdes à la neurasthénie. Le Lexomil, d'abord, dont il fait grand usage. La lecture de Michel Houellebecq, ensuite, son idole et modèle. Et puis tous ces bouquins de développement personnel que lui a laissés Bérénice, son grand amour, après trois semaines d'idylle molle. Avec tout ça, ce serait bien le diable s'il ne trouvait pas le bonheur au bout du couloir...
    À gauche, on t'a dit, Michel...
    À gauche !

empty