De nouveaux albums, de nouveaux coups de coeur

  • Parfois, quand Archibald se promène dans les rues, il s'arrête devant les vitrines pour regarder des choses belles et chères et souvent il aimerait les acheter.
    Mais à bien y réfléchir, Archibald se dit que ces objets, une fois qu'on les possède, finissent enfermés dans des tiroirs, ou des armoires.
    Au contraire, il réalise que le rossignol qui lui apprend à chanter, le grand pommier qui lui offre un goûter, ou bien la lune qui reste allumée toute la nuit pour le rassurer... ces choses-là, elles, sont en liberté, elles ne lui appartiennent pas, elles ne sont ni rares ni chères et pourtant, quand Archibald y pense, il ne voit rien de plus précieux au monde.

  • Crac et Bluff sont deux hommes préhistoriques. Chacun a une grotte, mais celle de Bluff est plus grande. Soit ! Celle de Crac a l'eau courante. Bluff sait faire du feu, c'est mieux ! Une histoire à l'humour (pré)hystérique ! Un récit décalé et savoureux pour aborder les thèmes de la jalousie et du « toujours plus ».

  • C'est fragile un arbre, il faut en prendre bien soin. Il faut s'en occuper comme d'un ami. Mon arbre et moi, on s'occupe bien l'un de l'autre. Parfois, il me donne une de ses pommes de pin. Une c'est peu, mais attention, toutes c'est beaucoup. Il faut trouver le bon équilibre. Mais si un jour il n'a plus de pommes de pins, il y aura encore ses épines, ses branches ou ses racines...

  • La résilience d'un petit poisson rouge face à la pollution de la Terre.

    Respirus un drôle de poisson rouge quitte la mer polluée à la recherche d'un lieu plus sain. Mais où qu'il aille, il ne découvre que pollution, saturation, complexité... Arrivé dans la stratosphère, il adopte une respiration intérieure qui le fait gon?er tant et tant que les déchets spaciaux rebondissent sur lui et lui font des chatouilles. Il éclate d'un rire si puissant que son souf?e balaie la terre : toute la pollution et les objets inutiles sont aspirés par un trou noir vorace. Respirus, dégon?é comme une baudruche, atterrit sur une plage où un groupe d'enfants le ramène à la mer.

  • Mon île

    Mark Janssen

    Des naufragés à la dérive échouent sur une île perdue au milieu de l'océan. Mais est-ce vraiment une île ? Sans le savoir, ils ont embarqué pour un nouveau voyage...

  • Vertige

    Isabelle Simler

    Une coccinelle cherche l'endroit parfait pour pondre ses oeufs. Mais à chaque fois qu'elle pense avoir découvert l'abri idéal, elle est chassée par des animaux caméléons qui se camouflent dans le décor. À peine se pose-t-elle sur ce qu'elle pense être un tas de branches qu'elle est houspillée par une bande de phasmes furieux.
    Les épines du rosier se révèlent être des ombonies. La sauterelle-feuille l'envoie tourbillonner au loin. Elle manque même d'être dévorée par un parterre de mantes-orchidées. Alors qu'elle désespère, la coccinelle arrive sur une feuille habitée... par une colonie de pucerons ! De quoi la régaler, elle et ses petits.
    À la fin de l'album, une double-page documentaire présente les insectes rencontrés et une autre permet d'en apprendre plus sur la coccinelle.

  • C'est l'histoire d'un départ, d'un voyage, et d'un retour. Un matin, notre héros remplit un grand sac à dos : un couteau multifonction, une boîte d'allumettes, une trousse à pharmacie... Puis, il part droit devant lui. Sur son chemin, il fait des rencontres : chacune d'entre elles lui donne l'occasion de se délester d'un ou plusieurs objets, plus encombrants que nécessaires. Un jour, il est temps pour lui de rentrer, entièrement allégé. Une fois chez lui, il échange avec ses voisins souvenirs et graines, qu'ils plantent de concert, de sorte que très vite, la ville est embellie par la végétation...

  • Que se passe-t-il quand un petit garçon de bonne famille et son majordome décident de faire l'école buissonnière ? Dans ce bel et grand album aux mille nuances de vert, le malicieux illustrateur Sébastien Mourrain s'essaye à l'écriture, et c'est un succès. Dans cette épopée onirique, il nous apprend avec beaucoup de tendresse que l'aventure peut germer sous tous les climats...

empty