Hisashi Inoue

  • Un fabricant d'éventails d'un vieux quartier de Tôkyô tient son journal d'avril 1945 à avril 1946. Une évocation passionnante du Japon sous l'occupation américaine, débordante d'humour et nourrie d'une foule de détails savoureux : la débrouillardise, les combines du marché noir, les tracasseries administratives, la contestation... et les menées secrètes et rocambolesques de sept femmes, qui se consacrent espionnes pour contrecarrer les projets de l'occupant.

  • Le lecteur fera la connaissance des dix personnages de ce surprenant roman au travers de leur correspondance privée : lettre à une amie, à un amant, à des parents, à un psychiatre.
    Petit à petit, il entre par effraction dans leur intimité et leur personnalité secrète, par le biais de leurs confidences épistolaires ou par l'irruption d'un acte de naissance, d'un certificat médical, d'un article de journal. autant de rebondissements que de personnages dans ce livre qu'on peut lire aussi comme un roman policier, si l'on sait que le dernier chapitre, qui les réunira malgré eux à l'occasion d'une prise d'otages, entrecroisera leurs destins dans des retrouvailles et nous livrera un meurtrier inattendu.

  • Maquillages, c'est une pièce en deux actes pour un personnage, et c'est aussi le jeu cruel de la vérité au théâtre.
    Yôko Satsuki, la directrice d'une troupe de théâtre populaire, s'apprête à jouer une de ses scènes favorites, les retrouvailles d'une mère et du fils autrefois abandonné. Or voici que son propre fils, qu'elle avait jadis laissé à l'Assistance publique, fait soudainement son apparition. Fiction exacerbée de l'amour maternel, une conclusion tragique se dessine peu à peu à travers cet intense monologue de la passion.

  • Adaptée par l'un des plus grands écrivains japonais du XXème siècle, célèbre pour Les Sept Roses de Tokyo, cette aventure de Gulliver chez les Lilliputiens est illustrée avec humour et un grand sens du détail par le lauréat du prix Andersen 1984.

empty