Fermeture exceptionnelle : les livres papiers ne peuvent être achetés en librairie

Santiago H. Amigorena

  • Buenos-Aires, 1940. Des amis juifs, exilés, se retrouvent au café. Une question : que se passe-t-il dans cette Europe qu'ils ont fuie quelques années plus tôt en bateau ? Difficile d'interpréter les rares nouvelles. Vicente Rosenberg est l'un d'entre eux, il a épousé Rosita en Argentine. Ils auront ...

    Grand format 18.00 € En stock
    La réservation n'est pas disponible durant les congés de la librairie
  • Il y a un seul amour Nouv.

    Il y a un seul amour. Ou plutôt, n'y a-t-il qu'un seul amour ? Parle-t-on du même amour pour une oeuvre ou pour l'être aimé ? Qu'en est-il de notre amour ? semble adresser Amigorena à celle qu'il aime et qui ne sera pas auprès de lui cette nuit. N'a-t-il pas déjà écrit tout au long de sa vie sur ...

    Grand format 16.50 € En stock
    La réservation n'est pas disponible durant les congés de la librairie
  • Après le second exil, lorsque j'embrassais une fille, j'avais souvent l'impression que ma bouche abritait trois langues. Etait-ce seulement parce que, égaré dans ce pays inhospitalier dont les habitants partout dans le monde sont célèbres pour leur hippophagie et leur mauvaise odeur, le français ét...

    Grand format 18.25 € Sur commande
  • Voici enfin éclaircies les obscures raisons pour lesquelles chacun d'entre nous naît à l'amour et à la politique en même temps. Voici enfin avoué comment, ravis et dégoûtés, nous avons tous accepté enfants que notre langue se mêlât à une autre. Voici enfin reconnue la part maudite qui dans les souv...

    Grand format 14.70 € Sur commande
  • Peut-on aimer deux personnes à la fois ? La question est si simple et la réponse inévitablement si compliquée. Surtout lorsqu'elle n'est pas formulée par celui qui a doublement aimé mais par l'un de ceux qui devaient se contenter de la moitié d'un amour. Les quelques jours de ce voyage en Italie rac...

    Grand format 14.00 € Sur commande
  • 1978

    Santiago H. Amigorena

    comme il n'y avait pas beaucoup d'étrangers, c'était sans doute normal de le regarder comme un animal bizarre. en plus, de tous les étrangers du lycée, c'était lui qui affichait le plus son étrangeté. il mangeait des trucs bizarres, buvait des trucs bizarres, fumait des trucs bizarr...

    Grand format 16.25 € Sur commande
empty