Sillage

  • Falk

    Joseph Conrad

    • Sillage
    • 29 Mars 2021

    Un jeune capitaine de vaisseau se voit attribuer son premier commandement : il s'agit de remplacer, dans un lointain port asiatique, le capitaine décédé d'un vaisseau mal en point. Cette nomination n'a rien d'une faveur ; tout est à faire, et Falk, personnalité locale bien connue, Hercule taciturne et mystérieux, va se mettre en travers de sa route pour des raisons incompréhensibles...

    Cela concerne peut-être la ravissante nièce d'un capitaine allemand, et indirectement un naufrage antarctique, mais comment le savoir, et surtout qu'y faire ?

  • Coeur de chien

    Mikhaïl Boulgakov

    • Sillage
    • 15 Novembre 2012

    - Vous êtes le degré zéro de l'évolution ! trancha Filipp Filippovitch. Une créature en formation, à l'intellect sous-développé, aux comportements bestiaux ! Et, avec une odieuse impertinence, vous prétendez donner à des universitaires des leçons d'ordre cosmique, d'une bêtise encore plus cosmique, sur le partage ! Alors que vous en êtes encore à manger du dentifrice !
    - Et ce pas plus tard qu'avant-hier, précisa Bormenthal.

    Coeur de chien est l'un des six romans laissés par Mikhaïl Boulgakov (1891-1940). Farce anticommuniste virulente teintée de fantastique, le texte valut à son auteur de sérieux ennuis avec la censure, et ne parut en U.R.S.S. que plusieurs décennies après sa mort.

  • Monsieur Durant et autres histoires de couple Nouv.

    "M. Durant n'a aucun problème avec les femmes, qu'il ne dédaigne d'ailleurs pas de lorgner dans le tram. Son épouse, sa maîtresse et sa fille ont pour lui une égale considération. D'où peuvent donc lui venir tous les soucis qu'il a avec elles ?

    M. Durant est un employé sans histoire et un citoyen modèle ; il serait bien étonnant qu'il y soit pour quoi que ce soit.

    Dorothy Parker (1893-1967), figure emblématique du New York des années folles, se fit connaître par son humour acerbe et son sens de la formule. Journaliste, scénariste, militante anti-nazie et anti-ségrégation, elle s'abîma dans l'alcool et les mariages ratés, à l'instar d'autres membres de la « génération perdue ». Elle écrivit une cinquantaine de nouvelles, toutes aussi drôles qu'impitoyables."

  • Dans un futur lointain, nous apprendrons peut-être à dissocier la création littéraire de l'honnêteté intellectuelle.

    Pour l'heure nous savons seulement que l'imagination, tout comme certains animaux sauvages, n'est pas féconde en captivité. Tout écrivain ou journaliste qui nie cela appelle, en réalité, a` sa propre destruction.

  • Le Chevalier et la Mort est l'un des derniers écrits publiés par Leonardo Sciascia (1921-1989). Rédigé alors qu'il se sait atteint d'une maladie incurable, ce roman ironique et érudit, forme de testament littéraire, met en scène l'un de ces policiers lettrés et blasés, sorte de double de l'écrivain, que l'on retrouve souvent dans son oeuvre.

    Une dernière fois, son personnage tente d'affronter l'hydre mafieuse, insaisissable, invisible et partout présente, contre laquelle Sciascia aura lutté aussi bien comme auteur que comme homme public.

    Roman crépusculaire, d'une élégance et d'une humanité rares, Le Chevalier et la mort compte parmi les grands textes de Sciascia.

  • Garçon !

    Ivan Chmeliov

    • Sillage
    • 29 Mars 2021

    Peu avant la révolution de 1905, Iakov Sofronytch est serveur dans l'un des restaurants les plus huppés de Moscou.

    Préposé aux plaisirs de financiers véreux, de fonctionnaires vaniteux, de négociants grossiers et tapageurs, il travaille à s'en épuiser pour faire vivre sa famille. Mais sa fille, pensionnaire dans une école privée, ne rêve que de flirts avec des officiers et de robes aussi élégantes que celles de ses camarades, et son fils, moins frivole mais plus exalté, se met à fréquenter des révolutionnaires qu'en ces temps troublés la police politique pourchasse impitoyablement...

    Ivan Chmeliov (né en 1873) accède à la notoriété en publiant Garçon ! en 1911. D'abord favorable à la révolution de 1917, il se réfugie en France en 1923 après que les bolcheviks ont fusillé son fils. Il meurt à Paris en 1950.

  • Dans l'Angleterre du futur, la démocratie a laissé la place à un vague despotisme, à la tête duquel un Roi nommé à vie est tiré au sort. Tout se passe le mieux du monde, jusqu'au jour où le hasard désigne Auberon Quin, fonctionnaire dans un ministère quelconque et redoutable amateur d'humour au second degré.

    Sa première et principale réforme vise à redonner aux différents quartiers de Londres le goût de traditions historiques parfaitement fantaisistes : bannières flamboyantes, hérauts et hallebardiers se multiplient dans le Londres moderne, où ils s'avèrent fort encombrants. Mais cette plaisanterie so british va faire renaître de vieilles passions, qu'on croyait rendues caduques par le capitalisme moderne...

    Présenté ici dans une traduction révisée, Le Napoléon de Notting Hill, roman féroce et jubilatoire, est l'un des plus textes les plus célèbres de Gilbert Keith Chesterton (1874-1936).

  • Le bouquiniste Mendel

    Stefan Zweig

    • Sillage
    • 25 Janvier 2013

    Dans la Vienne du début du siècle, il n'est pas un bibliophile qui ne connaisse Jakob Mendel, catalogue vivant de l'ensemble du savoir imprimé. Monomaniaque à la mémoire prodigieuse, affreusement peu doué en affaires, il est affligé d'une boulimie bibliographique qui fait de lui un homme précieux. Perpétuellement installé à la table d'un café du vieux Vienne dont il a fait son quartier général, il délivre ses expertises érudites à tous les amateurs ou spécialistes qui ont le bon sens de venir le consulter.
    La Première Guerre mondiale va mettre sens dessus dessous l'univers de Mendel, et le précipiter brutalement dans le monde des vivants, dont il n'a jamais rien appris.

  • Hermiston, le juge pendeur Nouv.

    "Lord Hermiston est une éminente figure du Glasgow du début du XIXe siècle. Juriste de renom, il est connu pour ses opinions conservatrices, son franc-parler et sa sévérité implacable. Son fils unique, Archibald, étudiant en droit, s'émeut un jour de la férocité avec laquelle il envoie un malfaiteur à la potence : c'est le point de départ d'un conflit qui va bouleverser la vie du père comme du fils.

    Relégué dans un domaine campagnard, Archibald va bien involontairement aggraver sa situation en tombant amoureux fou d'une jeune femme du voisinage, roturière qu'il lui est impossible d'épouser...

    Stevenson était en train d'achever la rédaction d'Hermiston lorsqu'il mourut, fin 1894, aux îles Samoa. Publié sur les instances d'Henry James, qui en avait lu le manuscrit, Hermiston reste l'un de ses romans les plus ambitieux."

  • Lettres à Génica Athanasiou Nouv.

    "Artaud rencontre Génica Athanasiou en 1921, alors qu'ils sont tous deux acteurs dans la troupe du Théâtre de l'Atelier ; elle sera son grand amour.
    Artaud est alors un jeune poète qui n'a rien publié, ou presque : c'est durant leur relation qu'il noue des liens avec la N.R.F., les surréalistes, Abel Gance ou Carl Dreyer, et qu'il vit une grande partie de sa carrière d'acteur, au théâtre et au cinéma.
    Déjà ses problèmes psychiatriques et de toxicomanie envahissent sa vie personnelle ; Génica soutiendra contre eux une lutte perdue d'avance.
    Cette correspondance amoureuse, tantôt sublime, tantôt déchirante, est le vivant témoignage d'une passion, tout autant que celui de la descente aux enfers d'une des figures les plus complexes des avant-gardes françaises du XXe siècle."

  • En 1851, Tolstoï, âgé de vingt-trois ans, décide de rejoindre son frère, officier dans le Caucase, où les Russes sont aux prises avec une guérilla qu'ils mettront plusieurs décennies à vaincre. D'abord simple observateur, il se porte volontaire pour plusieurs missions de combat, puis s'engage dans une carrière militaire qu'il poursuivra durant cinq ans.

    Les trois récits réunis dans ce recueil comptent parmi les premiers textes écrits par Tolstoï. Évocation terriblement vivante d'une de ces guerres de partisans telles qu'en connaîtront les XIXe et XXe siècles, ils sont également le témoignage de la maturité littéraire impressionnante d'un jeune homme appelé à devenir l'une des grandes figures de la littérature russe.

    Ce recueil contient : L'Incursion, Une coupe en forêt et Le Dégradé.

  • James Joyce, dans une lettre à sa fille datée d'avril 1935, écrivait qu'il tenait Ce qu'il faut de terre à l'homme pour « la plus grande histoire jamais écrite ».

    Dans ce conte fantastique sur la cupidité et la vanité des désirs humains, Tolstoï raconte comment un paysan russe trop ambitieux voit tout à coup ses projets étrangement favorisés par le Diable...

    Inspiré à son auteur par un séjour dans la province de Samara, sur les terres des peuples bachkirs, Ce qu'il faut de terre à l'homme, publié en 1886, reste l'une des plus célèbres nouvelles de Tolstoï.

  • Le pont aux trois arches

    Kadare

    • Sillage
    • 21 Octobre 2019

    Le Pont aux trois arches est la chronique de la construction d'un pont de pierre monumental, aux abords d'une petite cité albanaise, en 1377 - quelques décennies avant l'invasion ottomane qui débouchera sur une occupation de plus de quatre siècles.

    Ce pont va se trouver au coeur d'un affrontement complexe entre puissances économiques et politiques ; cette lutte mènera à un meurtre, perpétré au nom d'anciennes légendes.

    Écrit au milieu des années 1970, à une époque où Ismail Kadaré est interdit de publication par le régime stalinien d'Enver Hoxha, Le Pont aux trois arches mêle emprunts à l'histoire et allusions presque transparentes aux totalitarismes contemporains ; au sein d'un Moyen Âge rêvé les yeux ouverts, c'est le récit terriblement lucide de l'impuissance et de la crédulité des hommes face aux pouvoirs qui les broient.

  • Dédales

    Théodor Fontane

    • Sillage
    • 26 Octobre 2020

    Quand, en 1888, Theodor Fontane publie Dédales, il est un auteur reconnu, presque septuagénaire, apprécié y compris dans les cercles conservateurs. Son roman fera pourtant scandale : Fontane ose y décrire la passion d'un jeune officier prussien de bonne famille pour une jolie blanchisseuse. La raison prévaudra pourtant, et les convenances seront in fine respectées.

    Avant cela, le talent de narrateur de Fontane nous aura dépeint toutes les subtiles étapes qui font irrépressible le sentiment amoureux, et le bonheur à nul autre pareil des heures volées au monde.

    Roman intimiste tout autant que satire sociale, Dédales est, aux côtés d'Effi Briest, l'un des grands chefs-d'oeuvre de Fontane.

  • La coupe de bois

    Carlo Cassola

    • Sillage
    • 26 Novembre 2017

    Bûcheron d'une trentaine d'années, Guglielmo vient de perdre sa jeune épouse, mère de ses deux petites filles. Après avoir confié ses enfants à sa soeur, il achète à bon prix le droit de faire une coupe dans la forêt d'une lointaine vallée de montagne. Lui et l'équipe qu'il a recrutée ont devant eux plusieurs mois de labeur, qui les tiendront éloignés de leur foyer durant l'automne et l'hiver.
    Pendant ces saisons que lui et ses hommes passeront isolés du reste du monde, Guglielmo va peu à peu découvrir, avec une gravité muette, l'étendue du courage et de la résignation qui lui seront nécessaires pour faire face au deuil qu'il doit porter.
    Superbement traduit par Philippe Jaccottet, La Coupe de bois est sans doute l'un des textes les plus marquants de Carlo Cassola (1917-1987).

  • En 1790, Xavier de Maistre, jeune officier, est condamné à quarante-deux jours d'arrêts pour s'être battu en duel avec un camarade de régiment. Par indulgence particulière, on lui permet de purger cette peine à son domicile, et non dans une prison militaire : ainsi débute l'écriture du Voyage autour de ma chambre. Ce n'est qu'en 1794 que Xavier de Maistre en achève la rédaction. Succès immédiat, le texte connaît d'incessantes rééditions, au point que son auteur se décide à lui donner une suite, l'Expédition nocturne autour de ma chambre, écrite de 1799 à...
    1825. Le ton a changé, se teintant de mélancolie : tandis que le Voyage est une parfaite incarnation de l'esprit et de la verve des salons du XVIIIe siècle à leur crépuscule, l'Expédition, elle, est placée sous le signe du romantisme naissant. Le premier des deux textes est le plus célèbre, mais Stendhal préférait le second - les lecteurs en jugeront !

  • A la fin du XIXe siècle, dans la Russie tsariste, un jeune fonctionnaire qui se rêve écrivain part en mission pour quelques mois dans une région reculée, aux confins de l'Ukraine. Ses rapports avec les paysans et petits fonctionnaires du cru sont difficiles, et les semaines passent dans un ennui pesant. S'égarant en forêt au cours d'une chasse, il fait par hasard la rencontre d'une énigmatique jeune femme, qui vit avec sa mère dans une maison isolée ; elles y ont été reléguées après que les villageois s'en sont violemment pris à elles, les accusant de sorcellerie...
    Récit à consonance autobiographique, La Sorcière Olessia parut en 1898 ; c'est une des nouvelles les plus célèbres d'Alexandre Kouprine (1870-1938), alors jeune écrivain dont Tchékhov avait fait l'un de ses plus proches amis.

  • De l'essence du rire

    Charles Baudelaire

    • Sillage
    • 28 Février 2008

    Dans ce court essai philosophique rédigé de 1855 à 1857, année de publication des "Fleurs du mal", Baudelaire énonce l'une des thèses marquantes de son esthétique : le rire est satanique, il est le signe de l'imperfection de l'homme, de son orgueil et de son angoisse. Le travail de Baudelaire inaugure une conception moderne du rire Lautréamont et André Breton s'en feront l'écho.

  • Armand

    Emmanuel Bove

    • Sillage
    • 20 Janvier 2020

    Soldat démobilisé à la fin de la Première Guerre mondiale, Armand vit plusieurs années dans un terrible dénuement avant de devenir l'amant de Jeanne, veuve de guerre plutôt aisée qui lui offre une vie confortable.

    Un an plus tard, il retrouve par hasard l'un de ses anciens compagnons de misère, Lucien, pour lequel rien n'a changé. Les deux hommes renouent, sans qu'Armand parvienne à comprendre quel sentiment domine en lui - orgueil, pitié ou culpabilité. À travers Lucien, il contemple avec un étrange vertige l'abîme dont il est sorti. Mais quand il fait la connaissance de la jeune soeur de son ami, ce vertige devient une fascination qui met sa nouvelle existence en danger...

    Roman tout en ellipses, d'une précision et d'une finesse psychologique inouïes, Armand est le deuxième roman publié par Emmanuel Bove (1898-1945).

  • Deux tendres agneaux

    Hans Fallada

    • Sillage
    • 18 Novembre 2019

    C'est dans le Berlin des années 20 que se déroule Deux tendres agneaux, conte candide, malicieux et digne du meilleur Lubitsch.

    Fallada s'y fait le chroniqueur des amours d'une ravissante jeune fille, timide mais décidée, et de son soupirant, aussi rêveur que maladroit - amours contrariées, dans l'ordre, par le délitement d'un sac en papier rempli de crevettes, un fer à repasser trop chaud, un lancer de praline, sans oublier les foudres du redoutable papa de la demoiselle, farouche partisan de la médecine par les plantes et fabricant de tisanes dépuratives.

    Les deux tourtereaux parviendront-ils à déjouer les coups que le sort leur réserve ?

  • Nuit d'insomnie

    Sadegh Tchoubak

    • Sillage
    • 18 Novembre 2019

    L'oeuvre de Sadegh Tchoubak n'avait jamais été traduite en français. Par leur concision, leur humanité, leur vivacité, les sept nouvelles qui composent le recueil Nuit d'insomnie illustrent toutes les facettes de son talent.

    Dressant un tableau très sombre de l'Iran de son époque, il explore l'univers des démunis, des fumeurs d'opium et de haschich, des petits voyous ; crûment, il décrit l'indifférence et la brutalité auxquelles les faibles, les bancals, les solitaires n'ont plus même l'espoir d'échapper.

  • Quand débute cette correspondance, en 1956, Georges Perec va avoir vingt ans. Lui et Jacques Lederer, tous deux étudiants, sont inséparables ; ils fréquentent fort peu la Sorbonne mais passent un temps considérable à hanter cinémas et boîtes de jazz, à lire, écrire et chercher l'âme soeur. Leur service militaire, en pleine guerre d'Algérie, met un frein à leurs activités nocturnes et diurnes ; l'éloignement qui en découle donne véritablement naissance à cette correspondance.
    Débordant de jeux de mots, de citations plus souvent ironiques que déférentes et d'inventions langagières invraisemblables, ces 250 lettres font cohabiter André Gide, Apollinaire, Lester Young, Ingmar Bergman et Tex Avery. D'une vitalité irrésistible, elles sont un témoignage unique de la jeunesse d'un des écrivains les plus marquants et les plus singuliers du XXe siècle français.

  • Ete

    Edith Wharton

    • Sillage
    • 11 Juin 2018

    Charity Royall est une ravissante jeune femme au caractère décidé. Fille adoptive d'un notable de son village, elle vit seule avec son tuteur et coule une existence bien trop tranquille. Par un bel été, elle fait la rencontre d'un jeune architecte new-yorkais, venu passer quelques semaines chez une parente. Débutée sur un malentendu, leur relation évolue inévitablement d'une joyeuse camaraderie vers une attirance plus profonde.
    Un mariage semble impossible ; les mauvaises langues du village sont aux aguets, et lentement l'été avance...

  • À côté d'un livre comme Les Fleurs du mal, comme l'oeuvre immense d'Hugo paraît molle, vague, sans accent ! Hugo n'a cessé de parler de la mort, mais avec le détachement d'un gros mangeur, et d'un grand jouisseur. Peut-être, hélas ! faut-il contenir la mort prochaine en soi, être menacé d'aphasie comme Baudelaire, pour avoir cette lucidité dans la souffrance véritable, ces accents religieux dans les pièces sataniques :

    Il faut que le gibier paye le vieux chasseur..

    Avez-vous donc pu croire, hypocrites surpris, Qu'on se moque du maître et qu'avec lui l'on triche, Et qu'il soit naturel de recevoir deux prix, D'aller au Ciel et d'être riche ?

empty