Emilie Cappella

  • Il y a quatre cent ans, le jeune dessinateur Samuel de Champlain (1570-1635) embarquait pour la Nouvelle-France.
    A son retour, avec les cartes et les croquis commandés par le roi, il rapportait un projet ambitieux, presque un rêve... Quelques années plus tard, ce génial géographe posait les fondations du Québec. Ni les terribles hivers canadiens, ni les peuples belliqueux n'épargnèrent les premiers colons. Mais Champlain était l'homme d'une idée fixe et, pour fonder un empire français qu'il n'imaginait nulle part ailleurs, il lutta sans trêve pendant trente ans.
    Contre la réticence circonspecte du Conseil royal, contre les intérêts marchands, contre les puissances étrangères conquérantes, il sut imposer sa vision et déclencher un mouvement irréversible. Le Québec d'aujourd'hui se souvient de cet homme d'exception.

  • La répression de la Commune ne s'est pas achevée sur le carnage de la " Semaine sanglante " : le 23 mars 1872, le gouvernement déporte les communards survivants en Nouvelle-Calédonie.
    Le voyage forcé à bord de la Virginie de Louise Michel (1830-1905), est le prélude à l'incroyable engagement d'une pionnière en faveur des Canaques. L'exil sur une terre encore sauvage révèle à Louise Michel sa vocation d'ethnologue. Elle s'intéresse aux moeurs canaques, à leur langue, apprend leurs légendes et leurs chants, avant de leur consacrer deux ouvrages qui représentent aujourd'hui de précieux documents ethnographiques.
    Mais la politique n'est jamais loin. Lorsque les Canaques se soulèvent contre les colons français, les déportés se rangent du côté de la répression. Pour Louise au contraire, le combat des Canaques s'apparente à celui de la Commune. Au nom des insurgés de tous les pays, elle leur fait don de l'écharpe rouge. Poète et visionnaire, Louise Michel ouvre une ère nouvelle, où droits et libertés s'acquièrent peu à peu comme les biens inaliénables de l'humanité.

  • Le Trouble du Spectre de l'Autisme (TSA) représente la deuxième pathologie neuro-developpementale la plus fréquente chez l'enfant. Ce handicap, présent tout au long de la vie, a des conséquences majeures sur le fonctionnement de la personne, mais aussi sur l'entourage familial et notamment les parents. Alors qu'il est fréquent d'entendre parler du « retard français » dans le champ de l'autisme, cet ouvrage recense de façon inédite des travaux de recherche nationaux sur les problématiques rencontrées par les familles afin de mieux les comprendre et les accompagner.
    Il met en lumière les évolutions sociales de la place des familles de personnes avec un TSA (parents, couple, fratrie, grands-parents), leurs besoins et adaptation au quotidien, le partenariat parents-professionnels et enfin les dispositifs de soutien et d'accompagnement. Il donne également la parole à des professionnels et chercheurs, oeuvrant sur l'ensemble du territoire français, mais aussi à des familles et associations.

empty