L'autre Regard

  • La jeune Alice se repose, allongée au soleil, lorsque son attention se porte sur un Lapin Blanc vêtu d'un gilet qui passe devant elle visiblement pressé. Sans réfléchir, la fillette se lève et court derrière lui. Alors qu'il s'engouffre dans son terrier, elle s'y précipite également mais chute longtemps dans un puits qui la mène dans une pièce sombre de laquelle le lapin disparaît sous ses yeux... Cet épisode est le point de départ des aventures d'Alice au pays des merveilles. La jeune fille va successivement en explorer les contours et y faire de surprenantes rencontres... jusqu'à son retour subit dans le monde réel.

  • Prune va le samedi chez son papy Gaston ; elle aime bien ces moments partagés avec son grand-père. Elle s'amuse, elle découvre de nouveaux jeux, elle apprend plein de belles histoires... Papy Gaston est un tendre et drôle camarade. Prune ne raterait pour rien au monde, ces heures passées avec lui ! Mais, au fil du temps, Papy Gaston se met à oublier de petites choses, presque rien, des détails... mais cela chagrine Prune qui se pose des questions et se demande comment elle pourrait aider son grand-père... à ne pas laisser filer ses souvenirs par le trou qu'il a désormais au plafond ?

  • Gigantesque

    Herjia

    Leur village dévasté par le monstre Gigantesque, un père et son fils sont contraints de s'exiler vers d'autres contrées. Les voilà jetés sur les routes et les mers, devant affronter maints périls et maintes difficultés ! Migrants malgré eux, seront-ils accueillis, rejetés, persécutés... ?
    La métaphore du monstre nous rappelle combien sont nombreuses les victimes des guerres, de la famine, du réchauffement climatique... obligées de fuir leurs pays, et combien l'exil est une souffrance...

  • ExceptionnElles... au féminin et au pluriel. Voici des destinées dessinées, portraits de femmes libres, à la fois courageuses, engagées, résistantes, créatives, pionnières et volontaires qui ont révolutionné l'image de la Femme Française et apporté chacune à leur façon une pierre à l'édifice fragile du Féminisme. Au moment où les violences faites aux femmes ne cessent de croitre, l'auteur nous raconte et illustre ces personnalités exceptionnelles qui ne peuvent que nous inspirer reconnaissance et admiration.

  • Le bois des esprits évoque le destin d'un jeune orphelin dont la vie est profondément liée à la nature.
    Rejeté par les siens, Fékué choisie la compagnie rassurante du bois des esprits.
    Il y rencontre Osain, le maître de la forêt. Ce dernier lui offre un généreux cadeau qui va attirer la convoitise de trois brigands prêts à tout pour s'en emparer...
    Cette histoire inspirée d'une légende afro-cubaine célèbre l'amour de la nature face à la convoitise.

    Le jour où les chemins disparurent raconte l'histoire de la mystérieuse malédiction qui s'abattit sur une île prospère des Caraïbes, la plongeant dans le chaos.
    Un matin, ses habitants découvrent avec effroi que routes et chemins se sont volatilisés dans la nuit transformant leurs villages en prison.
    Tout ceux qui tenteront de s'en échapper disparaîtront à leur tour.
    Pour sauver leur île, Kaendé et Taewo, deux frères jumeaux vont devoir défier Okurri Borroku, un monstre assoiffé de sang.

  • J'aime Lisbonne, le vieux Lisbonne, celui de l'Alfama, du Chiado, de la Baixa ou du Bairro Alto. J'aime ses immeubles décrépis, ses ruelles, ses venelles, ses impasses, ses escaliers, ses places, ses belvédères qui nous amènent à la contemplation du Tage... J'aime ces petites boutiques où dans une demie pénombre, l'épicier d'un autre âge, le crayon à l'oreille, vous accueille avec son sourire et vous propose ses dernières trouvailles. J'aime cette lumière particulière de Lisbonne, ce mélange de Méditerranée et d'Atlantique... Et puis au détour d'une venelle, des cris, des gens qui protestent, qui s'invectivent, s'interpellent...
    Des vieux dans la rue à l'ombre des façades et des bougainvilliers, des chiens qui errent comme moi et parsèment la chaussée d'excréments. On se penche aux miradors, surplombant la ville et le Tage, comme au bastingage d'un paquebot amarré à l'Europe, hésitant entre attente et appareillage...
    Lisbonne qui monte et qui descend, Lisbonne qui part et qui ne part pas. On lève aussi la tête... des draps et des serviettes aux fenêtres, des arbres de travers sur des terrasses de guingois, les poulies des cordes à linge grinçant au vent, et dans ce labyrinthe d'ombres et de lumières, les rails de la ligne 28, de ce tramway crissant et bringuebalant qui vous mène droit au terminus de nulle part...

  • Si nous possédons tous un appareil photo, ne serait-ce que sur notre téléphone, nous connaissons rarement l'histoire passionnante de la technologie qu'il met en oeuvre, qui a débuté il y a près de cinq siècles.
    Au XVIe siècle, le Napolitain Gian Battista Della Porta a suscité la terreur et été accusé de sorcellerie, après avoir montré en public le fonctionnement de sa camera obscura... qui connaîtra un franc succès dans les siècles qui suivront.
    Au XIXe siècle, Hippolyte Bayard, puis Fox Talbot, mettent au point un procédé identique au futur daguerréotype, mais Louis Daguerre les devance pour faire reconnaître son invention et ils n'arriveront pas à inverser le cours de l'histoire...
    Les premiers pas du cinéma, nous les devons à la rencontre d'Antoine Lumière avec l'Américain Thomas Edison et son kinétoscope, à Paris.
    Lumière mesure le succès du procédé d'Edison auprès du public parisien et envisage de l'améliorer, en compagnie de ses fils. C'est à la suite de projections au sous-sol du Grand Café, boulevard des Capucines, que le cinéma voit le jour et occasionne son triomphe...
    Dans ce livre, Jean-Luc Vézinet retrace l'histoire de ces technologies de façon exhaustive, mêlant faits historiques et anecdotes amusantes.
    Schémas explicatifs et images de qualité illustrent le récit, le rendant très attractif et accessible à un large public.

  • Le voyage du Winnipeg retrace l'histoire du bateau affrété par Pablo Neruda, qui transporta 2 400 réfugiés espagnols fuyant le Franquisme, en 1939, au départ de Bordeaux, à destination de Valparaiso (Chili).
    C'est un livre basé sur une enquête minutieuse, réalisée au Chili, en France et en Espagne.
    L'histoire est écrite à partir des témoignages collectés directement auprès de survivants qui avaient à l'époque de la traversée, entre 5 et 13 ans. Le témoignage précieux de Jean Rivoual, ancien membre de l'équipage du Winnipeg, complète ces sources d'information.
    Proposé sous la forme d'un album illustré d'aquarelles originales de Madeleine Tirtiaux et de quelques documents d'archive, ce livre est conçu de manière à séduire un large public, « de 11 à 77 ans ».

  • Danielle Darrieux. Près de 80 ans de cinéma. Une carrière impressionnante (103 films) revisitée par Jean-Noël Grando dans ce beau livre abondamment illustré qui s'intéresse avant tout à l'actrice même si la femme n'est jamais très loin des préoccupations de l'auteur. Des films, des réalisateurs importants qui ont jalonné une carrière unique (Ophuls, Autant-Lara, Decoin, Duvivier, Wilder, Siodmak, Mankiewicz, Demy, Sautet, Ozon...). De nombreux repères biographiques, de nombreux films abordés, sa carrière internationale...

  • Christophe Papillon est né en 1967. Il passe son enfance entre la Corse et Saint-Mandrier (Var), où son père l'initie à l'univers de la mer. Il y découvre le monde de la plongée et rêve d'aventures à travers l'odyssée de la Calypso. Jeune adulte, il s'engage dans l'armée comme parachutiste et devient commando parachutiste, apprenant l'art de se dépasser, l'esprit de camaraderie. Amoureux de la vie et des voyages, il découvre les joies du désert, de la forêt primaire, de la navigation...
    En 2018 il se lance dans une nouvelle aventure en solitaire et sans assistance : « la traversée de l'Atlantique à la rame », (effectuée en 64 jours) pour le compte des veuves et orphelins de guerre. Déjà se profile un nouveau défi pour 2020, la traversée de l'Antarctique...

  • Je voudrais te parler des mots, de leur histoire, de leur couleur, de leur mélodie, de mes mots préférés aussi. Je voudrais que tu réalises qu'on peut se promener au milieu des mots comme dans une forêt. Ils ont une hauteur, une profondeur, une odeur. Ils ont traversé les siècles : certains se sont chargés de sens - un mot peut même avoir plusieurs significations -, d'autres se sont vidés de leur sens, éreintés par l'usage ou les abus de langage. On voudrait te faire croire qu'un vocabulaire minimal te suffit, que le lexique bienséant se limite à la mémorisation des grandes marques, à l'utilisation des mêmes pauvres mots, qu'il suffit de « communiquer » avec des formules toutes faites pour se donner l'impression d'exister. Faut-il pour autant se contenter de cette mécanique ? L'histoire de l'homme n'est-elle pas liée à celle des mots créés par lui ? Concomitance. Si tu ignores leur passé, si tu fais fi de leur richesse, il ne te restera plus qu'à suivre les slogans des bateleurs et leur poésie de pacotille, en croyant que les mots ne sont que des sons arbitraires et en te privant à jamais de ces trésors que se sont transmis les générations, siècle après siècle.... ... Je vais te parler des mots que j'aime ou qui simplement m'interpellent : certains sont jolis à entendre, d'autres ont une histoire qui mérite d'être contée. Forts de leur étymologie, les mots véhiculent des images et stimulent l'inspiration, invitent à la rêverie.

  • Mes idées noires

    Leticia Rose

    Parfois, quand on a des idées noires qui s'invitent dans notre tête et notre coeur, ça devient très difficile de penser à autre chose... Heureusement,il reste toujours des idées joyeuses en nous ! Et si on pense très fort à elles, elles grandissent, grandissent... Mais peuvent-elles pour autant chasser les idées noires ? Et si c'était le cas, de quelle façon prendraient-elles le dessus ? Un joli livre pour apprendre aux enfants à rester joyeux, même lorsqu'ils ont le blues !

  • Des textes, des illustrations, des jeux, pour accompagner l'enfant toute sa vie, ou plaire à toute la famille.

    Des textes et des images pour une première découverte de la vie de l'abeille et ses mystères.

    On a envie d'en savoir plus sur ces abeilles multiples et qui cachent bien des secrets !

    On les avait oubliées un peu nos belles abeilles, alors on replonge avec plaisir dans l'émerveillement en apprenant encore plus sur la complexité et la diversité de leur vie dans leur environnement, pour ne plus jamais les regarder comme avant !

  • Daniel Carrière qui ne se déplace jamais sans son appareil photo, aime la rue, l'espace public, les gens qui l'occupent ou le traversent. Il nous propose, dans ce livre, 140 clichés pris sur le vif, sur plusieurs années et en divers endroits. Cette sélection s'est faite, tout naturellement, parmi ses photos les plus plébiscitées sur son espace Flickr... Déjà, un choix du public ! L'histoire de la Street Photography remonte à la libération des moeurs (notamment celle des femmes) et aux diverses revendications sociales depuis le krach boursier des années 30. La rue est alors devenue un symbole de revendication. La Street Photo comme on l'entend aujourd'hui s'est diversifiée. Elle se situe à un croisement entre la photographie de reportage, la photographie humaniste, et la photographie indépendante...

  • L'homme qui, ce jour-là, se réveille, désorienté, dans une chambre inconnue est à l'évidence âgé. Il ne sait plus qui il est, il ignore pourquoi il se retrouve assigné à résidence entre les quatre murs de cette pièce, percés d'une unique fenêtre, d'ailleurs condamnée, et d'une porte que des « visiteurs » vont franchir, dans un sens ou dans l'autre... Sur un bureau, sont soigneusement disposés une série de photographies en noir et blanc, deux manuscrits et un stylo. Qui est-il ? Et que lui veulent ses interlocuteurs, dont cette Anna qui lui donne du « M. Blank » et lui tient des propos où il est question de comprimés, d'un traitement en cours, mais aussi d'amour et de promesses ? Et qui sont ces autres qui, sous l'oeil infatigable de la caméra enregistrant les minutes de l'ultime épreuve du vieil homme, s'acharnent à lui reprocher de les avoir jadis envoyés accomplir de mystérieuses missions dont certains d'entre eux sont revenus irrémédiablement détruits ?
    Revisitant les territoires de l'inquiétante étrangeté, où son oeuvre s'enracine depuis son entrée en écriture, Paul Auster livre ici une étonnante variation sur la relation du romancier à ses personnages qui entre en résonance avec une interrogation profonde sur les responsabilités de l'Amérique contemporaine face à l'Histoire.

  • Eros, un jeune ange, apprend sous la tutelle de son père, le grand Phidias, à rendre les humains amoureux. Sa mission est de les aider à s'aimer. Mais dans le Ciel, le pouvoir des archanges déchus s'accroit et une guerre céleste devient inévitable. Le combat est rude. Phidias est tué et Eros est chassé de son univers. Il se retrouve sur terre. Privé de ses ailes, il a perdu son identité angélique. Il est devenu visible aux yeux des humains, avec l'apparence d'un garçon ordinaire. Il est alors recueilli dans une famille où il fait la connaissance de la jeune Martha. Des liens forts se nouent entre eux. Cependant, Eros est décidé à venger son père et à regagner le ciel. Pour cela, il doit retrouver ses ailes et renoncer à Martha.

  • Des fleurs et des mots : magie des arts et de la poésie ! Magie des rencontres improbables ! Magie du hasard qui a fait que deux belles personnes aux parcours si différents aient pu se croiser, se rencontrer et s'apprécier au point de devenir les meilleures amies du monde dans la complicité d'un commun émerveillement devant la beauté naturelle...

    En résulte ce livre, véritable cadeau de fleurs et de poèmes, bouquets magiques qui rendent soudain la vie plus belle et plus légère.

  • Lisa et ses amis font une échappée de charme sur la côte marseillaise. C'est dans un lieu au cadre enchanteur qu'ils découvrent une région aux multiples senteurs, sous un soleil radieux, avec la mer à perte de vue. Mais dès le départ, au gré de leurs balades, ils vont faire de surprenantes découvertes...

    Une partie documentaire « En savoir plus sur... »pour découvrir les calanques et Marseille.

  • Patin est un lapin qui a perdu son livre. Il part à sa recherche en compagnie du chat Couffin. Ils vont tour à tour interroger les animaux qui vivent dans les alentours... mais aucun d'eux n'a pris le livre de Patin. Qui peut être cet emprunteur de livres... et comment Patin et Couffin vont-ils le démasquer ?

  • Martin est une marmotte qui a du mal à se concentrer. Turbulent et maladroit ilse fait gronder fréquemment et ne réussit pas bien à l'école. Pourtant il fait desefforts, tente de s'appliquer le plus possible... mais rien n'y fait !
    Pourquoi Martin n'est pas comme sa soeur Martha ou ses copains marmottesqui n'ont pas tous ces problèmes ?

  • Tina Aumont, actrice franco-américaine, née sous les auspices de Jean Cocteau, fille du comédien français Jean-Pierre Aumont et de la star dominicaine María Montez, égérie des années 60-70, est autant connue pour sa participation à de nombreux films (Le Casanova de Federico Fellini, Nina de Vincente Minnelli, Modesty Blaise de Joseph Losey...), que pour sa vie tumultueuse, ses liaisons officielles (l'acteur Christian Marquand, frère de Nadine Trintignant) ou présumées (Johnny Hallyday, Vittorio Gassman...), et l'émoi qu'elle a provoqué en posant dénudée pour Lui, Playboy et Playmen... Jean Azarel mène l'enquête auprès de célébrités et d'anonymes qui ont connu et aimé Tina. De ces rencontres, aussi brèves soient-elles, il rend compte avec justesse et précision, les agençant au fil de pérégrinations pleines de poésie d'émotion et d'humour.

  • Rien ne va plus à l'école des Filaos : voici que Lucien (du latin Lux, lumière), un garçon plutôt lumineux qui, il faut bien le dire, jouait un peu au caïd, est tout ratatiné sous le préau. Il ne veut plus parler à personne ! Et voilà Léa, la petite fille si discrète, qui intervient à sa façon. Il semblerait que même les ombres aient leur mot à dire dans cette histoire. Bizarre, bizarre...

  • Paris, 2010 : l'entretien d'embauche d'Alice se solde par un échec. Alors, lorsqu'elle croise dans un café ce drôle d'homme habillé en noir de la tête aux pieds, qui l'a intriguée le matin même, dans le métro, elle ne peut s'empêcher de le scruter, lui et son accoutrement singulier, au point de susciter une rencontre déterminante... Lyon, 2096 : Vaima est une jeune tahitienne nostalgique de son île natale qui, à cause de problèmes techniques, va devoir emprunter une autre ligne de transport et par hasard (ou non...) faire la rencontre d'un homme tout de noir vêtu : Alphonse... Quel est le lien qui unit Alice et Vaima ? Qui est Alphonse, ce mystérieux personnage qui traverse les époques, fasciné par les vieux objets et par Pierre Soulages, le célèbre peintre du « noir » ? Le jeune lecteur est emporté d'une époque à l'autre, aux confins de l'Âme et de l'Art, grands vainqueurs du combat entre avenir et modernité !

  • Les Français viennent de choisir leurs nouveaux maires ; ils ont renouvelé leur confiance à leur édile ou, au contraire, profité de ces élections, pour placer leur destin entre les mains d'une équipe municipale renouvelée. Mais se sont-ils seulement demandé à quoi pouvait bien servir un maire ? Au-delà, bien sûr, de l'administration courante des « choses » de la cité ! Eh bien, c'est justement à cette question que Gérard Poujade, lui-même maire d'une petite commune d'environ 1 800 habitants, dans un territoire périurbain comme il en existe tant aux périphéries de nos villes moyennes ou grandes, apporte une réponse, sous la forme d'un catalogue de 10 mesures, chiffrées, faciles à mettre en oeuvre, dans le champ de compétence des responsables municipaux mais trop souvent ignorées voire considérées par la plupart des maires comme échappant à leur périmètre d'action...

empty