Lariviere

  • Le Guide national des aires de services est une référence pour tous les camping-caristes. Il recense, de la manière la plus exhaustive possible, les bornes de vidanges pour camping-cars réparties sur tout le territoire. 4 000 étapes incontour- nables pour voyager en toute autonomie.
    D'un simple coup d'oeil, le camping-cariste vérifie si l'aire est municipale, privée, dépendante d'un camping, prend connaissance de sa localisation géographique (grâce aux coordonnées GPS), de ses tarifs et des services supplémentaires éventuels (capacités de stationnement, commerces,...). Le Guide national des aires de services comporte en annexe un atlas routier, où le lecteur peut localiser très facilement l'étape de son choix. Un guide pratique indispensable pour préparer ses itinéraires en camping-car.

  • Le Guide national des aires de services est une référence pour tous les camping-caristes. Il recense, de la manière la plus exhaustive possible, les bornes de vidanges pour camping-cars réparties sur tout le territoire. 4 000 étapes incontour- nables pour voyager en toute autonomie.
    D'un simple coup d'oeil, le camping-cariste vérifie si l'aire est municipale, privée, dépendante d'un camping, prend connaissance de sa localisation géographique (grâce aux coordonnées GPS), de ses tarifs et des services supplémentaires éventuels (capacités de stationnement, commerces,...). Le Guide national des aires de services comporte en annexe un atlas routier, où le lecteur peut localiser très facilement l'étape de son choix. Un guide pratique indispensable pour préparer ses itinéraires en camping-car.

  • - Intégration des nouveaux programmes 2015 (connaissance des marées).
    - Nouveaux dessins en 3D + Clarté/aération de la mise en page : pour mieux apprendre et mieux retenir.
    - Examens blancs mis à jour : les nouveaux programmes de l'examen ont été intégrés.

  • Le Guide national des aires de services est une référence pour tous les camping-caristes. Il recense, de la manière la plus exhaustive possible, les bornes de vidanges pour camping-cars réparties sur tout le territoire. 4 200 étapes incontour- nables pour voyager en toute autonomie.
    D'un simple coup d'oeil, le camping-cariste vérifie si l'aire est municipale, privée, dépendante d'un camping, prend connaissance de sa localisation géographique (grâce aux coordonnées GPS), de ses tarifs et des services supplémentaires éventuels (capacités de stationnement, commerces,...). Le Guide national des aires de services comporte en annexe un atlas routier, où le lecteur peut localiser très facilement l'étape de son choix. Un guide pratique indispensable pour préparer ses itinéraires en camping-car.

  • Cet ouvrage constitue l'outil idéal pour préparer et réussir son permis côtier. Conçu par des moniteurs du permis bateau, il répond parfaitement aux objectifs pédagogiques de l'examen, en suivant pas à pas le programme du permis. Les dessins en 3D, la mise en valeur de ce qu'il faut retenir et la clarté de la mise en page permettent d'acquérir facilement les connaissances théoriques et pratiques. Afin de vérifier ses acquis et de se placer en situation réelle d'examen, ce livre comporte une série de 300 questions suivies de leurs corrigés, sous la forme d'examens blancs.

  • Découvrez La législation équine, le livre de Xavier Bacquet. Le guide Tout savoir sur La Législation équine aborde, à travers 34 fiches illustrées, les questions juridiques que peuvent se poser les passionnés d'équitation. Simples cavaliers, éleveurs, propriétaires de chevaux mais aussi enseignants ou responsables de clubs, tous trouveront dans cet ouvrage des clefs pour éviter les conflits et vivre leur passion en toute sérénité. Ce guide a été conçu dans un esprit de clarté et de simplicité, dans le but d'être accessible à tous, et pas seulement aux hommes de loi. Il fait mention, sans en abuser, des jurisprudences et autres articles de loi. Il fait aussi état d'exemples pratiques, qui sont utiles à la compréhension de tous les publics.
    />

  • Déchiffrer les premiers symptômes des pathologies habituelles, apporter dans le calme les premiers soins adéquats en attendant le vétérinaire sont autant d'attitudes et de gestes qui peuvent contribuer à une guérison plus rapide, voire même à sauver son cheval d'une mort quasi certaine.
    Rédigé avec l'appui d'un vétérinaire équin, ce guide pratique a pour but de donner, de façon simple, le maximum d'informations nécessaires à la bonne compréhension des pathologies courantes (causes, symptômes, diagnostic, pronostic) ainsi qu'à leurs traitements tant préventifs que curatifs.

  • Les hommes illustres

    Guillon/Pierrat

    Le tatouage des origines à nos jours...
    Ou plutôt devrait-on écrire, des origines connues à nos jours. Parce qu'au-delà des traces relevées sur le corps d'Otzi, l'hibernatus autrichien vieux de 5 300 ans, les racines de la pratique se perdent dans les glaces éternelles. D'où vient-elle ? Quand apparaît-elle ? Seule certitude, son caractère est planétaire et son histoire multimillénaire. Le rite est si profondément inscrit chez l'être humain, qu'il lui semble naturel.
    Celtes, Eskimos, Egyptiens, Japonais, Berbères... rares sont les peuples du globe qui ne se soient marqués. Sous les piqûres des aiguilles, le corps est devenu carte d'identité, totem mystique... et le tatouage remède médical, épreuve initiatique, parure érotique... Mais la civilisation, la colonisation et la religion vont, au cours des siècles, tenter de le faire disparaître, le reléguant au rang des marques d'infamie ou identitaire des parias de la société (truands, voyous et bagnards).
    Quelques restes pourtant de ces coutumes ancestrales avaient traversé les océans sous forme de photographies, de statuettes étranges, d'outils rudimentaires, empilés dans les malles à souvenir des voyageurs. Grâce à ces reliques reléguées dans les caves des musées, le souvenir du tatouage ne mourut pas tout à fait. Les marins, militaires et voyous, quant à eux, en avaient perpétué la pratique sous forme de dessins malhabiles.
    Aujourd'hui, deux siècles après sa réintroduction en Occident, le tatouage reconquiert enfin ses lettres de noblesse. Et sa réhabilitation dans nos sociétés s'accompagne de sa redécouverte "là-bas", d'où nos ancêtres l'ont rapporté. Par un curieux retournement de l'histoire, il retraverse les mers, réimporté par ceux là même qui l'avaient censuré. La boucle est bouclée...

  • Cet ouvrage nous invite à la rencontre du peuple maure, "le pays du million de poètes," où la poésie rythme le temps et l'espace.
    Un carnet de voyage dans lequel les auteurs nous transportent de l'océan aux confins du désert, la "terre des hommes" marquée d'une trace indélébile par saint-exupéry et théodore monod.
    De la vie traditionnelle à la vie nomade les images nous entraînent, accompagnées par le chant des griots, dans les cérémonies joyeuses des mariages ; sous la tente maure, les femmes enroulées dans leurs voiles de séduction multicolores et transparents dansent lascives, en jouant de leurs mains décorées au henné.
    Peuple du désert, les derniers transhumants passent devant l'objectif au rythme lent et chaloupé de leurs dromadaires.
    Ce périple est avant tout parsemé de rencontres. comme celle avec chouéba, cette femme courageuse de pêcheur imraguen ou avec daddé adressant une supplique émouvante pour la sauvegarde des manuscrits du patrimoine en danger ou encore celle attendrissante avec mohamed, le vieux poète amoureux et inconsolable de lalla.

  • Les chevaux de trait

    Halm Frederick

    On a voulu faire porter le béret aux paysans dans l'histoire tragique de la disparition des chevaux de trait dans nos campagnes.
    Mais l'arrivée de l'automobile et surtout des chemins de fer à la fin du XIXe siècle a été bien plus fatale à leur élevage que celle du tracteur dans les champs. Ils ont même bien failli disparaître définitivement. Malgré toutes les péripéties endurées, le cheval de trait a cependant réussi à traverser les siècles et notre pays est actuellement le seul au monde à pouvoir aligner neuf races avec des phénotypes bien à elles.
    Pourtant il n'est toujours pas à l'abri du danger. L'attraction du cheval de trait est bien réelle et empreinte d'une certaine forme de nostalgie. C'est un peu le dernier témoin d'un temps jadis que l'on dit meilleur. De plus, le trait est attachant. Mais pour les jeunes générations de cavaliers, ceux qui traînent leurs chaps dans les centres équestres, les traits font tout de même figure d'antiquités.
    C'est un peu le Jurassic parc équestre. Quand certains n'en ont même jamais approché, d'autres se posent une question : mais à quoi peuvent-ils bien servir ces gros chevaux à une époque où il est tendance de miniaturiser les animaux ? Dans la ou les réponses que l'on sera capable de leur fournir figurent sans doute la solution qui assurera à ces magnifiques animaux si attachants de trotter au moins jusqu'au bout du nouveau champ millénaire qui vient de s'ouvrir devant eux.

  • " C'est un des rares métiers où au quotidien, il reste encore une part d'aventure.
    " Didier Lucas, patron du chalutier Kreiz Ar Mor, La Turballe. " On bosse ensemble et on est bien payés si on a fait ce qu'il fallait pour ça. Peut-on imaginer plus belle justice que le système de rémunération à la part ?. " Jose Antonio Fernandez, patron du bateau-libellule L'Imprévu, Bordeaux. " Le bon sens, c'est la peur ; c'est savoir que le bateau peut-être le plus faible. " Gérald Lubrano, patron du thonier-senneur Cap Horizon, Sète.
    " L'année dernière, on n'a pas gagné un sou en janvier et février. Ces vacances nous ont semblé longues... " Dominique Prévost, patron du doris Lucie, Saint-Aubin-sur-Mer. " Quand même... est-ce que ça vaut le coup de détruire un écosystème pour 55 centimes du kilo ? " Patrick Le Bronze, patron du chalutier hauturier Simon-Kéghian, Lorient. Pour recueillir sur le vif ces témoignages. Dominique Le brun, Jean-Noël Mouret et le photographe Richard Nourry ont embarqué sur une vingtaine de bateaux de pêche, partageant pour quelques heures ou quelques jours le quotidien des équipages.
    Après avoir bourlingué entre Le Guilvinec, Concarneau et La Turballe, dans l'estuaire de la Gironde, le bassin d'Arcachon et la baie de Saint-Brieuc ; au large de l'Ecosse et des Baléares ; en rade de Marseille et de Brest ; devant les falaises du pays de Caux et de la presqu'île de Crozon ; dans les parages agités de Sein et d'Ouessant... ils rapportent une moisson d'images éclatantes et de paroles fortes.

  • Cet ouvrage est un beau livre pratique permettant de découvrir l'ensemble des paysages corses au travers de magnifiques randonnées équestres. L'oeil du photographe associé aux conseils des meilleurs guides de randonnées équestres locaux ainsi qu'à ceux prodigués par l'auteur du texte, font de ce livre à la fois un guide pratique et un ouvrage de collection.

  • Douze terroirs de France choisis pour leur accent, pour la valeur emblématique qu'y représente la chasse du sanglier, pour celle aussi de leurs particularités régionales.
    Dans chacun de ces territoires, le sanglier et l'homme ne sont jamais les mêmes, ni tout à fait un autre. Mais pour tous les chasseurs de ces contrées, la même émotion se lit dans leur coeur : celle que procure la bête noire, toujours plus vaillante et plus difficile à chasser que dans la région voisine ! D'un chapitre à l'autre, d'un récit à un témoignage historique, d'une région à l'autre, avec pour seul fil conducteur la chasse, partez en voyage en terre sanglier et découvrez la chasse française sous toutes ses formes : battue, chasse à l'approche, à l'affût, aux chiens courants, vénerie, chasse à l'arc...
    Mais être chasseur, c'est aussi être un peu (souvent !) gastronome et rabelaisien. Grâce à un chef de chaque région, vous découvrirez comment accommoder le sanglier de mille saveurs.

  • Poneys de reve

    Gay/Gleyses

    Voyager dans la France des Poneys et des petits chevaux est toujours une immense joie.
    Roger Gay et Chantal Gleyses ont réalisé ce périple pour notre plus grand plaisir. Dans ce magnifique album, nous retrouverons toutes les races existantes dans l'hexagone, qu'elles en soient originaires ou non. Des races que vous croisez dans les clubs, chez les éleveurs ou bien au bord des routes en prenant le temps de vivre et d'observer ces poneys de rêve. Les auteurs nous emmènent dans leur sillage pour mieux comprendre cet univers, avec ces compagnons de choix, les hommes et les femmes qui y consacrent leurs vies.
    Un livre complet et magique qui ravira tous les amoureux de 7 à 77 ans.


  • le tatouage est à la mode, entend-on partout.
    mais se faire tatouer n'est pas un acte anodin et cela demande de se poser les bonnes questions avant de passer à l'acte. quel motif choisir ? où le placer ? comment choisir son tatoueur ? comment la peau réagit-elle ? quelles sont les règles d'hygiène ? peut-on se faire détatouer ? pour les moins convaincus, qu'en est-il du tatouage éphémère ? vous trouverez toutes les réponses à vos questions dans cet ouvrage et pourrez alors prendre votre décision en toute connaissance de cause.


  • Jusqu'à peu, tatouage et prison étaient encore menottés ensemble et difficilement dissociables.
    Nul hasard. En France, de 1850 à 1945, le piquage fut majoritairement l'attribut des truands. Leur carte d'identité. Le derme des Hommes racontait leur vie derrière les barreaux, dans les bars et sur les trottoirs des bas-fonds. Au début du siècle pour être un mec du Milieu, il fallait être naze et bouzillé, soit syphilitique et tatoué. Cette "école française du tatouage" est née dans les bagnes militaires au XIXe siècle en Afrique du Nord, dans ce que l'on appelait alors Biribi.
    Bat d'af, Compagnie de discipline et autres pénitenciers furent de véritables machines à tatouer les mauvais garçons. Aujourd'hui tombés en désuétude, les grands classiques de l'encrage hors-la-loi ont quitté les peaux des vrais de vrais. Ne restent que les photos - souvenirs noir et blanc laissées par les criminologues.

  • Chansons de noel + cd

    Collectif

    Une collection exceptionnelle des plus belles chansons, comptines et berceuses pour tous les enfants.
    Un livre à lire et à chanter, un CD à écouter. Les plus belles chansons de Noël interprétées par Francine Chantereau.

  • Le poney a tous les atouts pour séduire le plus grand nombre.
    Ses qualités sont en partie déjà connues : rusticité, endurance, prix d'achat et coût d'entretien avantageux. Mais ce qu'on sait moins, c'est qu'il n'est pas réservé exclusivement aux enfants. Même si son gabarit ne milite apparemment pas en sa faveur, il est bien assez grand pour répondre à tous les besoins, même les plus contradictoires. Il en existe en effet des petits et des grands, des trapus et des fins, des sportifs et des placides.
    De quoi satisfaire toutes les envies, des plus classiques aux plus inattendues, comme ces tout-petits de 11 mois qui découvrent le plaisir de l'autonomie ou ces seniors de 70 ans qui se lancent dans l'attelage. Il y a forcément un poney pour tous les âges, pour les parents comme pour les enfants et les petits-enfants. Et si c'était ça la grande force du poney, de convenir à tous les membres de la famille ?.

  • L'équitation western est issue du travail du bétail.
    Au fil du temps, les cow-boys ont sélectionné des chevaux, mis au point des techniques et codifié des disciplines. Ces techniques et ces chevaux répondent aujourd'hui à l'attente de la plupart des cavaliers de loisir du plaisir en toute sécurité. En France, l'équitation western se développe depuis 25 ans. Elle est reconnue par la Fédération Française d'Equitation et est appelée à connaître un extraordinaire développement.
    Partez à la découverte de cette discipline, de son histoire, des races de chevaux les plus adaptées pour la pratiquer...

empty