Fantasy & Science-fiction

  • Ce nouveau titre de la saga de Dune revue et prolongée par Brian Herbert et Kevin J. Anderson nous ramène dix mille ans en arrière, à l'époque de la création du Bene Gesserit et des autres ordres apparaissant dans Dune, Mentats, Maîtres d'armes, Navigateurs, etc.
    Il se situe quatre-vingt-trois ans après la Bataille de Corrin, qui a mis fin au règne et même à l'existence des Machines pensantes qui ont menacé de détruire le genre humain. L'humanité subit de profondes transformations. En effet, le mouvement Butlèrien a entrepris de détruire toutes les formes de technologies dangereuses, bien au-delà des seules Machines pensantes. Il en résulte que par passion ou par intérêt, des groupes humains vont entreprendre de se doter des capacités qui étaient autrefois assurées par des machines. Un groupe existe déjà, celui des Navigateurs, qui peuvent choisir la bonne route à travers les subtilités de l'hyperespace. Il s'est assuré le monopole du voyage spatial et lutte contre le mouvement Butlèrien, s'efforçant avec une poignée de savants de préserver l'essentiel des acquis scientifiques.
    L'ordre des Mentats, pour sa part, choisit de son côté de s'allier au mouvement Butlerien.
    Sous la direction de la Révérende-Mère Raquella Berto-Anirul, qui, à la suite d'une empoisonnement manqué, a trouvé accès aux mémoires de tous ses ancêtres féminins, la Communauté des Soeurs est en proie à de grands désordres, une partie des Soeurs voulant rejoindre le mouvement Butlérien. Celui-ci soupçonne Raquella d'utiliser des ordinateurs pour mener à bien un immense projet génétique d'amélioration de l'humanité, ou du moins d'une de ses parties. De ces conflits et de diverses ambitions, vont surgir une nouvelle organisation de la Communauté, qui deviendra ultérieurement le Bene Gesserit.
    Les familles Atreides et Harkonnen ne sont pas sorties non plus indemnes de la Guerre des Machines et des troubles qui ont suivi. Elles tentent de reconstruire leur influence et leurs fortunes avec des résultats inégaux.

  • La bataille de Corrin, conclusion de la guerre des Machines, a mis fin au règne et même à l'existence des Machines pensantes qui ont menacé d'asservir puis de détruire l'humanité. Il en a résulté l'interdiction absolue de construire des intelligences artificielles, interdiction consignée dans la Bible catholique orange sous la forme : " Tu ne feras point de machine à l'esprit de l'homme semblable. " Allant plus loin, le mouvement butlérien, sous la conduite de Manford Torondo, a entrepris de détruire toutes les formes de technologies dangereuses, bien au-delà des seules machines pensantes.
    Du coup, l'humanité subit de profondes transformations. Par passion ou par intérêt, des groupes humains vont entreprendre de se doter des capacités autrefois assurées par des machines. L'ordre des Mentats, pour sa part, créé par le Gilbertus Albans qui a été entraîné par le robot Erasmus, a choisi de son côté de s'allier au mouvement butlérien.
    Un entraînement spécial, formant à la logique la plus poussée dès l'enfance, et assisté d'une drogue, permet à certains hommes - et à des hommes seulement pour ce qu'on en sait - de devenir des " ordinateurs humains ". Mais Gilbertus Albans lui-même se trouve dans une situation difficile : s'il a rejoint un temps le mouvement butlérien, il s'oppose à la politique de Manford Torondo, devenu fou, qui veut abolir toute science.
    De son côté, et pour équilibrer la puissance des Mentats masculins, la mère supérieure Raquella tente de reconstruire son École des soeurs sur Wallach IX, avec l'aide de son élève la plus douée, Valya Harkonnen, qui poursuit aussi un autre but : tirer vengeance de Vorian Atreides, héros légendaire du jihad butlérien qu'elle tient pour responsable de la déchéance de sa famille. Ainsi naît le Bene Gesserit qui va se doter d'un programme secret : donner naissance, par sélection génétique, au Kwisatz Haderach qui maîtrisera tous les possibles de l'avenir.
    Les trois ordres en cours de constitution, Bene Gesserit, Mentats et Navigateurs, qui ont pour but commun d'améliorer l'espèce humaine et de libérer ses potentiels insoupçonnés, vont-ils s'opposer les uns aux autres au risque de se détruire ou bien unir leurs forces pour s'opposer aux fanatiques butlériens ?

  • Avant Dune ; Dune : la Genèse ; La Route de Dune... L'audacieuse entreprise de Brian Herbert et Kevin J. Anderson de redonner vie au monde créé par Frank Herbert a offert à la collection Ailleurs et Demain parmi ses plus récents best-sellers...
    Après la trilogie Avant Dune (60 000 exemplaires), qui racontait les évènements ayant immédiatement précédé le célèbre roman de Frank Herbert, et après une seconde trilogie, Dune : la Genèse (55 000 exemplaires), qui narrait les événements plus anciens de dix millénaires et le terrible combat entre l'humanité et les Machines Pensantes, Brian Herbert et Kevin J. Anderson ont réuni dans La Route de Dune (paru fin 2006 et déjà vendu à près de 7000 exemplaires), des textes inédits et des documents, dont certains de la main de Frank Herbert lui-même, éclairant ou complétant l'histoire de Paul Muad'Dib, le Kwisatz Haderach.
    Avec Les Chasseurs de Dune, les héritiers littéraires de Frank Herbert se proposent de compléter le cycle de Dune.
    Frank Herbert lui-même avait indiqué de façon certes allusive son intention de donner une suite et une conclusion au cycle. La mort de sa femme Beverly en 1984, suivie d'assez près par sa propre disparition en 1986, laissait craindre qu'il n'en ait rien fait. On savait seulement qu'il travaillait à quelque chose sur un ordinateur portable au moment de sa mort. Herbert et Anderson disent avoir retrouvé un plan et des notes détaillées sur un tirage d'imprimante ainsi que deux vieilles disquettes au moment où ils préparaient Avant Dune et s'être inspirés de ces documents.
    La suite et fin du cycle, tant attendue par des millions de lecteurs, ne devrait pas décevoir ceux-ci : ces Chasseurs de Dune (premier d'une série de deux) représente probablement le meilleur volume issu de la collaboration d'Herbert et Anderson.
    Le dernier volume de Dune, La Maison des Mères, laissait l'action en suspens et le lecteur sur son attente. Les redoutables Honorées Matriarches avaient surgi du fond de l'espace, fuyant un terrible Ennemi, détruit à tout jamais la planète Dune et ses vers, source de l'épice, et presque réussi à subvertir l'ordre du Bene Gesserit. Mais d'où venaient-elles ? Quel fléau fuyaient-elles ? Et comment allait se conclure leur conflit avec les restes de l'Ancien Empire ? Voici enfin la réponse à ces questions...

  • Après les séries Avant Dune puis Dune, la genèse et enfin Après Dune, voici Légendes de Dune. Paul le prophète est le premier d'une série de quatre romans destinés à approfondir l'univers de Frank Herbert à travers certains de ses personnages les plus célèbres.

  • Après Les Chasseurs de Dune, les héritiers de Frank Herbert mettent avec ce Triomphe de Dune un point final au cycle. Frank Herbert lui-même avait indiqué de façon certes allusive son intention de donner une suite au cycle. La mort de sa femme Beverly en 1984, suivie d'assez près par sa propre disparition en 1986, l'en a empêché. On savait seulement qu'il y travaillait, sur un ordinateur portable, au moment de sa mort. Herbert et Anderson disent avoir retrouvé un plan et des notes détaillées sur un tirage d'imprimante ainsi que deux vieilles disquettes au moment où ils préparaient Avant Dune et s'être inspirés de ces documents pour écrire Après Dune.
    Dans ce dernier volet, on assiste au triomphe de l'humanité sur les machines lors de l'ultime bataille. Grâce à cette victoire, tant remise et tant espérée, l'univers connu est enfin pacifié. On assiste également dans les dernières pages à la renaissance de la planète Dune (détruite à la fin de La Maison des Mères) où les vers (réimplantés par le Bene Gesserit) ont repris leur activité. Un nouveau Kwisatz Haderach, inattendu, le Ghola de Duncan Idaho, tiendra les promesses de Paul Muad'Dib. Enfin, essaiera.

  • Dune est le plus formidable événement de la science-fiction du XXe siècle.
    Malheureusement, la mort de Frank Herbert, survenue en 1986, empêcha le cycle de connaître la conclusion à laquelle son créateur avait peut-être songé. Brian Herbert, le fils de Frank Herbert avec qui il écrivit L'Homme des deux mondes, et Kevin J. Anderson ont relevé un redoutable défi. A partir des notes de Frank Herbert et des indices qui constellent son oeuvre, ils sont repartis à la découverte de Dune et relatent dans un premier temps les événements qui préludèrent à l'apothéose de Paul Muad'Dib.
    L'IMPERIUM Galactique va changer de maître. Le Duc Paulus Atréides règne sur Caladan tandis que les Harkonnen exploitent impitoyablement les ressources d'épice d'Arrakis, le monde que ses plus anciens habitants, les Fremen, appellent Dune. Les fanatiques Tleilaxu, de leur côté, ruminent de s'emparer de la planète Ix font les habiles ingénieurs ont peut-être transgressé l'interdit majeur : Tu ne feras pas de machines pensantes.
    Dans l'ombre, les Soeurs du Bene Gesserit poursuivent un plan depuis des millénaires : donner naissance au surhomme qui maîtrisera le temps, lira les avenirs dans les circonvolutions des possibles. Elles vont précipiter les événements qui ébranleront tout l'univers connu. Complots, violences, pièges, traîtrises, assassinats politiques, rouages dans les rouages, mais aussi bravoure et loyauté comme celles de Leto Atréides ; c'est une scène shakespearienne que celle de Dune.

  • Après que les humains se sont révoltés contre la tyrannie des Machines Intelligentes et de leurs alliés, les Cymeks, une terrible répression a réduit des mondes entiers à l'état de cendres et décimé l'humanité.
    Serena Butler, figure de proue de la révolte, a été faite prisonnière. Elle a été confiée à la garde du robot Erasmus, toujours curieux des singularités des humains. Afin d'éviter à Serena les distractions de la maternité, il n'a pas hésité à tuer son fils, Manion, né en captivité. Alors, Serena, délivrée à la suite d'un assaut des rebelles sur la Terre, prend la tête de la croisade des humains contre les Machines qui portera son nom dans l'Histoire : le Jihad Butlérien.
    Tandis que sur Arrakis, quelques survivants des Zensunnis fondent la tradition des Fremen...

  • Dix millénaires avant les événements relatés dans Dune, l'humanité se trouve soumise à la tyrannie des Machines Intelligentes.
    Imprudemment, lors de leur expansion dans la Galaxie, les sociétés humaines ont confié de plus en plus de responsabilités à leurs ordinateurs. Ceux-ci ont formé un réseau et son élément le plus puissant, OMNIUS, s'est emparé du pouvoir, profitant de la stagnation de l'insouciante civilisation humaine. En réaction, certains humains ont choisi de greffer leur cerveau sur des machines, devenant des cyborgs ou des cymeks, virtuellement immortels.
    Ils se sont baptisés eux-mêmes les Titans. Enfin, une poignée d'humains rebelles a créé la Ligue des Nobles pour secouer le joug d'OMNIUS et celui, à peine plus supportable, des Titans. Ainsi va éclater la Guerre des Machines, qui sera connue plus tard sous le nom de Jihad Butlérien et qui mènera à l'interdiction absolue de la création de machines à l'image de l'intelligence humaine. C'est alors que naissent les Grandes Familles, les Ordres comme celui, féminin, du Bene Gesserit, ou masculins, des Mentats et des Docteurs Suk, et les puissances obscures comme celle du Bene Tleilax, qui seront, dix mille ans plus tard, les protagonistes de Dune et de ses suites.
    Voici la Genèse de Dune.


  • après le jihad butlérien, il semble que la paix soit revenue dans la galaxie.
    les machines ont reculé sur tous les fronts. omnius semble en déroute. l'un des principaux artisans de cette victoire, vorian atreides, peut espérer savourer enfin sur caladan un loisir mérité. mais les titans survivants et omnius lui-même, qu'ils ont trahi, n'ont pas dit leur dernier mot. les humains libres devront les affronter dans une dernière bataille oú tout peut être gagné. ou perdu. la bataille aura lieu sur corrin, dernière forteresse d'omnius.
    elle verra les machines pensantes éradiquées ou les humains retomber dans leur esclavage. la bataille de corrin laissera un nom dans l'histoire.

  • Après "Paul le prophète", ce roman est le deuxième de la série "Légendes de Dune", qui met en scène successivement les principaux personnages du cycle initié par Frank Herbert. Celui-ci est consacré à Jessica, la mère de l'empereur Paul Muad'Dib. Aveuglé au cours d'un attentat, Paul a perdu son don de prescience. Et son épouse, Chani, est morte en couches, après avoir donné naissance aux célèbres jumeaux Leto et Ghanima. Désespéré, Paul est parti dans le désert, laissant un empire agité et désorienté aux mains de sa jeune soeur de seize ans, Alia. Désormais, le sort de l'humanité est entre les mains d'Alia et de Jessica, sa mère. Tandis que la rébellion gronde et s'acharne à détruire le mythe de Paul, Jessica va tenter, avec l'aide de la princesse Irulan, de découvrir la vérité sur son fils. Serait-il responsable de sa propre chute ?

  • Shaddam, de la Maison Corrino, vient d'accéder au trône de l'Imperium Galactique.
    Avec l'aide de son âme damnée Hasimir Fenring, il a un peu poussé son père vers la tombe pour lui succéder. Et il découvre que le pouvoir suprême est un asservissement à des rites et à des responsabilités dont il n'avait guère idée. Maintenir l'équilibre fragile entre les Grandes Familles du Landsraat et les ordres indépendants, tels la Guilde des Navigateurs, le Bene Gesserit et le Bene Tleilax, n'est pas de tout repos.
    Shaddam hait la vertu des Atréides mais comment pourrait-il avoir confiance dans leurs rivaux Harkonnen ? Sur Dune, la révolte gronde contre les Harkonnen tandis que se poursuit le plan secret des Fremen destiné à transformer leur désert en paradis. Bref, l'Histoire suit son train, pleine de bruit et de fureur.

  • Après le succès de la trilogie d'Avant Dune (60 000 exemplaires vendus), et celle de Dune, La Genèse (50 000 exemplaires), La Route de Dune marque une césure dans l'entreprise de Brian Herbert et Kevin J. Anderson d'encadrer les six volumes du célèbre cycle de Frank Herbert.
    Avant Dune et Dune, La Genèse racontent les événements qui ont précédé le grand livre. D'autres ouvrages sont attendus qui devraient donner une suite au cycle et le conclure. Ce livre-ci ne fait pas partie d'une série et présente une forme différente.
    La Route de Dune contient un court roman et des nouvelles de Brian Herbert et Kevin J. Anderson (qui représentent plus de la moitié du volume)...
    Le roman, intitulé La Planète de l'épice, a été rédigé à partir de notes de Frank Herbert lui-même sur un avant-projet de Dune (mais avec un autre déroulement et une intrigue assez différente). Quatre nouvelles également signées Herbert et Anderson correspondent à diverses époques d'Avant Dune et de Dune, la Genèse.
    Mais aussi (et surtout !) des fragments inédits de Frank Herbert, qui devraient retenir l'attention de tous les passionnés du cycle.
    Un dossier assez court sur la genèse de Dune comprend des citations de lettres de Frank Herbert à son agent littéraire et à son éditeur, avec leurs réponses. Il est suivi d'extraits du manuscrit original de Dune et du Messie de Dune, retirés de l'édition finale et jamais publiés jusqu'ici. Ils sont très intéressants, en particulier celui décrivant la mort de Paul dans Le Messie de Dune (traitée de façon elliptique dans le roman). À noter aussi l'introduction de Bill Ransom (qui signa avec Frank Herbert le cycle du Programme conscience, à partir de L'Incident Jésus) qui évoque leur amitié et leur collaboration. L'ensemble éclaire la personnalité de Frank Herbert et souligne l'immense travail qu'il a accompli pour produire ce qui fut son premier succès après une carrière jusque-là sans grand éclat, et qui devint un des monuments de la science-fiction, de la fiction écologique et un best-seller mondial.

empty