Chami

  • Trois mondes T.1 ; Shanara

    Chami

    Petite planète du système Kobaya divisée en trois niveaux : le "monde d'En-haut", le "monde du Centre" et le "monde Subaquatique". C'est l'histoire d'une enfant télépathe qui va bousculer l'ordre établi par un système corrompu. Face à cette gamine, des tueurs sans pitié, un monde hostile où les méchants ne sont pas forcément ceux que l'on croit...

  • Trois mondes T.2 ; Akwa

    Chami

    Pourquoi la guilde des kalimas, les guerrières tueuses, est-elle impuissante face à notre quatuor parti à la recherche d'enfants mange-têtes ?
    Certainement pas à cause des deux tchop'touts, ni de Bulltag le kill en chef de la famille Taglya.
    Pourquoi ont-elles peur de Shanara la petite gamine télépathe ?
    Pourquoi ? Pourquoi ?
    Les réponses se trouveraient-elles dans Akwa, le monde subaquatique ?

  • Pendant près de trois ans, le fils d'un boulanger de Damas tient son journal. Il fait ainsi la chronique d'un vieux quartier de la capitale syrienne, véritable mosaïque de nationalités réunies par les hasards de l'histoire. Il trace aussi le portrait d'une foule de personnages attachants: sa mère d'abord, à laquelle l'unit une complicité exceptionnelle; son vieil ami Selim, qui mêle sans cesse dans ses écrits le mythe et la réalité; Nadia, la jeune fille qu'il aime, et bien d'autres encore. Mais surtout, il découvre peu à peu la situation politique de son pays, marquée par l'injustice, l'absence de liberté et la répression de toute opposition. Pour témoigner de cette réalité - et la dénoncer - il n'a qu'une ambition: devenir journaliste.

  • Dans un grand sac de toile se trouvent toutes les photos de famille de Sara. Entourée de ses deux fils, elle pioche au hasard - et pour leur plus grand plaisir - les images du passé, retrouvant avec eux les temps heureux du Maroc à l'orée des années 1970. Chaque visage, chaque scène ouvre en elle un récit, parfois nostalgique, souvent politique ; une lecture de ce pays revisité par son regard de femme indépendante, comme le furent avant elle et d'une autre façon sa mère et ses grand-mères.

  • Un livre pour maîtriser l'autohypnose en 30 jours et agir sur son bien-être au quotidien, avec en plus 30 exercices audio à télécharger !

  • Dans ce guide pratique magnifiquement illustré, Pascale Chami, hypnothérapeute et formatrice reconnue, explique de façon claire l'intérêt et le fonctionnement de l'autohypnose avec les enfants, en accompagnement d'une thérapie ou tout simplement pour un "mieux-être". Parents et enfants y trouveront 40 propositions d'exercices organisés par thématiques, ainsi qu'un CD avec 11 exercices pour pratiquer en toute autonomie ! Avec une préface de Frédéric Lenoir et du Professeur Pierre Castelnau.

  • Sami et Charif sont inséparables. Après sa fuite de Syrie, Charif raconte leur enfance dans les ruelles sinueuses de Damas. Leurs subterfuges malicieux pour supporter l'école, la vie de leur protecteur, le sage facteur Élias, le meilleur joueur de luth arabe de tous les temps. Il raconte l'histoire de Sami, qui combat courageusement l'injustice et risque sa vie par amour pour Joséphine. Bientôt surviennent des événements qui leur ouvrent les yeux. Quand la résistance contre le dictateur grandit et que la révolte de Daraa éclate, les amis doivent se cacher. Alors se perd la trace de Sami...

  • Médée chérie

    Yasmine Chami

    Médée attend son mari dans un aéroport où ils sont en transit pour Sydney. Il s'est éloigné un instant, qui soudain s'éternise, et déjà elle comprend qu'il ne reviendra pas. Pour affronter la violence du choc, Médée se fige. Elle s'installe dans l'aéroport et se laisse submerger par l'abandon, puis se redresse, portée par son art. Car cette femme est sculpteur et c'est là, dans ce territoire qui n'appartient qu'à elle, que Médée retrouve la puissance et la force.

  • L'histoire de la révolution syrienne par celles et ceux qui l'ont vécue. Un document exceptionnel.
    Burning country donne la parole à ces Syriens et Syriennes qui, dès 2011, ont mené une véritable révolution, construite au jour le jour, dans chaque quartier, dans chaque village, repris au régime de Bachar Al-Assad. Omar Aziz, inspirateur des premiers comités locaux syriens, ferments de ce mouvement, déclarait déjà en 2012 : « Nous avons fait mieux que la Commune de Paris, qui a résisté 70 jours. Cela fait un an et demi et nous tenons toujours bon. » Et ce soulèvement populaire exceptionnel a continué malgré la guerre contre-insurrectionnelle totale menée par le régime syrien et ses alliés : stratégie de militarisation forcée, instrumentalisation des antagonismes religieux et communautaires, politique du viol organisé, remplacement des populations, tortures systématiques...
    Huit ans après ses prémices, la révolution syrienne, abandonnée par la communauté internationale et ignorée par la gauche arabe et occidentale, a été noyée dans la sang ou dispersée dans l'exil. C'est son histoire que nous découvrons ici. Nourri d'un grand nombre d'entretiens et de témoignages directs relatant l'origine, les différentes phases du soulèvement, les formes d'organisation sociale mises en place... Burning country est un magnifique hommage à ces révolutionnaires ordinaires.

  • Ceremonie

    Yasmine Chami

    Après son divorce, khadija, une jeune architecte de trente-cinq ans, retourne vivre dans la maison de son père, au maroc.
    Dans ce territoire de l'enfance et des souvenirs, une fête se prépare : le frère de khadija se marie et la famille s'apprête à accueillir la nouvelle épousée. sans cesse renvoyée à son échec, khadija souffre en silence.
    Elle trouve une alliée en la personne de sa cousine malika. complices depuis toujours, elles questionnent ensemble leur passé et leur éducation pour tenter de comprendre ce qui plonge khadija dans l'humiliation et la culpabilité.

    C'est dans une langue extrêmement maîtrisée, souvent empreinte de poésie, que yasmine chami-kettani évoque l'importance de la mémoire méditerranéenne et de la culture religieuse dans la vie de ces femmes qui en sont, parfois malgré elles, les dépositaires.

  • Pendant près de trois ans, le fils d'un boulanger de damas tient son journal.
    Il fait ainsi la chronique d'un vieux quartier de la capitale syrienne, véritable mosaïque de nationalités réunies par les hasards de l'histoire. il trace aussi le portrait d'une foule de personnages attachants : sa mère, d'abord, à laquelle l'unit une complicité exceptionnelle ; son vieil ami selim, qui mêle sans cesse dans ses récits le mythe et la réalité ; nadia, la jeune fille qu'il aime, et bien d'autres encore.
    Mais surtout, il découvre peu à peu la situation politique de son pays, marquée par l'injustice, l'absence de liberté et la répression de toute opposition.
    Pour témoigner de cette réalité - et la dénoncer - il n'a qu'une ambition : devenir journaliste.

  • L'autohypnose en 30 jours pour agir sur son bien-être au quotidien !
    L'autohypnose peut servir à lâcher prise et se ressourcer, mais également à se libérer de ses angoisses ou ses addictions (tabagisme, par exemple).
    Suivez notre programme original conçu sous forme de 30 cartes à utiliser chaque jour selon les modalités et conseils expliqués dans le livre.
    Pour renforcer la fixation visuelle, une illustration poétique est associée à chaque exercice ; pour parfaire l'expérience, la voix du thérapeute vous accompagne grâce à un flashcode.
    Quelques minutes de pratique par jour suffisent pour progresser en douceur et retrouver un quotidien apaisé.

  • Milad est né au début du siècle à Maaloula, petite ville proche de Damas.
    Son aventure est pleine de couleurs, de parfums et de situations drolatiques, mais elle enchante aussi par la justesse de son réalisme magique à l'orientale : en filigrane apparaissent toutes les étapes décisives de l'histoire syrienne. Sous les péripéties cocasses et exemplaires d'un moins que rien perce une mise en garde contre les illusionnistes, l'extrémisme religieux et les pouvoirs qui pressèrent le petit peuple comme un citron vert.


  • construit comme une balade à la fois culturelle et gastronomique, cet ouvrage célèbre l'une des cuisines les plus réputées du monde arabe, celle de damas.
    marie fadel s'est promenée dans les ruelles de la vieille ville oú elle a rendu visite à des parents, des voisins et des amis, et leur a demandé de lui préparer les mets damascènes qu'ils préfèrent. les recettes qu'elle a glanées auprès d'eux ont été essayées ensuite par sa famille, et elle les a transmises à son frère, l'écrivain rafik schami, exilé en allemagne. celui-ci s'est alors fait le chroniqueur nostalgique, amusé et érudit des déambulations de sa soeur, en intégrant les recettes aux bons endroits, non sans les avoir maintes fois vérifiées pour son plus grand plaisir et celui de ses amis.


  • pourquoi donc ce perroquet refuse-t-il obstinément de parler ? louise, elle, a compris.
    mais voilà : certains parents n'écoutent pas toujours très bien ce que disent leurs enfants !

  • Les bras de fer de la justice font toujours couler beaucoup d'encre.
    Les parties, les juges, les journalistes, les écrivains... rappellent que l'écriture judiciaire est à fleur de peau de conflits dont les justiciables peuvent ressortir malmenés ou broyés.
    Certains ont pu y laisser leur vie.
    C'est l'objet de ce livre que d'en présenter différents exemples.

empty