Charlotte Cottereau

  • Papa n?est pas comme d?habitude ces derniers jours, j?ai l?impression que son ventre a grossi...et puis il lui pousse une longue barbe blanche... Et il porte de nouvelles bottes depuis hier. C?est étrange quand même ! Il ne serait pas en train de se transformer en monstre par hasard ? Il faut que je sache ! 

  • Ensemble de berceuses recueillies tout autour du monde il n´est jamais trop tôt pour initier les tout petits aux musiques métissées !

  • Cornélius était un vieux monsieur qui n´avait pas trouvé l´amour. Triste et seul, il inventait. Des graines volantes, des râteaux à rater, des fleurs à roulette. Gala était une vieille dame que tous appelaient la sorcière. Elle était moche et ridée, à cause d´un sort jeté par un sorcier. Mais un jour, avec des bouts de ficelle, des clous et du papier, Cornélius inventa une machine à fabriquer des baisers. Ceux-ci s´envolèrent alors par milliers ! Et quand quelques-uns se posèrent sur la petite cabane en bois de Gala, que pensez-vous qu´il arriva ?

  • Partez à la découverte de l'Inde... en musique ! Un voyage d'exception dans ce pays haut en couleur, à la rencontre des animaux sacrés, des fêtes, des traditions, de l'histoire ou de la cuisine.
    De la musique carnatique du sud à la musique hindoustanie du nord en passant par les rythmes Bollywood, découvrez également les instruments traditionnels : le sitar, les tablas, la flûte bansuri...
    Ouvrez vos oreilles sur le monde !

  • Deux enfants courent. L'un est pieds nus. L'autre est en chaussures. L'un a la peau brune. L'autre a la peau blanche. L'un court dans la savane. L'autre court dans la ville. Mais ils ne sont pas différents. Ils sont liés l'un à l'autre par un fil. Un fil invisible qui les lie au monde et aux autres. Le fil de la tolérance et du respect des différences.

  • Depuis la nuit des temps, il existe sur la Lune une montagne appelée "Le promontoire des Songes", où vont les pêcheurs de la tribu de Isha pour attraper les plus beaux rêves. Ils les relâchent ensuite sur Terre pour qu'ils nous chatouillent le soir dans nos lits.
    Isha a grandi et veut devenir pêcheur de rêves, comme son père qui lui a tout appris : comment fabriquer un attrape-rêves, comment ne pas briser les rêves des enfants, qui sont les plus fragiles... Mais pour cela, il doit accomplir un prodige : attraper le plus terrible des cauchemars...

  • Mamily a du brouillard dans la tête. A-t-elle oublié de recoudre le bouton du pantalon de Papily ?
    Dehors, le soleil brille dans le ciel. Ça y est, Mamily a retrouvé le bouton ! Il est si beau, si lumineux.
    Elle doit le suivre pour l'attraper, mais il est bien trop haut. Et dans sa promenade, elle trouvera de merveilleux boutons !

  • Pierre demande un hippocampe comme animal domestique. Aussitôt, son papa construit un bathyscaphe et une fois celui-ci installé dans la baignoire, les voilà partis explorer les fonds marins. Ils croisent des poissons perroquet, des éponges, des étoiles de mer, des crabes et une fois arrivés à la grande barrière de corail, ils découvrent les hippocampes qui vivent là en famille. Mais lequel prendre ? Il n'est pas quest

  • Jaques est un petit garçon comme beaucoup d'autres. Avec des amis avec qui il aime jouer au football, un papa, une maman, et un papy. Papy ne joue pas, lui, mais il connaît de si belles histoires. Jacques adore aller chez lui le mercredi, pour se balader avec lui et l'écouter raconter ! Papy répète souvent une phrase, qui intrigue un peu Jacques, mais qui l'inquiète un peu aussi, au point qu'il n'ose pas vraiment demander ce qu'elle veut dire. En fait, Papy ne lui en laisse jamais vraiment l'occasion... Cette phrase, c'est « Tant que le loup... » « Dis, Papy, tu m'en raconteras encore beaucoup, des longues et belles histoires ? » « Oh oui, Jacques ! Enfin, tant que le loup... » « Dis, Papy, tu m'emmèneras encore souvent faire de longues et belles promenades ? » « Oh oui, Jacques... Enfin, tant que le loup... » Jaques a quand même un peu peur du loup... si bien que, le jour où ce n'est pas Papy qui vient le chercher à l'école le mercredi, il pense tout de suite que c'est sûrement à cause du loup. Mais Papy, couché dans son lit, peut encore lui raconter une dernière histoire pour le rassurer. Il lui explique que le loup ne vient pas le manger, c'est juste dans les histoires pour enfants, ça ! Le loup vient chercher les papys fatigués pour les emmener rejoindre leur meute, leur grande famille, sous la lune, et leur chanter des chansons douces qui les aideront à s'endormir.

  • La Bergère et le Ramoneur, deux figurines de porcelaine, s'aiment et vivent heureux côte à côte sur le dessus d'une table. Mais le Grand-général-commandant-en-chef-Jambe-de-Bouc veut épouser la Bergère et pour cela, arrive à obtenir sa main de son soi-disant grand-père, la figurine de Chinois. Mais refusant cet arrangement, elle décide de s'enfuir avec son bien-aimé Ramoneur. Quittant la table, descente périlleuse pour ces êtres fragiles, ils se réfugient dans un petit théâtre en jouet situé sous la fenêtre. Puis, se voyant encore pourchassés, ils décident de s'échapper vers le monde extérieur en passant par la cheminée. Mais l'immensité du dehors les ayant terrifiés, ils retournent dans la chambre et découvrent alors que le vieux Chinois s'est brisé en trois en voulant les poursuivre. Ayant pitié de lui, ils le recollent mais il ne peut plus hocher la tête et ne peut donc plus donner son accord au mariage de la Bergère et Jambe-de-Bouc. La Bergère et le Ramoneur purent s'aimer encore très longtemps.

  • Il y a eu un cri... un grand cri... un cri si fort que l'inspecteur interroge les villageois pour pouvoir déterminer d'où le cri venait.
    Au début de l'enquête, chaque personne interrogée donne sa version des faits et joue de la surenchère concernant les effets du cri.
    " Oui ! si fort qu'il a débouché les oreilles du vieux Victor ", déclare le médecin.
    " Tellement fort qu'il a décoiffé les cheveux de Madame Gisèle ", ajoute la coiffeuse.
    Dans le deuxième round de l'enquête, l'inspecteur insiste auprès de chacun des témoins.
    " Oui, mais d'où venait-il, ce cri ? " Et tous essaient d'expliquer son origine, chacun à nouveau en rapport avec son métier.
    " D'une maison hantée ", affirme le maçon.
    " Du fin fond de la galaxie ", rêve l'astronaute...
    La dernière page livre la solution, apportée par un enfant, qui a assisté à tous les interrogatoires d'un air amusé... et qui sait depuis le début ce qui s'est passé.

  • Le Nouvel Ogre mondial est un conte moderne où les enfants pourront glaner des informations sur une dizaine de pays de ce vaste monde tout en s'amusant.
    Le jeu consiste à découvrir les plats typiques, les monuments ou des animaux de différents pays mais aussi les parties du corps de l'Ogre, mises à contribution lors de ses escales gastronomiques ou des chiffres de 1 à 10, cachés dans certaines images du livre.

  • Sur une toute petite Terre de papier cachée derrière la lune vivent Toi et Moi. Un jour, le ventre de Moi s'arrrondit, et bientôt apparaît Petit-Lui. Entre les guiliguilis en goutte de pluie et les toboggans en fil de soie, il grandit. Quand Petit-Lui demande à ses parents ce qu'il y a de l'autre côté de la Terre de papier, ils lui construisent un avion en ailes de papillon. Ensemble, ils s'envolent et atterrissent dans une ville illuminée, où une vieille dame les attend. Car elle a terminé son temps sur la terre et est prête à partir, s'envoler avec eux...

empty