Dominique Loreau

  • L'art de la simplicite

    Dominique Loreau

    • Marabout
    • 24 Avril 2019

    Essayer : épurez votre intérieur, videz vos armoires, abandonnez vos achats compulsifs, apprenez à manger plus frugal, prenez soin de votre corps et donc de votre esprit...L'élégance, le bien-être et le mieux-vivre à l'usage des femmes occidentales, telles sont les promesses de cet ouvrage inspiré des philosophies orientales. L'Art de la simplicité appréhende toutes les approches pour se sentir en harmonie avec soi-même et, par conséquent, avec les autres : vivre zen, voici la clé de l'équilibre et du bonheur.".

  • L'art de manger peu : créer son propre régime

    Dominique Loreau

    • J'ai lu
    • 20 Octobre 2021

    Vivant depuis quarante ans au Japon, le pays qui possède le taux d'obésité le plus bas du monde, Dominique Loreau a observé avec émerveillement et attention l'art de ce peuple de cultiver une cuisine équilibrée, fine et savoureuse.En s'inspirant de la manière subtile de manger des Japonais, l'auteure vous guide vers une nouvelle pratique alimentaire et vous aide à retrouver une conscience de tout ce que vous mangez, par petites quantités et toujours de très grande qualité.Tout comme vous vous débarrassez des objets qui encombrent votre quotidien, il faut changer vos habitudes pour mincir en vous nourrissant de l'essentiel!

  • Se délester du superflu, c'est aussi se délester de ses problèmes.
    Pour désencombrer sa vie, jeter agit non seulement comme une véritable thérapie, mais encore comme une philosophie et un art. Un ouvrage indispensable pour ne plus souffrir de la confusion entre avoir et être.

  • Par petites touches, trouver l'élan initial, créer la routine parfaite, savourer la précision du geste. Et enfin, se sentir en paix et en sécurité. À la manière d'un moine au temple, voici comment apprendre à entretenir son environnement afin de se réapproprier sa vie. 

  • Si se départir de tout ce qui nous encombre physiquement comme psychologiquement fait du bien, jeter fait peur.
    Conserver, matérialiser ses souvenirs nous donne l'impression que nous ne les oublierons jamais. Mais devons-nous éternellement vivre dans le passé ? Ne devrions-nous pas plutôt profiter de l'instant présent ?
    Se libérer du poids du passé nous impose aussi un deuil au combien salvateur de tous ces objets qui nous encombrent ! La plus belle des légèretés vient de cette liberté retrouvée.

  • Un guide pratique et spirituel pour s'approprier ce véritable art du « bien-vivre ». Pourquoi faire des listes ? Parce qu'elles permettent d'aborder les faits avec une clarté totale, et de ne pas oublier ses rêves en se laissant envahir par le fourmillement du quotidien.Par leur concision, leur simplicité et l'immédiateté de leur approche, les listes sont une voie d'accès directe à l'exploration illimitée de notre vie. Listes d'objets, de choses à faire, mais aussi listes de souvenirs, de rêves, de goûts ; florilèges, miscellanées, almanachs, compilations, encyclopédies?: tout est possible, pour donner vie à ses pensées et enrichir sa vie intérieure.

  • L'héritage du temps ; de l'harmonie dans nos vies

    Dominique Loreau

    • Flammarion
    • 4 Septembre 2019

    À notre époque, les choix et les possibilités sont légion, mais le rythme de vie, plus effréné que jamais, et la technologie, omniprésente, empoisonnent nos existences. Ne nous serait-il donc pas bénéfique de retrouver une vie plus lente et plus simple ?

    En retournant aux habitudes de nos grands-parents, nous pourrions espérer retrouver une vie plus saine, à la fois pour nous et pour la planète. Finie l'hyperconnexion, si néfaste pour notre bien-être, finie la surproduction, qui épuise les ressources.
    Le retour à un mode de vie « rétro » nous permettrait de retrouver une douceur de vivre et un bien-être qui nous font aujourd'hui cruellement défaut.

  • Des conseils pratiques pour rééquilibrer sa vie à travers le rangement, pour ne plus être encombré, respecter l'autre, se concentrer, moins consommer, etc. L'auteure passe en revue les différents éléments servant au rangement, explique comment trier intelligemment, gagner en efficacité grâce à des gestes précis et adaptés.

  • L'art de la delicatesse

    Dominique Loreau

    • Flammarion
    • 12 Octobre 2016

    Pourquoi associons-nous systématiquement le luxe et l'argent ?
    Coco Chanel disait « le luxe n'est pas le contraire de la pauvreté mais de la vulgarité. » Le luxe ne serait-il pas tout simplement le bonheur ? Dominique Loreau nous donne les clés pour accéder à ce luxe « gratuit » ou presque.
    Profiter des petits plaisirs quotidiens : prendre son temps le matin, ne fréquenter que des personnes que l'on apprécie réellement, créer un environnement esthétique autour de soi, prendre soin de soi, s'octroyer du temps pour soi... porter de l'attention aux détails, aux choses insignifiantes en apparence, va de pair avec une vision totale de la vie. Et c'est l{ une tournure d'esprit originale et rare qui pourrait bien, elle aussi, se nommer le luxe.

  • Ne sommes-nous pas trop matérialistes ? Avons-nous vraiment "réussi nos vies" parce que nous avons une grande maison ? Le vrai bonheur ne résiderait-il pas dans notre espace intérieur ? Comment vivre pleinement le moment présent sans se soucier des biens matériels ? La vie ne serait-elle pas plus simple si nous nous défaisions de tout ce qui nous encombre ? Après le succès de L'art de la simplicité de L'art de l'essentiel et de L'art de mettre les choses à leur place, c'est une nouvelle façon d'aborder la vie que l'auteur propose dans cet ouvrage : vivre heureux dans un petit espace, c'est accéder au bonheur simple.

  • L'art de manger peu ; changer pour mincir

    Dominique Loreau

    • Flammarion
    • 30 Septembre 2020

    « Je ne suis pas une professionnelle de la santé, mais justement...
    C'est en me plaçant du côté de tous ceux et celles qui comme moi ont toujours voulu perdre du poids, que j'ai tenté d'y voir clair parmi toutes les techniques connues (et moins connues) accessibles au grand public.
    J'ai tenté de cerner, pendant un peu plus d'un an, le plus d'aspects possible des problèmes liés au poids : diététiques, bien sûr, mais aussi et surtout psychologiques, comportementaux et culturels. Vivant depuis quarante ans au Japon, pays qui possède le taux d'obésité le plus bas du monde, j'ai eu le temps d'observer avec émerveillement, il faut le dire, l'art de ce peuple de cultiver la minceur. »

  • L'infiniment peu

    Dominique Loreau

    • J'ai lu
    • 27 Avril 2012

    Si vous avez ce livre en mains, c'est que vous êtes déjà sur la voie de L'infiniment peu.
    Dominique Loreau nous rappelle que vivre de peu est non seulement une vertu mais un élixir du sérénité. Avec ce livre au format minimal, elle se propose de nous faire cheminer vers la sobriété pour bientôt marcher le nez au vent. Poèmes, extraits de textes, haïkus, égayent cette promenade et nous rappellent que la philosophie du « Peu », c'est avant tout renouer avec l'essentiel et s'alléger de soi- même.

  • Dans un premier temps, l'auteure établit une typologie féminine en fonction du contenu des sacs à mains. Puis elle donne des conseils pour adapter la composition de cet accessoire en fonction des saisons et des occasions. Enfin, elle apprend à faire le vide et à trier ce qu'il renferme afin de s'alléger.

  • L'art de la simplicité ; simplifier sa vie, c'est l'enrichir

    Dominique Loreau

    • Marabout
    • 20 Mars 2013

    Simplifier sa vie, c'est l'enrichir, contrairement à ce que prône notre société de consommation. Découvrez un mode de vie zen, directement issu de l'art de vivre japonais, reposant sur le principe du "moins pour plus", appliqué à tous les domaines. Essayer : épurez votre intérieur, videz vos armoires, abandonnez vos achats compulsifs, apprenez à manger plus frugal, prenez soin de votre corps et donc de votre esprit...L'élégance, le bien-être et le mieux-vivre à l'usage des femmes occidentales, telles sont les promesses de cet ouvrage inspiré des philosophies orientales. L'Art de la simplicité appréhende toutes les approches pour se sentir en harmonie avec soi-même et, par conséquent, avec les autres : vivre zen, voici la clé de l'équilibre et du bonheur.

  • L' eau du bain

    Dominique Loreau

    • Esperluete
    • 1 Avril 2004

    Dominique Loreau écrit étrangement d'étranges histoires.
    Elle nous entraîne de l'autre côté du miroir, en des lieux incertains, tissés de songes et d'inquiétudes. En un lent mouvement de bascule, qui du banal nous précipite dans l'affleurement du cauchemar, elle nous emmène dans un voyage dont l'itinéraire se découvre comme une expérience pleine de dangers. Ecrit dans un style léger, tout à la fois drôle et ludique, L'eau du bain retrouve cette fraîcheur des écrits adolescents où, justement, ce qui importe est ce désir de liberté, cette envie d'horizons ouverts et comme illimités.
    Sans avoir l'air d'y toucher, avec une innocence qui est déjà du grand art, Dominique Loreau fait de chacune de ses nouvelles une petite perle d'humour noir et libérateur où s'opère un détournement du conforme, tonique et vivifiant. Une magie et un charme opèrent entre le sérieux de ce qui se dit, de ce qui se joue, et la fausse désinvolture d'une écriture sans faille.

  • L'art des listes

    Dominique Loreau

    • Marabout
    • 2 Mai 2013

    Pour accéder à la richesse spirituelle, en 2 volumes.

    Après le succès phénoménal de "L'Art de la simplicité", La philosophie zen mise à la portée de tous, appliquée aux plus petits détails du quotidien.

    Puisant aux sources du bouddhisme zen, Dominique Loreau remet en cause non seulement la société de consommation en général, mais aussi les comportements, la manière d'appréhender l'existence du monde occidental. Pour l'auteur, « l'abondance de tentations, de désirs, de biens matériels, n'apporte ni la grâce ni l'élégance. Cela peut même détruire l'âme. En tout cas, ça l'emprisonne ». Elle prône le dénuement et le retour à l'essentiel.

  • Ne pas dire

    Dominique Loreau

    • Esperluete
    • 6 Mars 2017
  • Aimer la pluie, aimer la vie

    Dominique Loreau

    • J'ai lu
    • 8 Octobre 2011

    Une métaphore de la façon dont il faut aborder la vie.

  • L'art de la simplicité t.2 ; le corps

    Dominique Loreau

    • Soliflor
    • 1 Novembre 2010

    Etre bien dans sa peau, cela se travaille.
    Peaufiner son apparence, cela s'étudie. Plaire aux autres commence par l'apprivoisement de ses petits défauts et par l'application de systématismes au quotidien. Décrits en toute simplicité, les conseils de l'auteur offrent un magnifique cadre à toutes les meilleures recettes de bien-être physique, en vue d'un plus grand confort mental...

  • L'art de la simplicité ; le mental

    Dominique Loreau

    • Soliflor
    • 1 Novembre 2010

    En prenant quelques bonnes habitudes mentales et en s'exerçant régulièrement, il est possible de retrouver rapidement le calme intérieur, le bien-être et le bonheur.
    Dominique Loreau nous pousse, avec quelques pensées à pratiquer, à faire le grand ménage intérieur. Pour plus de sérénité, d'énergie et de succès.

empty