Eduard Torrents

  • À la fin du XIIIe siècle, un moine est assassiné dans le monastère de Santa Catarina, à Barcelone. Le Tribunal de l'Inquisition accuse du meurtre un vieux rabbin, qui devant cette injustice délègue l'un de ses disciples, le jeune Ramon Lull (futur philosophe, mystique et poète !) pour mener l'enquête. Entre Majorque et Barcelone, Montpellier et Paris, Lull souffrira des pogroms, il apprendra la kabbale, deviendra fou d'amour, s'initiera au soufisme arabe, et sera même poursuivi par le Saint Office. Une enquête au parfum du Nom de la Rose et aux ramifications érudites, dont la clé est un texte mythique d'alchimie hébraïque, la Table d'Émeraude..

  • Bien décidé à découvrir les criminels qui se cachent derrière le drame de Keelodge, Sherlock, de retour à Londres, poursuit ses investigations. Comme son frère Mycroft l'a écarté de l'affaire, il ne dispose que de peu d'éléments pour faire avancer l'enquête.
    Elle prend toutefois un tournant décisif quand, remontant la piste du poison, le détective se retrouve face à un certain Edward Hyde, un petit homme répugnant, menacé de mort par ceux-là même qui ont condamné le village.

  • Quim, un enfant de Vilanova, et Manu, un Camerounais né à Douala, sont deux garçons de douze ans qui jouent en équipe d'âge au Barça, à "la Masia", l'académie de football du club. C'est une histoire d'amitié et de compagnonnage entre deux enfants que tout oppose, mais que le football réunit. Nous allons vivre un an avec eux et toutes les épreuves qu'ils vont traverser (la scoliose de Quim, l'éloignement de Manu trop loin de sa famille et de son Cameroun natal - seul son père est avec lui à Barcelone). Nous allons voir comment les valeurs de "la Masia" (respect, humilité, travail, entraide) vont les aider à avancer dans leur vie d'adolescents et de futurs adultes.

  • Montpellier, 1976 : Angelita prend le train en urgence pour rejoindre sa mère hospitalisée à Barcelone où, pourtant, elle avait juré de ne plus jamais revenir. Fille de réfugiés espagnols, Angelita a perdu son père à l'âge de 8 ans. Il fut l'un des prisonniers du tristement célèbre convoi des 927 vers Mauthausen, parti de Perpignan et d'Angoulême où les autorités françaises avaient parqué les réfugiés espagnols. Séparée de son père lors de son arrivée en France, Angelita n'en sait pas davantage que ce que l'administration a bien voulu leur délivrer comme informations, à sa mère et elle, en 1945, à la fin de la guerre. Mais elle va découvrir que ce qu'elle a toujours tenu pour acquis (la mort de son père en déportation) pourrait bien s'avérer un mensonge.

  • Montpellier, 1976 : Angelita prend le train en urgence pour rejoindre sa mère hospitalisée à Barcelone où, pourtant, elle avait juré de ne plus jamais revenir. Fille de réfugiés espagnols, Angelita a perdu son père à l'âge de 8 ans. Il fut l'un des prisonniers du tristement célèbre convoi des 927 vers Mauthausen, parti de Perpignan et d'Angoulême où les autorités françaises avaient parqué les réfugiés espagnols. Séparée de son père lors de son arrivée en France, Angelita n'en sait pas davantage que ce que l'administration a bien voulu leur délivrer comme informations, à sa mère et elle, en 1945, à la fin de la guerre. Mais elle va découvrir que ce qu'elle a toujours tenu pour acquis (la mort de son père en déportation) pourrait bien s'avérer un mensonge.

empty