Albums

  • Les 20 histoires de ce recueil inclassable, toutes plus épouvantables et effrayantes les unes que les autres, nous racontent les destins brisés... de fruits et légumes.
    En empruntant au vocabulaire du crime, les récits mettent en scène les cas du chou, décapité sans hésitation, de la carotte, sauvagement râpée, ou des tomates, assassinées dans un bain de sang... L'humain, dont la cruauté semble sans limites, se conduit en ange gardien, avant de chausser ses bottes et d'aiguiser ses outils tranchants pour devenir bourreau. Mais en oubliant toutefois une chose : et si les légumes avaient des sentiments ? Les végétaux martyrs aux tempéraments divers prendront leur revanche avec le piment, qui les vengera tous.
    La postface vise plutôt à rassurer les plus grands : l'autrice sait bien que les enfants n'ont pas peur, car ces histoires ont été inventées de toutes pièces, comme les monstres ou le chaperon rouge. N'est-ce pas ?

  • L'histoire adorable d'un petit hibou et d'un petit lapin qui vivent dans le même arbre et qui rêvent de se rencontrer. Mais comment faire lorsque l'un vit le jour et l'autre la nuit ?

  • Pas facile d'être un tigre ! Il passe une bonne partie de sa journée tout seul dans son coin, craint de tous, alors qu'il n'est pas la bête cruelle et sans scrupules que l'on croit. Un grand album plein d'humour et écrit à la première personne, dans lequel le tigre essaye de se faire passer pour un adorable félin sensible et affectueux, servi par les illustrations hilarantes d'Emilia Dziubak.

  • Un bon matin, un ours brun qui adore les câlins propose à son ourson d'aller se promener dans la forêt et d'enlacer tous ceux qu'ils croiseront sur leur chemin ! Ils étreignent d'abord leur ami castor, surprennent la belette en pleine lecture, grimpent sur un élan, pourchassent le garde-chasse et enlacent même le grand méchant loup, tellement ému par cette marque d'affection qu'il ne remarque pas la petite fille vêtue d'une cape rouge qui passe juste devant lui !

    À la fin, l'ours pense n'avoir oublié personne, quand son fiston prend un air perplexe : « Personne, papa ? Tu es sûr ? » C'est alors que l'ours prend son ourson dans ses pattes et lui fait un énorme câlin !

empty