Gauthier David

  • Corvidés

    Gauthier David

    Nicolas Berger, journaliste à La Gironde est prévenu : « Les gratte-papiers qui mettent le nez dans mes plumes ne savent pas à qui ils ont affaire. Cette histoire ne les regarde pas, ils sont ici que pour vendre du papier, ternir l'image de notre village ». Cabossé par une histoire de coeur qui a mal tourné, il pensait se mettre au vert en acceptant cette enquête à Salerac, du tout cuit d'après son rédacteur en chef. Mais la petite affaire de lettres anonymes au milieu des vignes est plus tordue que prévu et le reporter va y laisser des plumes. Pas de mobile et trop de suspects, surtout quand Nicolas Berger se laisse embarquer par des belles rencontres et perd le fil de son enquête.

  • Tous les chiens savent nager (ou presque) Nouv.

  • Norman, Edith et Gigi Wharton passent les vacances dans leur maison de famille des «Bois Noirs». Un matin, le facteur livre un drôle de colis : à l'intérieur il y a Jamie, le fils du frère terrible de Norman. Et l'été va prendre un tour totalement différent ! Un roman délicieusement fantasque porté par des personnages hauts-en-couleurs, l'écriture très imagée de Gauthier David et les illustrations foisonnantes de Marie Caudry.

  • Qu'est-ce qu'un verbe, un nom commun, un adjectif ? Que signifient le singulier et le pluriel ?
    Un livre et un jeu de cartes qui permettent aux enfants d'apprendre les bases de la grammaire, de façon drôle et imagée.
    Le livre : À chaque page, l'enfant découvre une « nature » de mot, représentée par un personnage.
    Le jeu de cartes : il permet de consolider les apprentissages grâce à une règle inspirée du UNO (se défausser de toutes ses cartes en les associant par nature grammaticale ou par couleur).

    Un coffret pour les enfants dès 7 ans, conçu par ?Cécile Zamorano, orthophoniste reconnue pour ses outils d'apprentissage par le jeu.

  • Kiwi, petite fille facétieuse, est invitée à un anniversaire déguisé. Le mot d'ordre : venir en animal de la forêt. En chemin, elle rencontre un étrange petit garçon et sa bande d'amis qui décident de s'inviter à la fête... Une aventure pleine de mystère, portée par une plume poétique.

  • Mammouth

    ,

    • Helium
    • 25 Septembre 2019

    Mammouth, chat poids plume, vient d'arriver dans sa nouvelle famille. Chacun le décrit de son point de vue et tous se mettent à sa recherche quand il semble avoir disparu...  À partir de 5 ans.

  • Un album épistolaire qui enchantera petits et grands !

    Cher Oiseau, Aujourd'hui, j'ai pris une grande décision : je viens te retrouver à l'autre bout du monde.
    Je t'écrirai tous les jours pour être près de toi. Le vent t'apportera mes lettres.
    Mon Oiseau, me voilà !
    Ton Ourse

  • Après un jour de terrible tempête, le grand chêne du village tomba. Et c'est toute la communauté qui en fut bouleversée. Alors chacun se mit à l'ouvrage : hommes, femmes, enfants, bêtes de somme et animaux sauvages. Tous tentèrent à tour de rôle de le redresser. Mais, malgré leurs efforts, le chêne restait couché. Le soir venu, autour d'un grand feu, la plus vieille femme parla. Elle raconta une histoire ancienne, une histoire de géants, qui résonna en chacun d'eux. Et le lendemain, ensemble, ils eurent une grande idée.

    Une histoire subtile sur la place et le rôle de la nature, teintée de réalisme magique.

  • Un tigre fuit, rampe, bondit pour échapper aux flammes. Il va devoir quitter sa terre natale, s'en aller vers d'autres contrées, découvrir le monde domestique. Le tigre va se cacher, échapper aux rats, et trouver refuge dans une maison, dans la chambre d'un petit garçon. Contre toute attente, ils vont devenir amis.
    Lorsque le père du petit garçon le découvre, la peur sera la plus forte et l'envie de faire fuir la bête sauvage irrésistible. Cependant, devant l'insistance du petit garçon, les parents décident de cacher le tigre chez eux, de prendre des risques pour le mettre à l'abri.
    Une nouvelle vie commence, faite de découvertes et d'apprentissages.

  • Enfermé dans l'hôtel de H.H. Holmes à Chicago en 1893, vous n'avez aucun moyen de sortir. Vous êtes à la merci du célèbre serial killer qui ne cesse de tester votre logique et votre sang-froid. Vous allez devoir redoubler d'ingéniosité pour lui échapper, et espérer vous en sortir vivant !

    Logique implacable, esprit d'analyse, sens de l'observation... aucun doute : vous allez devoir être meilleur que H.H. Holmes pour vous en sortir.

  • Alors qu'elle savoure ses retrouvailles avec la forêt, ses promenades et ses champignons, Kiki découvre une chose dans la rivière. Noire comme la nuit. Chaude. Vivante. C'est un loup ! Mais un loup en bien mauvais état... Sur ses gardes et malgré l'étrange sensation que la forêt entière l'observe, Kiki décide de venir en l'aide à l'animal sauvage. Que faire de ce loup qui semble avoir tant besoin d'elle ? Que fera-t-il lorsqu'il aura recouvré ses forces et par à même sa sauvagerie ?

  • Max part cueillir des champignons sous le regard d'un nuage bleu. Puis il monte dans un arbre, mais une branche casse sous son poids et le fait tomber au beau milieu du nuage. Celui-ci répand son eau au sol. Max construit un radeau sur les flots, sauve un petit blaireau, et retrouve le nuage bleu, dégonflé, au sol. Gentil ou furieux ? Max le contourne, mais le nuage le suit.
    Panique, course. le nuage, en fait, cachait la maman blaireau.
    De retour à la maison, Max invente, dessine, réfléchit. Au matin, le nuage regonflé accepte d'emmener Max et sa maison dans un fabuleux voyage au pays des nuages.
    Une lecture simple et sans parole ; les scènes se succèdent dans un décor truffé de détails à découvrir. Un voyage imaginaire pour une balade enfantine.

  • Êtes-vous prêt à plonger dans le monde impitoyable de Lovecraft ? Vous allez rencontrer la pire créature que le monde ait jamais connue : Cthulhu, le Dieu ancien qui habite dans les fonds marins. Ce dernier a été réveillé et est bien décidé à enclencher la fin du monde.
    Logique implacable, esprit d'analyse, sens de l'observation... aucun doute : vous allez devoir être meilleur que le Dieu ancien pour espérer vous échapper de ses pièges mystiques.

  • Un enfant, derrière sa fenêtre, croit voir derrière chaque buisson de son jardin une bête menaçante. Et s'il sortait pour aller à sa rencontre, et même peut-être la toucher ?... La bête et l'enfant s'observent. Depuis toujours. Bête fantasmée, bête imaginée, bête sortie des livres d'images qu'on lui lit le soir et qui le font frissonner... Existe-t-elle vraiment ?
    Un album fort, aux jolies découpes, sur le pouvoir de l'imagination.

  • Le cosmos est un animal indomptable et mystérieux. Il accompagne les mini-cosmonautes qui désirent rejoindre la Terre.
    Voici le mini-cosmonaute B.B.K.D., qui file dans sa fusée sur les sentiers de la galaxie et arrivera au terme de son expédition dans neuf mois environ.
    Sur Terre, sa venue est très attendue : on aménage sa chambre, on pense à un prénom pour lui, on lit des manuels. On a un peu peur aussi.
    À l'observatoire, les astronomes étudient la position exacte de la fusée. Et quand, tête en bas, B.B.K.D. plonge vers la Terre, les émetteurs clignotent et on se presse sur la piste d'atterrissage.
    Le voilà ! On rit et on pleure de bonheur.
    -Bienvenue, B.B.K.D. !

  • La protection européenne des droits de l'homme a acquis une importance désormais incontestable. L'élément le plus visible en est la Convention européenne des droits de l'homme et la juridiction chargée de sa protection, la Cour européenne des droits de l'homme. Toutefois, même si le « système CEDH » demeure d'une importance centrale pour la protection des droits des individus en Europe, il n'épuise pas la protection des droits de l'homme en Europe.
    D'une part, le Conseil de l'Europe a produit d'autres instruments juridiques de protection des droits assortis de mécanismes de protection, comme la Charte sociale européenne. D'autre part, la place de la protection des droits fondamentaux s'est progressivement accrue depuis les années 70 dans les Communautés européennes, devenues l'Union européenne. Le signe majeur de cette place désormais centrale est l'entrée en vigueur, en 2009, de la Charte des droits fondamentaux de l'Union européenne. Enfin, cette protection est assurée, au premier chef, par les autorités nationales et plus particulièrement par le juge national, juge de droit commun du respect des droits fondamentaux européens.
    Le présent ouvrage entend rendre compte de cette protection européenne des droits fondamentaux au sens large, en intégrant les enjeux et les défis qu'implique la pluralité de ces systèmes européens de protection des droits fondamentaux.

    Premier ouvrage sur les droits fondamentaux intégrant à la fois le droit du Conseil de l'Europe (et en particulier la CEDH) et le droit de l'Union européenne de façon systémique et inter-systémique.
    À jour de l'avis 2/13 de la Cour de justice sur l'adhésion de l'Union européenne à la Convention européenne des droits de l'homme et de la réforme du Tribunal de l'Union.

  • On découvre Estelle, la si belle Estelle sous les pinceaux d'Alain Gauthier.
    Et puis on tourne la page, et en prolongeant la phrase, on la découvre...
    Autre...
    Autre...
    Autre...
    De surprise en surprise, pour le plus grand plaisir des mots, pour le plus grand plaisir des yeux.

    "Un ouvrage étonnant, un livre hors-normes." (Sitartmag).

  • Un livre pour jouer avec les mots et les animaux, où Gauthier David s'est amusé à inventer un florilège d'expressions, contrepèteries, virelangues, mots-valises... qu'Amélie Fontaine les a mis en scène avec des animaux toujours plus drôles et fous !

  • Décennie après décennie, la présence de la Première Guerre mondiale au sein de la société française, loin de diminuer, s'est au contraire accrue. Comment expliquer cet accès de mémoire, alors que, désormais, le dernier des survivants français du conflit s'est éteint ? Il existe ainsi une production de films et de pièces de plus en plus abondante, même si ces représentations ont existé depuis les débuts de la guerre ellemême.
    Ces représentations ont gravé dans les mémoires des visions qui oscillent entre le mythe et le vraisemblable, cherchant, selon les circonstances, à exalter les valeurs combattives et patriotiques ou, au contraire, à inspirer le dégoût de la guerre pour l'abolir à jamais. C'est pourquoi l'obsession de la commémoration de 14-18, c'est-à-dire le souci de transmettre les enseignements du passé aux jeunes générations, n'a jamais fléchi. La Grande Guerre, en France peut-être plus qu'ailleurs, n'a cessé de susciter des images, des films, du théâtre, et une nouvelle vague de productions imaginaires s'est même intensément développée ces dernières années.
    Comment transposer à l'écran ou sur scènes les souffrances et les horreurs engendrées par le conflit ? Comment émerge le « film de guerre » comme genre au cinéma ? Existe-t-il des spécificités nationales ? Que disent les films sur la guerre de 14 de la société qui les tourne et les voit ?

  • Procréation médicalement assistée, gestation pour autrui, expérimentation sur le vivant, euthanasie et suicide assisté... Autant de questions, et bien d'autres encore, qui divisent profondément nos sociétés contemporaines et qui se trouvent au coeur de la réflexion bioéthique. Autant de questions que s'efforce par ailleurs de réguler le droit de la bioéthique (aussi appelé biodroit), en particulier s'agissant de concilier le développement du progrès médical et scientifique et la nécessaire préservation des droits fondamentaux de la personne humaine. La tâche s'avère complexe du fait de la sensibilité des thématiques sous-jacentes, de la difficulté à formaliser des consensus sur ces questions à l'échelle nationale et a fortiori internationale, mais aussi de l'incertitude qui s'attache à une réflexion en perpétuelle évolution. La bioéthique est certes un « pont vers le futur »... mais vers quel futur ?
    A l'occasion de vingt ans de la Convention d'Oviedo, l'objectif de cet ouvrage est de faire un point d'étape sur la façon dont le droit international et européen des droits de l'Homme est venu se saisir de la bioéthique. A cet égard, trois axes de réflexion ont été privilégiés. Le premier, consacré à la diversité des approches, reflète le caractère interdisciplinaire de la réflexion bioéthique et s'interroge incidemment sur l'existence d'un langage commun s'agissant de la protection des droits fondamentaux. Le deuxième, consacré à la richesse des thématiques est l'occasion d'aborder plus précisément un certain nombre de thématiques (statut de l'embryon, droits génésiques, GPA, identité biologique, fin de vie) à l'aune des questions fondamentales qu'elles posent en matière de respects des droits de la personne humaine. Enfin, le troisième axe, consacré à la complexité des défis, revient sur certaines questions liées aux difficultés d'un contrôle supranational véritablement effectif des violations des droits de l'Homme en matière de bioéthique.

  • Ikouée la petite fille enfile sa peau d'ours pour aller à un goûter déguisé entre amis.
    En chemin, elle croise de drôles de gamins des bois, qui jaillissent de partout et font des cabrioles.
    Mais qui sont ces polissons qui s'invitent à la fête et ne font que des bêtises ?
    Le lecteur comprendra que ces polissons sont en fait les animaux de la forêt, déguisés en enfants.

  • Si Rousseau est à la fois philosophe, anthropologue, pédagogue, politologue et autobiographe, une même question sous-tend toute son oeuvre : pouvons-nous retrouver notre liberté ? Dans les sociétés modernes, notre dépendance à l'égard des autres n'est pas seulement matérielle, mais psychologique : nous ne ressentons plus notre propre existence en nous-mêmes, mais dans le regard et l'opinion d'autrui. Comment échapper à cette dépendance ? Rousseau recherchera d'abord les clefs de notre liberté dans l'éducation, puis dans la politique, et enfin dans son expérience personnelle et dans l'amour. Si sa quête demeure inachevée, les questions qui l'ont guidée n'ont rien perdu de leur pertinence dans nos sociétés contemporaines.

  • Ce volume présente les décors contemporains crées à la Manufacture de Sèvres par des artistes internationaux tels que : Alechinsky, Calder, Poliakoff, Agam, Sottsass, Zao Wou Ki, Debré... de 1965 à nos jours.
    Edition en portfolio avec 24 planches originales au pochoir et phototypie par volume reproduisant les décors originaux des artistes. Ces volumes prestigieux sont en édition limitée à 450 exemplaires numérotés.
    Textes: David Caméo, Serge Gauthier et Tamara Préaud Illustrations : 24 planches au pochoir par volumes sur papier vélin d'Arches - 48 illustrations au total.
    Broché - dim : 24x30 cm Prix catalogue : 350 euros

empty