Isabelle Talvande

  • Déjà en 1969, Michel Menu ne mâchait pas ses mots « Quand je vois des jeunes qui ne foutent rien, ça me fatigue » disait-il. Son analyste de la situation était très claire.
    Les grands espaces des Causes, la marche au long cours et les fraternités partagées apparurent comme de vraies révélations. C'étaient des moyens fabuleux et efficaces pour « redonner à des jeunes l'envie de vivre à pleine puissance en fleurs et en fruits ». Il ne s'agissait plus de faire une école de chefs, l'objectif était désormais d'aider chacune et chacun à se trouver et à s'épanouir pleinement.
    Ce qu'il ne mesurait pas, il y a 50 ans, c'est combien cette aventure allait changer la vie de milliers de jeunes et bouleverser sa propre existence ainsi que sa vision profonde du sens de la vie. Cette aventure Goum a été exceptionnelle pour les autres et pour lui.

  • Thomas, 22 ans, se retrouve au petit matin sur le parking de l'hôtel du vallon d'Ispagnac, tout au fond des gorges du Tarn. C'est dans ce coin perdu de France qu'il s'apprête à partir en « vacances » : une de ses amies lui a vendu les nuits à la belle, l'aventure, la liberté... Il se retrouve avec des étrangers, à porter une bure par 30°, à dormir sous la pluie, à jeûner en maugréant et à éviter stratégiquement l'aumônier du goum. Au bout d'à peine une journée de galère, l'étudiant en a assez de ce traquenard ! Il s'apprête à faire demi-tour... et pourtant il reste. Qu'est-ce qui l'attend sur ce chemin des Causses ? De longues marches dans un désert, la pauvreté, la beauté saisissante de la nature et la charité fraternelle, voilà la recette des goums depuis 50 ans. La simplicité radicale de cette randonnée hors du temps se révèle une expérience transformante pour le jeune héros. À sa suite, le lecteur revêt sa djellaba, soulève son sac et s'avance sur le chemin de sa renaissance. Ce récit, nourrit de nombreux fioretti vécus le long de chemin, nous fait découvrir la grâce propre des goums à travers l'itinéraire réaliste et émouvant d'un goumier débutant très attachant. Un raid à lire !

empty