Jay

  • Le système physiocratique et sa critique par Adam Smith / par François Jay,...
    Date de l'édition originale : 1905 Ce livre est la reproduction fidèle d'une oeuvre publiée avant 1920 et fait partie d'une collection de livres réimprimés à la demande éditée par Hachette Livre, dans le cadre d'un partenariat avec la Bibliothèque nationale de France, offrant l'opportunité d'accéder à des ouvrages anciens et souvent rares issus des fonds patrimoniaux de la BnF.
    Les oeuvres faisant partie de cette collection ont été numérisées par la BnF et sont présentes sur Gallica, sa bibliothèque numérique.

    En entreprenant de redonner vie à ces ouvrages au travers d'une collection de livres réimprimés à la demande, nous leur donnons la possibilité de rencontrer un public élargi et participons à la transmission de connaissances et de savoirs parfois difficilement accessibles.
    Nous avons cherché à concilier la reproduction fidèle d'un livre ancien à partir de sa version numérisée avec le souci d'un confort de lecture optimal. Nous espérons que les ouvrages de cette nouvelle collection vous apporteront entière satisfaction.

    Pour plus d'informations, rendez-vous sur www.hachettebnf.fr

  • Problèmes de physique et de chimie : choisis parmi les sujets de compositions proposés dans les concours et par les diverses facultés dans ces dernières années / par L. Jays,...
    Date de l'édition originale : 1886 Sujet de l'ouvrage : Physique -- Problèmes et exercicesChimie -- Problèmes et exercices Le présent ouvrage s'inscrit dans une politique de conservation patrimoniale des ouvrages de la littérature Française mise en place avec la BNF.
    HACHETTE LIVRE et la BNF proposent ainsi un catalogue de titres indisponibles, la BNF ayant numérisé ces oeuvres et HACHETTE LIVRE les imprimant à la demande.
    Certains de ces ouvrages reflètent des courants de pensée caractéristiques de leur époque, mais qui seraient aujourd'hui jugés condamnables.
    Ils n'en appartiennent pas moins à l'histoire des idées en France et sont susceptibles de présenter un intérêt scientifique ou historique.
    Le sens de notre démarche éditoriale consiste ainsi à permettre l'accès à ces oeuvres sans pour autant que nous en cautionnions en aucune façon le contenu.

    Pour plus d'informations, rendez-vous sur www.hachettebnf.fr

  • C'est le déluge ! Quel dépit ! Profitant d'une éclaircie, Élisabeth et ses amis se promènent... et font une rencontre inattendue. Un pauvre homme s'est fait agresser, et la décoration qui ornait son chapeau a disparu ! Selon la victime, l'objet n'avait pourtant guère plus qu'une valeur sentimentale...
    Qu'est-ce qui a donc bien pu motiver pareil crime ? La princesse n'a pas peur de se mouiller et d'affronter le prévôt pour rétablir justice !

  • Mlle Théodore, la professeure de maintien d'Élisabeth, lui annonce une excellente nouvelle : Orphée et Eurydice va être joué à la salle de comédie de Versailles, et la princesse peut assister aux répétitions ! Hélas, la jeune danseuse Aurélie Chamard semble être victime d'une malédiction. Le bruit court qu'un fantôme la poursuit, et ce depuis l'Opéra de Paris... Une rumeur fausse, sans aucun doute, puisque une chose au moins est certaine : les spectres n'existent pas ! Mais qu'est-ce donc, alors ? Élisabeth mène l'enquête pour comprendre ce qui se trame derrière tout cela...

  • La gouvernante de la princesse Elisabeth a bien du mal à la faire obéir.
    Avec l'accord du roi de France, qui n'est autre que le grand-père d'Elisabeth, elle va engager une sous-gouvernante, madame de Mackau, qui aura pour mission de la « mâter ». Mais Elisabeth n'est pas décidée à se laisser faire. Heureusement, elle va vite devenir inséparable d'Angélique, la fille de madame de Mackau. Ensemble, Elisabeth et Angélique vont être amenées à résoudre une énigme bien mystérieuse. à qui est adressé le billet dissimulé dans le précieux automate d'Elisabeth ?
    Comment retrouver « La Dame à la Rose », le précieux tableau qui a disparu depuis plus de 30 ans ? Pour les aider, elles pourront compter sur Théo, le jeune page.

  • Des leçons de maintien, quelle corvée ! Voilà bien une idée de Mme de Guémené... Élisabeth en soupire d'avance. Heureusement, Mlle Théodore, danseuse à l'Opéra, sait rendre ses leçons amusantes. Dès le premier jour, elle pose un vieux livre sur la tête de la princesse et lui lance un défi. Réussira-t-elle à traverser la pièce avec élégance, sans le faire tomber ? Très vite, l'ouvrage termine au sol et sa reliure se déchire... La princesse, ses amis et la professeure découvrent alors, au milieu des pages, une lettre vieille de cinq ans. Celle-ci parle d'une boîte à secret, d'un code caché et de trésors... Leurs yeux s'agrandissent. La chasse peut commencer !

  • Alors que la famille royale et toute la cour sont obligées de fuir Versailles pour éviter l'épidémie qui y règne depuis la mort du roi Louis XV, la princesse Elisabeth et son amie Angélique de Mackau sont bien décidées à retrouver le précieux tableau La Dame à la Rose, disparu depuis plus de 30 ans. C'est donc au château de Choisy qu'elles continueront leur enquête, toujours aidées de leur fidèle ami, le page Théo. Mais elles doivent faire face à un autre défi. comment prouver l'innocence du petit valet d'Elisabeth, Colin, accusé à tort de vol au sein du château ? L'heure est grave, Colin risque la prison voire pire.

  • Au château de Versailles, les noms du grand Léonard et de Rose Bertin sont sur toutes les lèvres. Le premier réalise des coiffures de haut vol, la seconde des robes à tomber par terre. Ils subliment par leurs talents tous les courtisans qui en ont les moyens. Mais depuis peu, chaque fois qu'ils interviennent, des bijoux disparaissent. Quand Élisabeth fait le lien entre les deux célébrités de la mode et les cambriolages, elle court prévenir une jeune noble de sa connaissance, Aglaé. Malheureusement, elle arrive trop tard. La demoiselle a la tête rehaussée d'un pouf magistral, on vient de lui livrer une somptueuse tenue de bal... et sa broche fétiche s'est volatilisée. Émus part sa détresse, Élisabeth et ses amis lui promettent de retrouver le voleur...

    À partir de 8 ans

  • Une nuit, Élisabeth est réveillée par des cris. Elle se précipite à la fenêtre de sa chambre et assiste, impuissante, à l'enlèvement d'une jeune femme par deux individus vêtus de noir. Elle appelle au secours mais il est déjà trop tard... Le lendemain, quand elle raconte la scène à son entourage, les adultes peinent à la croire. Ils mettent cette vision nocturne sur le compte du puissant médicament que la princesse a pris la veille, pour soulager une douleur dentaire. Toutefois, lorsque Colin découvre un message codé sur le lieu du crime, le doute n'est plus permis ! Il ne reste plus qu'à remonter la piste... Et Élisabeth est prête à tout pour libérer l'innocente.

  • Alors que la famille royale est exilée au château de Choisy pour échapper à une épidémie de variole, Elisabeth est très inquiète : le roi Louis XVI, son frère, a décidé de se faire inoculer la maladie afin d'en être protégé et de montrer l'exemple à son peuple. N'est-ce pas dangereux ? Au même moment, Elisabeth et ses amis découvrent au château de Trianon le troisième et dernier automate qui peut les mener au tableau La Dame à la rose, volé à la famille de Théo de Villebois. Suivre l'ange est le message caché dans cet automate, mais de quel ange s'agit-il ? Si seulement l'ennemi de Théo, Maurice de Fontaine, ne se mettait pas en travers de leur chemin.
    />

  • Quand Arno approche Nostradamus pour la première fois, c'est dans l'idée de lui voler sa bourse. Mais le vieux médecin n'est pas dupe et lui propose plutôt un marché. Le garçon accepterait-il de devenir son valet ? Trop heureux d'échapper à la misère, celui-ci n'hésite pas longtemps. Cependant, il ignore encore tout de son nouveau maître et de ses activités... Dès le lendemain, Arno accompagne Nostradamus à la Cour de la reine, Catherine de Médicis, et découvre l'existence de mystérieuses prophéties. Mais il apprend aussi que, même dans les palais, mieux vaut se faire discret et surveiller ses arrières... Car déjà autour d'eux des complots sourdent...

  • Melchior, l'ancien roi des voleurs, est de retour ! Avec un nouveau plan démoniaque... Il veut dérober un reliquaire, un coffret incrusté de pierres précieuses dans lequel sont conservés les ossements d'un saint ! Contre son gré, Arno est forcé de devenir son complice. Il trouve avec Pernelle un moyen d'entrer dans la maison où est conservé le trésor... Mais le jeune valet ignore encore que le propriétaire des lieux n'est autre qu'un alchimiste, et qu'une terrible malédiction menace quiconque tenterait de s'emparer des reliques...

  • Mme de Guémené est tout émoustillée. Une de ses amies, Mme de Bonvoisin, vient de retrouver son petit garçon. Édouard avait disparu depuis cinq ans ! Élisabeth et Angélique sont surprises. Elles ignoraient qu'à l'intérieur même de Versailles un enfant avait été enlevé. Touchées par cette histoire et son heureux dénouement, elles décident d'aller rencontrer la petite famille reconstituée. Mais étonnamment, chez les Bonvoisin l'ambiance n'est pas au beau fixe. Que cachent la mine effrayée d'Édouard et les messes basses des domestiques ? Aidée de ses amis, la princesse décide de mener l'enquête.

  • Ce que redoutait Élisabeth le plus au monde est arrivé : sa soeur Clotilde est maintenant mariée. Elle a quitté le château de Versailles et n'y reviendra pas. Pour rendre le sourire à sa petite soeur Élisabeth, le roi Louis XVI décide alors d'organiser des jeux équestres dans les jardins. Pendant trois jours, les valets s'affronteront lors de redoutables épreuves. Combat contre des mannequins, jeux d'adresse, course de vitesse, rien ne leur sera épargné ! Théo de Villebois est bien décidé à remporter la victoire... Maurice, son ennemi juré, le laissera-t-il gagner ?

  • Alors qu'il commence à s'habituer à la compagnie de son nouveau maître, Arno se fait enlever. Son agresseur le ramène de force à la Cour des Miracles, devant un roi des voleurs furieux. Face à Melchior, pour sauver sa peau, le garçon n'a d'autre choix que de mentir effrontément. Il affirme n'avoir fréquenté Nostradamus et le palais des Tournelles que dans une optique de repérage, afin de mieux les piller ensuite... Cette déclaration séduit Melchior, qui élabore aussitôt un plan pour dérober les richesses royales. Cependant, de son côté, le célèbre médecin s'inquiète déjà de l'absence de son valet. Il est grand temps pour Arnaud de choisir son camp...

  • La famille royale est de retour au château de Versailles et Mme de Marsan est bien décidée à organiser un bal pour parfaire l'éducation de la princesse Elisabeth. Robe d'apparat, musique et danse : voilà de quoi faire rêver !
    C'est oublier que la sévère Mme de Marsan a un don pour transformer tout plaisir en corvée. Elisabeth préfèrerait jouer avec son nouveau compagnon, un adorable chiot appelé Biscuit. Mais le petit chien a disparu ! L'aurait-on kidnappé ? Est-il en danger ? Tant pis pour les bonnes manières, Elisabeth sèche le bal et part aussitôt à sa recherche avec ses amis ! Leur enquête les mènera jusqu'à la Ménagerie, où l'on trouve des animaux extraordinaires et des phénomènes plus étranges encore.

empty