Jean-Didier Moneyron

  • La dynamique du don est constamment à l'oeuvre dans nos organisations car c'est un des moteurs de l'activité économique et sociale. À condition néanmoins que les dons circulent librement entre les personnes. Quelles sont les conditions de cette circulation ? Et quelles sont celles qui la bloquent ? Un tel dysfonctionnement est effectivement chose courante dans les entreprises : dons du collaborateur ou du manager qui ne sont ni vus ni reçus, dons arrachés sans consentement aux équipes, dons empêchés par les processus gestionnaires. Il en résulte des frustrations et des ressentiments qui provoquent des tensions dont la source est souvent incomprise par les managers et les collaborateurs eux-mêmes.
    Cet ouvrage permet de mieux comprendre certaines situations induites par des dons qui, n'arrivant pas à circuler, se tarissent et perturbent profondément les relations de travail. En se fondant sur des cas stylisés tirés de situations réelles, il montre combien la capacité à recevoir est fondamentale pour assurer la circulation des dons : les dons qui ne sont pas reçus sont perdus.
    Pour éclairer cette circulation, l'ouvrage fait appel à la loi du don découverte par Mauss, et l'enrichit doublement. Il procure aussi des clés à ceux et celles qui veulent reconnaître et encourager la circulation des dons et participer à ce mécanisme social à la fois puissant et délicat.

empty