Campagne Premiere

  • Le féminin est à la féminité ce que le sens latent du rêve est à son sens manifeste. Ainsi cet ouvrage envisage-t-il d'une façon inédite la question du féminin, habituellement confondu avec le maternel ou la féminité. À partir d'une riche pratique de la psychanalyse, dont témoigne la partie clinique du livre, et d'une interprétation précise des textes de Freud et de Lacan, Sylvie Sesé-Léger analyse avec pertinence les différents aspects de l'identité sexuelle : virginité, transsexualisme, homosexualité... Elle démontre que le féminin, pour l'homme comme pour la femme, est la rencontre avec l'altérité.

  • C'est le troisième volet de mon travail sur la transmission de la psychanalyse.
    Le premier volet, L'Autre féminin, ouvrait des pistes de recherche qui sont abordées sous d'autres angles dans La source captive. Mémoire d'une passion, le second volet, abordait la question de la transmission à partir de mon expérience d'analysante devenue analyste, engagée dans la communauté analytique.
    Dans ce troisième volet, je réinterroge la théorie du surmoi, notamment à partir des cures d'analysantes, mais aussi à partir de cures d'analysants dans lesquelles l'influence du surmoi maternel s'est révélée avoir été déterminante.
    Pourquoi Freud et après lui, Lacan, ont-ils sous-estimé le rôle du surmoi dans la constitution du sujet féminin, dans la sexualité de la femme et dans son inscription dans la société ? ' Cette conception en creux du surmoi n'est pas sans conséquences dans la conduite de la cure analytique, dans son dénouement, mais aussi dans l'abord de la sublimation féminine, de la création au féminin.
    Il s'agit de réinterroger les études du temps de Freud et de ses disciples et celles de la psychanalyse contemporaine au regard de cette question du surmoi.

empty