Sciences humaines & sociales

  • Précis historique sur le clocher de Saint-Michel et son caveau. [Par A. Léger.] Date de l'édition originale : 1855 Appartient à l'ensemble documentaire : Aquit1 Ce livre est la reproduction fidèle d'une oeuvre publiée avant 1920 et fait partie d'une collection de livres réimprimés à la demande éditée par Hachette Livre, dans le cadre d'un partenariat avec la Bibliothèque nationale de France, offrant l'opportunité d'accéder à des ouvrages anciens et souvent rares issus des fonds patrimoniaux de la BnF.
    Les oeuvres faisant partie de cette collection ont été numérisées par la BnF et sont présentes sur Gallica, sa bibliothèque numérique.

    En entreprenant de redonner vie à ces ouvrages au travers d'une collection de livres réimprimés à la demande, nous leur donnons la possibilité de rencontrer un public élargi et participons à la transmission de connaissances et de savoirs parfois difficilement accessibles.
    Nous avons cherché à concilier la reproduction fidèle d'un livre ancien à partir de sa version numérisée avec le souci d'un confort de lecture optimal. Nous espérons que les ouvrages de cette nouvelle collection vous apporteront entière satisfaction.

    Pour plus d'informations, rendez-vous sur www.hachettebnf.fr

  • Véritable outil d'initiation, cet ouvrage, à jour des dernières recherches menées en psychologie cognitive, décrit précisément et de façon pédagogique les différents champs de cette discipline.
    Sont ainsi successivement abordés l'histoire et les grands secteurs de la psychologie cognitive, et les grands thèmes classiques de ce domaine, en s'appuyant sur des exemples issus de grandes découvertes et théories, comme la vision des couleurs, l'intelligence ou la personnalité.

  • En quoi le monachisme, régi par une Règle héritée des temps les plus anciens du christianisme, peut-il servir à penser les rapports entre le christianisme et la modernité contemporaine ? L'hypothèse de ce livre est que cette forme de vie communautaire à l'écart du monde, qui se donne pour l'anticipation du Royaume à venir, condense, à toutes les époques, les tensions et contradictions du rapport du christianisme à son environnement social, à travers les jeux qu'elle établit entre trois régimes de temps : temps de l'Église, temps du Royaume et temps de la société.
    Du rêve de la reconquête à la révolution oecuménique, de la réinvention de la communauté à l'utopie de l'hospitalité inconditionnelle, le monachisme est un lieu où s'écrit depuis près de deux siècles, à travers les compositions et recompositions des temps, la dramaturgie du christianisme contemporain.
    Le propos de cet ouvrage, qui relève à la fois de la sociologie historique et de l'enquête sociologique de terrain, est d'identifier les configurations typiques de ce rapport, entre le e et le XXIe siècle, sur

  • L'oeuvre de Jules Vallès s'inscrit de manière exemplaire au confluent de l'histoire, de la presse et de la littérature. Entretenant une proximité étroite avec les bouleversements de son siècle, elle offre un point d'optique idéal pour analyser l'écriture de l'événement. Entre 1857 et 1870, sous le Second Empire, qu'est-ce qu'un événement au sens fort du terme pour Vallès ? Bien au-delà des grandes dates communément admises, en quoi sa vision de ce qui fait ou ne fait pas événement le conduit à reconfigurer l'histoire de son époque ? Dans des articles de presse percutants, Vallès interroge les artefacts culturels et les violences ambigües de son temps.
    Mais les événements s'avèrent plus encore un mode d'exploration efficace de l'histoire du xixe siècle.
    Ils esquissent un autoportrait de l'écrivain en clair-obscur et permettent au reporter de témoigner sur le présent, plongeant le lecteur au coeur des expériences restituées. Ils deviennent enfin de puissants révélateurs des injustices et de l'âpreté de la société, au moment où la France s'industrialise. Sous la plume de cet extraordinaire journaliste, se construit une histoire militante, qui déplace et subvertit les hiérarchies courantes, explique et remet en question les structures conventionnelles.

  • Etes-vous religieux ? A cette question, la plupart d'entre nous répondraient non. Et pourtant, la religion, loin de disparaître, tient toujours dans nos sociétés une place importante. Certes, les églises sont désertées et la réunion dominicale se fait plus souvent autour de la télévision que de l'autel. Mais les sectes se multiplient et les discours sur Dieu et l'au-delà nous fascinent. C'est sur l'explication de ce paradoxe que se penche Danièle Hervieu-Léger. Comment, dans une France laïque et républicaine, d'immenses manifestations ont-elles pu mobiliser les citoyens pour la défense de l'enseignement privé ou unir les jeunes lors des Journées mondiales de la jeunesse autour du pape ? La religion qui nous séduit aujourd'hui n'a que peu de traits communs avec celle dans laquelle nous ont élevés nos parents. Chacun de nous «bricole» la sienne, empruntant au christianisme, au judaïsme, à l'islam, mais aussi au bouddhisme ou au taoïsme. Les figures mobiles du pèlerin et du converti l'emportent sur celle, classique, du pratiquant.
    En France, la question religieuse est aussi politique. La République a organisé la cohabitation des différentes confessions selon le modèle catholique. Confronté à la prolifération des croyances et des communautés, l'Etat est privé de ses interlocuteurs institutionnels habituels. La laïcité se grippe, le débat sur les sectes s'enlise, la question du voile empoisonne la vie publique. Peut-on imaginer un modèle de laïcité médiatrice, capable de mobiliser les «familles spirituelles» au service de la refondation du lien social ?

  • La collection est dirigée par Georges Balandier, professeur émérite à l'Université de Paris Sorbonne, directeur d'études à l'EHESS. Les ouvrages publiés sont des travaux de jeunes chercheurs français en sciences sociales.

  • Comment soigner des adolescents en rupture familiale, sociale, scolaire et/ou culturelle en 2016 ?
    Ce livre en s'intéressant aux jeunes en ruptures, réhabilite le corps de l'adolescent, ses manifestations et ses symptômes, dans leur articulation signifiante avec les bouleversements psychologiques propres à cette période. Il s'appuie avant tout sur une pratique de soins pour décrire les problèmes de santé qui surviennent au moment de l'adolescence.
     

  • Cet ouvrage présente, sous une forme concise et très pédagogique, les concepts essentiels de la psychologie cognitive. En fin de chapitre, un résumé des points-clés, des QCM et exercices, tous corrigés, permettent à l'étudiant de tester ses connaissances et de s'entraîner avant l'examen.

  • Sur le chemin des femmes des peuples éleveurs et cultivateurs de l'Atlasmarocain, j'ai rencontré la femme amazighe. Cette femme qui tisse au coeur desmontagnes. Ces femmes qui tissent et nourrissent le lien avec elles-mêmes, dans l'expression de leur création, en relation intime avec la nature. De leursmains nues et de leurs pieds dans la rivière, elles traversent des pratiques ancestrales de tissages, symboles et viviers de leur intime féminin, subtilité intérieure.

  • Ces chroniques rassemblent quelques uns des déchets de notre monde, qui transforme les produits de la science en prêt-à-penser, et elles tentent d'opérer un mouvement contraire, du déchet à la lettre.

  • L'attention

    Laure Léger

    Le processus de l'attention est un processus psychologique fondamental à la base de toute activité cognitive. L'objectif de cet ouvrage est de présenter ce processus cognitif (définitions, moyens d'étude, modélisation) et le lien qu'il entretient avec les activités que nous menons au quotidien (conduire, naviguer sur internet, lire, mener une conversation...).
     

  • Les anciens, ceux qui ont connu la voile, partent discrètement, comme ils ont vécu, emportant avec eux des souvenirs qu'ils eurent parfois bien du mal à partager. Des vies entières à défier la mer, à traquer le poisson pour que leurs familles puissent vivre, voire survivre.
    On s'extasie devant les exploits des nouveaux navigateurs qui, certes, ne manquent pas de courage mais qui font de l'aventure leur métier alors que, pour nos vieux marins, l'aventure faisait partie de leur métier. Sans radio, sans aide satellitaire, ils ne pouvaient compter que sur eux-mêmes et, dans les cas extrêmes s'en remettre à la Providence.
    Pour connaître la dure réalité de la vie des pêcheurs mais aussi leurs espoirs, leurs joies, larguons les amarres avec Auguste, Yves, Ernest et les autres. Nous irons dans le golfe de Gascogne traquer le thon, le merlu et le requin-taupe. Nous ferons même une petite incursion dans l'océan Indien avec Marcel, sur les côtes de Madagascar et des Mascareignes, puis à bord de la pirogue à voile de Manicon capturer vivaneaux, coryphènes, poissons-perroquets et autres espèces exotiques. Nous participerons avec Raymond aux toutes premières expéditions en Terre Adélie à bord de l'aviso polaire Commandant Charcot entre 1948 et 1950.
    Voilà quelques tranches de vies que Jean-Paul Léger a recueillies ces dernières années.
    Certains de ces témoignages ont été publiés dans le journal hebdomadaire Le Marin.

  • Regroupées en trois parties (Le mort et le vif ; Le vécu de la mort ; La bonne mort), les contributions des huit auteurs de cet ouvrage explorent, à la lumière de la biologie, de la philosophie, de la science des religions, de l'histoire, de la psychanalyse, quelques-unes des innombrables interrogations que fait surgir la question du "mourir" : Comment la biologie et la médecine contemporaines définissent-elles la mort ? Les travaux sur le "suicide cellulaire" doivent-ils nous conduire à voir la mort comme étant indispensable à la vie ? Sur quels fondements repose la définition médicale de la mort humaine ? Comment aborder la fin de vie, rendre accessibles les soins palliatifs et, parfois, entendre la demande d'euthanasie ? Où en sommes-nous avec la mort, ses représentations et ses rites ? Les croyances en l'immortalité individuelle trouvent-elles aujourd'hui à se renouveler, dans une version laïque, en s'alimentant aux découvertes des sciences du vivant ?

  • Quelles furent les réactions des habitants des communes traversées, un beau jour des années 1780, à l'annonce qu'un canal allait bientôt passer dans leur vallée, pas seulement comme leur petite rivière la Dheune, un peu à l'écart du village, mais presque au pied de l'église ?...
    Après bien des projets et des atermoiements, le premier coup de pioche est donné à Chagny le 18 avril 1783. La construction du canal du Centre vient de commencer, sous la direction de l'ingénieur chalonnais Emiland Gauthey.
    Les Amis de Saint-Léger ont voulu évoquer dans ce livre, l'histoire du canal du Centre sous la forme d'une chronique depuis les premiers projets jusqu'à l'époque actuelle.
    Illustré d'images d'archives et de photographies récentes, le livre retrace les travaux de creusement du canal, les ouvrages d'art, mais aussi décrit l'artère commerciale indispensable au développement industriel, les bateaux et les péniches, la vie des mariniers, des laveuses, des éclusiers au début du XXe siècle...
    La dernière partie de cet ouvrage est consacrée au patrimoine des 33 communes traversées et à la transition touristique du canal du Centre.

  • Paru en 1942, en pleine tourmente, ce passionnant ouvrage présente l'histoire de la capitale des Flandres françaises depuis ses origines jusqu'à la Révolution.
    La première partie nous mène des origines connues jusqu'à la fin de la domination espagnole au XVIIe siècle. Ville de marchands dès ses origines, fidèle à son comte (de Flandre) contres les visées des rois de France, un temps annexée à la Couronne, elle est ensuite ballottée au gré des successions de la maison de Flandre à partir du XIVe siècle : Bourgogne, Autriche, Espagne ; avec son cortège de conflits interminables entre la France, l'Espagne et la maison d'Autriche.
    La seconde partie couvre le XVIIe et XVIIIe siècle : par la campagne de 1667 qui voit Louis XIV assiéger et occuper militairement la ville. Fortifiée par Vauban, Lille est néanmoins reprise par les Hollandais en 1708. Elle redeviendra française en 1713, et ce définitivement. Suit une évocation précise de la vie politique locale, économique, morale et intellectuelle à Lille entre 1667 et jusqu'à la veille de la Révolution.

  • Le féminin est à la féminité ce que le sens latent du rêve est à son sens manifeste. Ainsi cet ouvrage envisage-t-il d'une façon inédite la question du féminin, habituellement confondu avec le maternel ou la féminité. À partir d'une riche pratique de la psychanalyse, dont témoigne la partie clinique du livre, et d'une interprétation précise des textes de Freud et de Lacan, Sylvie Sesé-Léger analyse avec pertinence les différents aspects de l'identité sexuelle : virginité, transsexualisme, homosexualité... Elle démontre que le féminin, pour l'homme comme pour la femme, est la rencontre avec l'altérité.

  • Vingt et une nouvelles autour de la naissance, levant le voile sur l'univers de la maternité contemporaine où les Doudous africaines côtoient l'univers électrochimique.

  • Claude Chirac n'a pas autorisé cette biographie, trop soucieuse d'entretenir le mystère et le secret qui pendant douze ans lui ont permis, sans jamais s'exposer, d'exercer un pouvoir incomparable auprès de son père. Chargée de sa communication, elle a été non seulement l'unique confidente, mais le gourou du chef de l'État, façonnant son image au gré des événements, inspirant jusqu'à certaines de ses décisions politiques. Ce que cette enquête révèle, ainsi que les facettes d'une personnalité complexe et secrète. Protégée de l'indiscrétion des journalistes, Claude Chirac a usé de ses titres de communicante et de « fille de » pour distiller des informations stratégiques ou faire diversion quand il le fallait. Relations, fréquentations jet-set, omniprésence dans les coulisses du pouvoir, hier à la mairie de Paris, aujourd'hui à l'Élysée, elle a mené dans les palais dorés de la République une vie de princesse traversée aussi par des drames que cet ouvrage retrace sans fard. À 44 ans, elle s'est blindée au fil des trahisons politiques et des épreuves. Sa sur a tenté de se suicider, elle a perdu son amie d'enfance à 24 ans, son mari est mort après sept mois de mariage et celui qui lui avait tout appris de son métier a été emporté par un cancer.
    À l'aide de nombreux témoignages et d'une enquête fouillée, l'auteur brosse le portrait inédit d'une femme de pouvoir. Au crépuscule du chiraquisme, voici un ouvrage éclairant sur une «fille de l'ombre».

  • On connaît les réalisations de Ricardo Bofill, Henri Ciriani, Paul Chemetov, Henri Gaudin, Jean Nouvel, dont les architectures spectaculaires ou provocantes ont séduit les médias.
    On sait aussi que, depuis Le Corbusier, l'" architecture moderne " appliquée au logement est toujours prétexte à polémiques, parce qu'elle ne serait pas respectueuse de la vie quotidienne. Alors, l'architecture nouvelle n'est-elle qu'une façade ? Ou bien, au contraire, ses logements sont-ils mieux adaptés aux nouveaux modes de vie ? Qu'est-ce qui change et qu'est-ce qui résiste dans les manières d'habiter ? Pour le savoir, il fallait rencontrer les habitants des opérations nouvelles, célèbres ou moins connues.
    Des enquêtes réalisées dans plus de 300 opérations fondent ce premier bilan des usages du logement collectif, qui fait aussi le point sur les apports de la sociologie de l'habitat. En portant un autre regard sur les réalisations qui ont marqué les vingt dernières années, il propose par une analyse sensible et non dénuée d'humour une exploration des manières d'habiter ces nouveaux domiciles, dont l'étonnante diversité demande aujourd'hui des réponses architecturales adaptées.
    Ce livre abondamment illustré, conçu comme un répertoire d'informations à l'intention des professionnels de la conception du logement, intéressera tous les curieux de l'univers domestique. Cet ouvrage est issu des recherches menées à l'initiative de la sous-direction de la Qualité de l'Habitat. Au sein de la direction de la Construction, celle-ci s'intéresse à la demande des habitants et aux moyens de la prendre en compte dans la conception du logement et de son environnement.
    Au travers du Palmarès de l'Habitat qu'elle organise depuis 1981, elle valorise des réalisations exemplaires à ce titre.

empty