Policier & Thriller

  • Et si le coupable n'était qu'un livre ?
    Un livre doué de raison, capable de conduire son lecteur jusqu'au meurtre. C'est à cette question que devra répondre le commissaire Bartoloméo Guidoni, flanqué de ses deux lieutenants, la jeune et exubérante Mandy et le bouillonnant Pierrot Cublin. Trois flics singuliers vont mener un combat étrange contre le Sensum Maledictis, un livre de sang écrit par un moine défroqué au dix-septième siècle.
    Passé contre présent, qui aura raison de l'autre ?
    Une chose est sûre, la lutte fera des victimes.

    Après Requiem, un premier roman qui constitue le prélude de cette histoire, puis leurs chroniques de l'infortune qui leur vaudra d'être Lauréats du concours " Les plumes stéphanoises ", Jean-Michel Faure et Christian Gaïdo collaborent une nouvelle fois et signent avec " Le sens du mal " un polar musclé et bourré d'humour.
    À déconseiller aux âmes sensibles toutefois.

  • Quel rapport entre la musique et une enquête criminelle ? A priori aucun. Pourtant lorsque la série de crimes débute, tout porte à croire qu'il existe un lien entre les deux. Au fil des indices sanglants laissés par le tueur, la traque va pouvoir commencer, mais la vraie question est de savoir qui sera le chasseur.



    Au terme d'une portée sanglante, les notes du Requiem vont s'égrener crescendo au rythme des corps exsangues.

    La messe des morts ira-t-elle à son terme ?

empty