Droz

  • Crise de l'universite

    Mohamed Cherkaoui

    • Droz
    • 7 Février 2011

    Synthèse des résultats de plusieurs recherches empiriques sur le corps des enseignants-chercheurs dans les sciences de l'homme au Maroc, cet ouvrage ambitionne de rendre compte des effets tantôt vertueux tantôt pervers des politiques publiques, de la spécificité de la morphologie sociale et intellectuelle de ce groupe, de sa crise d'identité, des représentations sociales que l'on s'en fait, des rôles erratiques de ses communautés scientifiques.
    Prenant en outre appui sur le dépouillement exhaustif des publications de ces maîtres de l'Université, l'auteur propose une cartographie de leur production. Il la mesure, la modélise pour savoir si elle suit les mêmes lois que les productions dans les sciences dures, l'explique enfin. Cette base de données inédite autorise l'analyse des marchés de l'offre des enseignants et non enseignants comme de la demande de leurs publics. Elle permet de répondre à plusieurs questions notamment celle sur la tendance vers la « sécularisation » ou la « régularisation » de la production. On espère ainsi expliquer plusieurs énigmes, en particulier pourquoi des chercheurs qui sont censés écrire pour leurs pairs délaissent les problèmes scientifiques pour s'engager dans des questions qui intéressent prioritairement le public.

empty