Raymon Maric

  • 1852 : Le prince Louis Napoléon prépare un coup de force qui sonnera le glas de toute nouvelle Seconde République. Parmi ses plus fidèles alliés se trouve Léopold Crubin, protecteur de la belle courtisane Eva Duplessis. Mais le coeur tendre de la jeune fille fond pour François Carin, peintre à l'école de Barbizon et farouche opposant au Prince-Président. A cheval entre les deux camps, Eva ne sait que faire quand une suite de hasards malencontreux la fait complice des opposants. Débute alors pour la courtisane une descente en enfer qui la conduira très loin des petits salons parisiens. Une fois encore "Raymond Maric", soutenu dans sa reconstitution par le trait classique et réaliste de "Pierre Frisano", s'amuse à nous faire rencontrer les plus célèbres personnages du siècle dernier.

  • 1847 : le règne de Louis Philippe touche à sa fin, le peuple gronde contre Guizot. La jeune Eva qui vient de quitter Angoulême est séduite par le Comte Edouard de Brogly, assassiné alors qu'elle est encore dans ses appartements. Le hasard la fait rencontrer Marie Duplessix, la dame aux camélias, qui la prend sous sa protection. Traquée par François Vidocq, la jeune fille apprend à mieux connaître les hommes aux côtés de sa protectrice qu'elle suit dans les salons mondains où se pressent les célébrités de l'époque : Dumas, Mérimée, Chopin, Sue, Balzac, Delacroix et bien d'autres. Un récit documenté avec en toile de fond une intrigue fort bien ficelée apporte à cet album un charme qui se poursuit jusqu'à sa conclusion. Cette nouvelle série écrite par "Raymond Maric" a pour ambition de nous faire revivre une période charnière de notre histoire à travers le personnage attachant d'Eva, courtisane et fille de coeur. "Pierre Frisano", dessinateur chevronné y apporte sa maîtrise et son métier.

  • Juin 1936 : Léon Blum, fort de son succès aux élections législatives, impose ses conditions aux patrons.
    Au rythme des grèves et des conquêtes sociales, ce récit nous invite à pénétrer dans l'intimité des Morini, ouvriers venant d'Italie, et des De Lourdel, riches industriels.
    Si Nicolas Morini, bras droit de De Lourdel se lasse de la passion qu'il inspire à la blonde Adrienne de Lourdel, Pauline Morini voit s'éloigner d'elle le tout nouveau député socialiste Hugues de Lourdel. Par sa documentation riche et vivante, le dessin précis et fouillé de Baron-Brumaire, cette série nous permet de revivre les grandes heures du Front Populaire, ses espoirs, ses conquêtes, mais aussi ses déceptions.

  • 1848 : dans les rues de Paris les barricades se dressent. Le peuple veut chasser Louis-Philippe et proclamer la République. Eva, entretenue par le comte Ferdinand de Variac, découvre les insurgés en compagnie de ses amis, la comtesse d'Argoult et Baudelaire. De son côté, Vidocq recherche toujours l'assassin du comte de Brogly. Devenue courtisane pour vivre dans l'aisance, la belle Eva doit affronter de multiples dangers pour conserver ses biens. Mais elle sent son coeur pencher du côté du peuple qui, après la victoire, va proclamer la Seconde République et ouvrir ses portes à un nouveau maître : Le prince Louis Napoléon...

  • En rentrant d'un séjour sur la côte d'azur, Christelle découvre un kilo d'héroïne dans sa valise : elle s'est trompée de bagages lors de son arrivée à Orly ! Si rien n'indique l'identité des trafiquants, eux, par contre, vont facilement pouvoir découvrir son adresse. Que faire ? Prévenir la police ? Détruire la drogue ? Les événements vont se précipiter avant même que Christelle n'ait pu résoudre le problème...

    Sur un scénario de Maric, le dessin hyper-réaliste de Frisano renoue avec l'ambiance inimitable des grands polars des années 50.

  • Le coup d'état de Louis Napoléon Bonaparte vient de mettre fin à la seconde République. Léo Crubin, l'amant d'Eva, opposant au nouveau régime, est menacé de bagne. Lui et la belle courtisane préfèrent fuir en Angleterre puis, toujours épris de justice et de liberté, décident de gagner l'Amérique ! Mais le bateau qui va les y conduire se livre à une contrebande répugnante et dangereuse : le trafic de bois d'ébène...

    Avec ce quatrième épisode, les aventures de la belle Eva quittent les petits salons et les intrigues parisiennes pour s'embarquer vers les Amériques, offrant à cette série une nouvelle dimension romanesque.

  • Christelle croyait en avoir terminé avec les ennuis rencontrés lors de son arrivée à Nice. Elle pensait enfin pouvoir profiter de la ville et de son nouvel emploi. Que nenni ! Alors que le procès de l'affaire Gaffalo est en cours, elle est invitée à dîner chez son patron, M. Crévin, et sa ravissante épouse, Denise. En pleine soirée, une bande de malfrats fait irruption dans la maison. Crévin est grièvement blessé par sa propre femme, croyant maîtriser l'arme d'un des gangsters. Peu de temps après, on cherche à nouveau à supprimer Christelle. L'ambiance vire au cauchemar. Mais le pire reste à venir : le chef de cette bande de tueurs est une femme et celle-ci ressemble trait pour trait à la très belle Denise Crévin. Est-ce elle ? Un sosie ? Dans quelle embrouille est encore tombée la pauvre Christelle ?

    Sur un scénario de Maric, le dessin hyperréaliste de Frisano renoue avec l'ambiance inimitable des grands polars des années 50.


  • pour réaliser une succulente recette, choisissez d'abord le plus fantastique décor, celui de la grande exposition universelle de paris en 1900.
    ajoutez une ravissante jeune bourgeoise, suffragette de son état, estelle. pimentez ce mélange avec l'argot facile de fanette, demoiselle de petite vertu, et colorez le tout avec les frasques d'un môme, fils de la précédente. ensuite, relevez l'ensemble avec un président de la troisième république, susceptible de griller à feu vif, dans l'exercice de ses fonctions. ce mélange doit bouillir durant 46 pages, avec par-dessus le marché une bande de jeunes anars prête à passer tout ce beau monde à la moulinette.
    /> laissez mijoter et servir chaud, chaud, chaud.

  • À peine remise de ses émotions lors de la dernière Exposition Universelle, Estelle retourne à ses aspirations politiques et sociales, au grand dam de son père, bien évidemment. Mais la belle n'a pas pour autant abandonné sa vocation de détective.
    Quatrième tome de la série, Serial Killer, marque une nouvelle étape dans la vie d'Estelle. Un scénario plus sombre et une intrigue haletante, viennent donner à l'héroïne un visage ambigu. L'heure est venue de se plonger dans les méandres de cette fin de siècle tortueuse. Une époque et une jeune femme qui continuent de se chercher.

empty