Rouch

  • Mémoire sur saint Stapin, cinquième evêque de Carcassonne,... : couronné par la Société des arts et Sciences de Carcassonne,... / par l'abbé Rouch,...
    Date de l'édition originale : 1867 Sujet de l'ouvrage : Stapin, Saint Appartient à l'ensemble documentaire : LangRous1 Le présent ouvrage s'inscrit dans une politique de conservation patrimoniale des ouvrages de la littérature Française mise en place avec la BNF.
    HACHETTE LIVRE et la BNF proposent ainsi un catalogue de titres indisponibles, la BNF ayant numérisé ces oeuvres et HACHETTE LIVRE les imprimant à la demande.
    Certains de ces ouvrages reflètent des courants de pensée caractéristiques de leur époque, mais qui seraient aujourd'hui jugés condamnables.
    Ils n'en appartiennent pas moins à l'histoire des idées en France et sont susceptibles de présenter un intérêt scientifique ou historique.
    Le sens de notre démarche éditoriale consiste ainsi à permettre l'accès à ces oeuvres sans pour autant que nous en cautionnions en aucune façon le contenu.

    Pour plus d'informations, rendez-vous sur www.hachettebnf.fr

  • Une énigme spéciale Aventure, en anglais !
    Un personnage de tableau qui disparaît, impossible !
    Pourtant, Ben en est sûr : le capitaine Reeks s'est évaporé de son tableau préféré ! Cela semble farfelu, mais les indices s'accumulent.
    Manque de chance pour Ben, la clé du mystère semble se trouver à « Haunted Manor », le manoir hanté...
    Pars avec Ben à la recherche du capitaine, aide-le à résoudre les énigmes, et perce le mystère du manoir !
    Enigme en Anglais à retrouver également en version audio sur le site www.lenigme.com.
    Une vraie histoire à suspense, des exercices, des corrigés pour un travail en complète autonomie, des rappels de cours sur les notions abordées dans l'ouvrage !

  • Comment réunir 29 auteurs et autrices de polar autour d'une passion commune ? Facile, il suffit d'évoquer Little Bob.
    Incroyable raconteur d'histoire lui-même, il fédère dans ce recueil où chacun et chacune s'est inspiré d'un album ou d'un titre de morceau, la crème de la crème du noir français.
    C'est donc, Olivier Martinelli, Frédéric Paulin, Jean-Bernard Pouy, Sylvie Rouch mais aussi Jean-Noël Levavasseur, Frédéric Prilleux, Stéphane Le Carre, Marion Chemin, Thierry Grifo, qui, entre autres participent à ce recueil. L'édition de poche est très attendue.

  • Dans la culture songhay-zarma du Niger, on nomme fo nda tilas les « saluts d'irrémédiable » faits à l'occasion de la disparition d'un proche. Ayant adopté ce mode de salut et d'hommage, et l'ayant élargi d'emblée aux vivants, Jean Rouch en a fait l'une de ses pratiques les plus régulières. L'ethnographe-cinéaste s'est en effet constamment nourri en poète de ce que pouvaient lui apporter les autres, et n'a jamais hésité à le faire savoir. Écrits ou dits pour des personnes connues et aimées, ces textes forment autant de portraits de proches, amis et compagnons de route et de travail, et d'instantanés de leurs parcours dans les domaines du cinéma et de l'anthropologie, mais aussi de la culture visuelle et de l'art, de la recherche fondamentale et des savoirs traditionnels, de l'exploration et de la politique.

    Rassembler ces écrits (dont plusieurs inédits) pour la première fois, permet de mettre en lumière, outre une manière d'autoportrait en creux de l'auteur, certains aspects moins commentés de son oeuvre, et en premier lieu un bel art du portrait, lequel accompagne tout naturellement la pratique de l'hommage et l'exercice d'admiration, particulièrement sensibles à la fin de sa longue et riche trajectoire.

    Voici une anthologie de textes singuliers d'un scientifique et d'un artiste, d'un savant et d'un poète, d'un homme aux réseaux d'activités et d'amitiés multiples et étendus, d'un homme à l'oeuvre aux mille facettes et aux mille rencontres, d'un homme d'images à la très belle plume

  • Paris, été 1960. Alors que la guerre fait rage en Algérie et que le Congo lutte pour son indépendance, Edgar Morin, sociologue, et Jean Rouch, cinéaste et ethnologue, vont enquêter sur la vie quotidienne de Parisiens pour tenter de comprendre leur conception du bonheur... Première question posée : "êtes-vous heureux ?" Les thèmes abordés sont nombreux : amour, travail, loisirs, culture, racisme, etc.
    Ce livre reprend le texte du film et en élargit le propos, il propose également une préface inédite d'Edgar Morin.

  • En octobre 1946 - après un cruel congé guerrier -, jean rouch embarque avec deux amis, comme lui jeunes ingénieurs des ponts et chaussées, sur un radeau fabriqué par leurs soins à la source du niger. les trois hommes seront les premiers à réussir l'exploit, tenté avant eux par mungo park, de descendre les 4 200 kilomètres du grand fleuve de sa source jusqu'à son embouchure. la « belle promenade » de huit mois scelle le destin de jean rouch : le cours du fleuve lui dévoile tout un monde qu'il n'aura de cesse ensuite, devenu ethnologue et cinéaste, d'explorer. dès les années suivantes, il met sur pied deux autres missions pour pénétrer les «mystères et la poésie des hommes du niger ». au pays des mages noirs, des songhay, des pêcheurs sorko et des danseurs possédés par les dieux, l'aventure est avant tout humaine. il ne sera jamais un « savant aux yeux secs ». il a trouvé sa méthode : indépendant, il mène ses études d'«homme à homme», tel un étranger venu « le plus humblement possible, c'est-à-dire le plus amicalement possible ». et ses compagnons africains seront ses meilleurs alliés dans son travail scientifique.
    Alors le noir et le blanc seront amis est le récit des trois premières missions de jean rouch, de 1946 à 1951, publié en 1951 dans le journal franc-tireur, jamais repris en volume.
    Jean rouch (1917-2004) est l'un des grands ethnologues du xxe siècle. arrivé en 1941 à niamey (niger) comme ingénieur pour construire des routes, il publie en 1943 dans notes africaines un « aperçu sur l'animisme songhay ». au lendemain de la guerre, il fait sa thèse avec marcel griaule et entre au cnrs en 1953. son oeuvre cinématographique, fondée sur ses recherches, est très vite reconnue dans le monde entier : initiation à la danse des possédés (1949), les maîtres fous (1957), la chasse au lion à l'arc (1965) sont primés à biarritz et à venise. jean rouch a disparu le 18 février 2004 dans un accident de voiture au niger. après des funérailles nationales et rituelles, il repose au bord du fleuve.

  • Qu'il s'agisse de l'économie de la gestation ou de la reproduction, des dérives eugénistes et des prodigieux avantages à attendre des progrès de la science, des égarements moralistes de la bioéthique, de l'identité sexuée et de la définition des catégories de sexe, la question du corps est ici au centre du propos. L'auteur l'examine dans la perspective clairement située qui l'a conduite à jouer un rôle actif dans le développement des études et recherches féministes. Voici le parcours intellectuel et politique d'une scientifique à la critique exigeante.

  • Léo Tanguy est invité à un mariage chez des potes, dans les Cévennes. Le mas est la propriété de Paolo, un Italien en exil depuis les années de plomb. La fête s'avère torride, mais coup de froid au petit matin : les flics embarquent Paolo, accusé d'avoir tabassé à mort un magnat local...
    La victime ne manquait pas d'ennemis. Alors, entre les bavardages d'une patronne de bistrot, les revendications des militants anti-gaz de schiste et les non-dits de vieux Cévenols à la rancoeur tenace, notre cyber-enquêteur va devoir suer sang et eau avant de découvrir le vrai coupable...

  • "Ce livre-DVD propose d'en donner un aperçu à partir de trois films rares et de quelques images prélevées dans son oeuvre filmique, de quelques photogrammes scannés à partir de cette pellicule 16 mm qu'il affectionnait : trente-six images à peine, pour une oeuvre filmique imposante et polymorphe aux quelques cent quatre-vingt titres, entre films achevés et, pour près de la moitié, inachevés.
    Des choix dictés par les lames de fond et les lignes de crête de l'oeuvre, autour de thèmes ou motifs qui paraissent la travailler : des gestes de travail aux déclinaisons de féminités, des modernités que Rouch découvre avec enthousiasme et étonnement, aux regards, rires ou pulsions scopiques...
    Quant aux trois films présentés ici - dont l'inédit et inachevé Cousin cousine, où l'on retrouve Damouré Zika... à Venise ! -, eux aussi traversent l'oeuvre, des années 1960 aux années 1980, du documentaire à l'ethno-fiction, des goumbés d'Abidjan aux rites...

    "

  • l'addiction est-elle un problème spécifiquement féminin ?
    la peur des années qui passent rend certaines femmes dépendantes de la chirurgie esthétique ; l'angoisse du lendemain et de la solitude
    fait d'elles des accros à la voyance ou à l'astrologie. d'autres ont besoin de la cigarette comme
    d'un «doudou » et de leur téléphone portable comme d'un cordon ombilical qui les relie
    aux autres. certaines s'attachent à des hommes, parfois violents, comme à des drogues...
    comment les femmes vivent-elles leurs addictions? sont-ellesplus vulnérables que les hommes ? certaines émotions sont-elles propres aux femmes? peut-onparler d'un cerveau féminin?ce livre tente de répondre à nos questions
    en évitant le piège des idées reçues.
    il analyse les dépendances typiquement féminines et donne des solutions pour s'en libérer.

    le dr lowenstein dirige la clinique
    montevideo à boulogne-billancourt,
    spécialisée dans la recherche
    et le traitement de la dépendance.
    dominique rouch est journaliste et écrivain.

  • Décembre blanc

    Sylvie Rouch

    Depuis des mois, des motards agressent des femmes au vitriol, en plein jour et en plein Paris, au nom d'un groupe d'islamistes radicaux jusqu'alors inconnu des services anti-terroristes. Tandis qu'une vague de froid s'abat sur la capitale, ces derniers prennent pour cible l'une des rédactrices de Bakélite, un magazine d'investigation que dirige l'universitaire Réjane Anderson. Militante acharnée contre le sexisme, cette dernière n'est pas femme à se laisser intimider par les terroristes. Encore moins par le commandant Simon Bedecker, en charge de l'enquête. Embarqués l'un et l'autre dans la tourmente d'un décembre pas si blanc, les deux protagonistes vont dénouer un à un, chacun dans leur domaine, les fils d'un sinistre complot...

  • A première vue, l'image était ordinaire.
    Un casier de caoutchouc noir. un casier à bulots comme pierrot en relevait par centaines depuis qu'il était matelot sur la brailleuse. pourtant, à y regarder de plus près, les escargots de mer agglutinés au fond du trou, scotchés à leur proie, n'en avaient pas terminé avec leur appât. un morceau de roussette ? certainement pas. plutôt un membre dépecé, pourvu par endroits de lambeaux étiolés de chair blanche.
    Pierrot l'aurait juré : de la chair humaine. roman noir d'atmosphère entre simenon et daeninckx, corps-morts est l'occasion pour sylvie rouch de dresser un portrait réaliste et attachant des gens de la mer, à travers le quotidien souvent rude des bulotiers de granville, en cotentin.

  • La collection des enquêtes de Léo Tanguy a été créée en 2008 aux éditions Coop-Breizh par Gérard Alle (toujours directeur de la collection à ce jour), Sylvie Rouch, Denis Flageul et José-Louis Bocquet.
    15 titres y ont été publiés jusqu'en 2011 avant que La Gidouille reprenne la collection en 2014 à raison de 2 titres par an, faisant découvrir le personnage à un nouveau public.

    C'est le côté environnement ou fond social/sociétal toujours marquant qui fait l'intérêt de ces textes.
    Les premiers titres Coop-Breizh sont maintenant épuisés. Face à une demande récurrente, La Gidouille a décidé de rééditer les anciens titres en compilations par 3, avec l'accord de l'éditeur originel.

    Ce premier volume a un sens particulier puisque ce sont ceux parus en 2008 par trois des quatre fondateurs renommés de la collection : Gérard Alle, Sylvie Rouch et Denis Flageul.
    Les textes sont réédités à l'identique, seuls, quand les auteurs en ont manifesté le désir, certains titres peuvent changer, le principe étant à l'origine de les styler dans le genre titre d'article de presse à sensation, ce qui a été abandonné depuis.
    C'est le cas pour les titres de Sylvie Rouch et Denis Flageul dans ce volume.

  • Arrête ton char

    ,

    • Orep
    • 11 Février 2019

    À quelques jours du célèbre carnaval de Granville, Martin Mesnil remplace au pied levé le réceptionniste d'un centre de bien-être, accusé d'avoir volé de l'argent dans la caisse.

    Entre un gérant accro au jeu, une masseuse qui cache bien le sien et un professeur de yoga aux pratiques douteuses, la tâche s'avère plus complexe qu'il n'y paraît. D'autant qu'un tableau, aperçu en vitrine d'une galerie, relance Martin sur la piste de sa soeur disparue...

  • Existe-t-il une autre région qui, à l'instar de Midi-Pyrénées, aurait pu imaginer une politique aussi audacieuse de valorisation de ses atouts naturels, culturels, et patrimoniaux ? La réponse est incertaine mais force est de constater que Midi-Pyrénées est LE territoire de l'exception, de la diversité. Un territoire où le temps sait autant se suspendre que s'accélérer. Une région où le silence mat des sculptures romanes s'anime aux accords d'un jazz « céleste »...
    Des chemins de halage du canal du Midi aux terrasses taillées de main d'homme au sommet du pic du Midi, de la cité épiscopale d'Albi aux sommets de Gavarnie, de Toulouse la Rose à Lourdes la Pieuse, des bisons et bouquetins des grottes de Niaux aux élancements du viaduc de Millau, c'est toute une diversité créative, une polyphonie de formes et de sens à laquelle vous convient les Grands Sites de Midi- Pyrénées.
    Réunis pour la première fois dans un seul grand ouvrage, tous ces hauts lieux de la région Midi-Pyrénées vous invitent à une promenade visuelle, culturelle, artistique que vous n'avez peut-être jamais osé imaginer.
    Les photographies de Dominique Viet, panoramiques, aériennes, aux cadrages rigoureux, reflètent toutes le même souci de restitution de la beauté qu'elles nous renvoient.
    Les lumières sont choisies, couleur de miel des fins de journée aux Pyrénées, brumes évanescentes des bords de Dordogne, lumière spirituelle des abbayes, des cloîtres et des musées.
    Chaque page est une découverte. Chaque page est un début de monde.
    Midi-Pyrénées, l'exception !

  • Il y a quatre ans, nous avons décidé de suivre le sentier littoral depuis Goury, le petit port du Cap de la Hague, jusqu'à Saint-Germain sur Ay. La descente de ce bout de côte nous a pris plusieurs jours. Parfois nous nous sommes écartés du GR pour marcher sur le sable ou piquer une tête. Nous avons découvert des endroits à couper le souffle, sauvages et préservés de toute construction. Ce que nous étions parfois allés chercher à l'autre bout du monde, était là. Chez nous et sous nos yeux. Cette prise de conscience a également modifié son regard de peintre. Toute la beauté et la diversité des côtes normandes et de ses ciels si changeants est réunie dans la peinture de Kim Rouch.

  • Jeannot veut aller voir la tour Eiffel. Quoi de plus facile ? Elle est assez grande pour qu'on la remarque d'à peu près partout... Mais s'en approcher est plus compliqué. Le pauvre Jeannot devra emprunter successivement le RER, un ballon, un bus à impériale, un taxi, le métro, les épaules d'un géant, une péniche, un triporteur... avant d'atteindre son but après avoir fait le tour de Paris.

  • Meufs mimosas

    Sylvie Rouch

    Dix jours qu'il fait une chaleur à faire tomber les mouches que le salon de la rue Popincourt tourne au ralenti et que Gabriel fait le mort ! L'occasion pour Cheryl et sa copine Tina de se payer d "s vacances aux frais de la princesse...
    Ou plus exactement d'une grand-mère mélomane, en villégiature à Bormes-Les-Mimosas. Lorsque, sur l'autoroute, une Saab coupé noir vient coller d'un peu près la V.W. rose des filles toutes deux sont loin d'imaginer que leur virée sur la Côte va tourner au cauchemar. LE POULPE est un personnage libre, curieux, contemporain, qui aura quarante ans en l'an 2000. C'est quelqu'un qui va fouiller, à son compte, dans les failles et les désordres apparents du quotidien.
    Quelqu'un qui démarre toujours de ces petits faits divers qui expriment, à tout instant, la maladie de notre monde. Ce n'est ni un vengeur, ni le représentant d'une loi ou d'une morale, c'est un enquêteur un peu plus libertaire que d'habitude, c'est surtout un témoin.

  • À partir d'une histoire que leur mère leur a lu un soir, dix petits cochons se lancent à la recherche d'un lieu oublié, mythique. À force de détermination et d'ingéniosité, ils parviendront à le trouver.
    Le lecteur les accompagne dans leurs efforts, puisqu'à chaque page, illustrée par de magnifiques gravures en noir et blanc, il doit retrouver les dix frères et les chiffres de 0 à 9 habilement dissimulés dans le paysage.
    Dans le style unique, désuet et plein d'humour propre à Arthur Geisert, ce nouvel album nous entraîne dans des paysages improbables, dans lesquels on se perd avec délice. On s'amuse à déjouer les pièges que l'auteur nous a tendus, autant qu'à suivre les efforts démesurés de ces malheureux cochons.

  • Moins célèbres que leurs homologues bretons, les mégalithes de Normandie, souvent remarquables et en partie répertoriés par les archéologues, sont peu connus du grand public. Grâce au travail de collecte photographique et de recherche géographique de Jeannine Rouch et à la réalisation de magnifiques illustrations faisant appel à l'imaginaire des légendes populaires d'Ariane Delrieu, cet ouvrage se veut un guide de découverte à l'usage du lecteur curieux de voir sur place - à travers bois, champs et villages - ces témoins de notre patrimoine d'époque néolithique.

empty