Vie pratique & Loisirs

  • Le glandeur est, avant tout, un rêveur. Mais, glander, c'est aussi un geste politique, une alternative au productivisme et au mercantilisme. C'est enfin, il faut bien le reconnaître, un art de vivre à la française !

    « Et si perdre son temps revenait, en fait, à le gagner ? » Extrait de La Mélodie du tic-tac et autres bonnes raisons de perdre son temps, de Pierre Cassou- Noguès, philosophe.
    Voici un ouvrage qui dresse un panorama des multiples facettes de la glande comme les Français aiment à la pratiquer : celle qui fait décrocher du travail, apprécier la musique de la nature, trouver l'inspiration à la terrasse d'un café, prendre du recul quand il le faut... celle qui appelle au bien-être et révèle notre humanité ! 30 courts chapitres illustrés.
    Quelques thématiques extraites du sommaire :
    Glander : le mot qui tue ? (étymologie) Le glandeur : grand pécheur devant l'Éternel ? (réflexions sur la Chute dans la Bible) Les utopies : de Gargantua à Mai 68 Quid de la décroissance ?
    Burn-out, bore-out et autres combustions professionnelles Débranche-tout ! (ou savoir se déconnecter) Les vertus de l'ennui...
    Éloge de la paresse - réflexions sur le travail Les glandus de la baise - l'asexualité Les partisans du moindre effort (quand l'effort explose le bilan carbone) Les inégalités de la glande - la glande pour tous ?
    La douceur de vivre française...

empty