Yvan Bourgnon

  • C'est l'histoire d'une famille, les Bourgnon, composée d'enfants turbulents et de parents prêts à l'aventure. Le père, Charles, qui n'a jamais navigué, vend sa boulangerie pour construire un voilier et embarquer autour du monde... Cette saga familiale racontée par Yvan, le cadet, est un hommage fraternel à Laurent, star de la voile de compétition, et deux fois vainqueur de la Route du Rhum. Leur vie d'aventures en haute mer raconte trente ans de courses au large et de folles équipées en trimaran. Une histoire forte, vécue comme un roman. À la disparition de Laurent en mer, Yvan est resté seul.
    C'est pour son frère qu'il témoigne.

  • Navigateur de légende, intrépide, inclassable, Yvan Bourgnon a participé aux courses les plus prestigieuses. Spécialiste du catamaran de sport et toujours en quête de nouveaux défis, il choisit d'embarquer, le 5 octobre 2013, à bord de sa coque de noix préférée Ma louloutte pour relever un pari totalement fou : le premier tour du monde en voilier non habitable. Ce tour du monde, il va le boucler en naviguant «à l'ancienne» : sans assistance, sans données météorologiques et sans GPS, ne comptant que sur ses cartes traditionnelles, son sextant et son intuition.
    Contre tempêtes, pirates et coups du sort, Yvan Bourgnon a tenu bon et parcouru 55 000 kilomètres seul autour du monde. Il a survécu à la déshydratation, échappé à des multiples collisions avec des cargos, surmonté le découragement en trouvant les fonds pour reconstruire son bateau disloqué et repartir boucler les 10 000 derniers kilomètres de son incroyable odyssée. Arrivé le 23 juin 2015 à Ouistreham, il verra sa belle aventure endeuillée quelques jours plus tard par l'annonce du décès de son frère, Laurent.

  • Deux ans après avoir bouclé son incroyable tour du monde, Yvan Bourgnon a relevé un nouveau défi. Au terme d'un parcours de plus de 7500 kilomètres et deux mois sur les océans Atlantique et Pacifique, en passant par les îles arctiques du Grand Nord canadien, il est le premier skipper à boucler le passage du Nord-Ouest sur un catamaran de sport en solitaire, sans habitacle, ni assistance.
    Affronter les tempêtes glaciales, éviter les blocs de glaces qui constituent autant de risques de chavirage, tomber nez à nez avec un ours blanc... Yvan Bourgnon n'avait jamais affronté des conditions aussi pénibles. Risquant la mort à chaque instant, il est resté bloqué trois semaines dans les glaces qui ont failli broyer son bateau et a frôlé la noyade après une chute dans l'eau gelée.
    Naviguer chez les Inuits, Yvan Bourgnon y est allé par goût de l'aventure mais aussi pour alerter sur les conséquences du réchauffement climatique dans ce paradis blanc à l'image faussement immaculée. Avec son association The Seacleaners dédiée à la lutte contre la pollution océanique, il a décidé d'agir et se lance dans la construction d'un navire révolutionnaire Manta, collecteur de déchets plastiques.

  • Le navigateur fait le récit de son tour du monde dans un catamaran de sport non habitable, sans assistance : naufrage sur les côtes sri-lankaises, déshydratation, rencontre avec des pirates au large du Yémen, etc.

empty