Distribution Corse Du Livre

  • Deux insulaires -deux insurgés -un idéal. Entre la Corse et l'Irlande, les parcours croisés de François-Marie et Liam, deux révoltés en marche vers leur destin.

  • Quand un ministère parisien envoie dans l'île de Beauté le plus redouté de tous ses superviseurs, François-Orville Ravaillac d'Attille, avec pour mission de « dégraisser le mammouth Corse », il ne prend pas la pleine mesure de la portée de son action.

    C'est ce que va découvrir Erwan Le Garrec, son jeune aide de camp, en infiltrant à Ajaccio l'administration Corse visée, l'O.V.N.I., Observatoire de la Vie Nationale Insulaire. Au contact de très charismatiques et très actifs fonctionnaires Corses qui entrent aussitôt en résistance contre le rouleau compresseur Parisien, Erwan va non seulement en apprendre énormément sur les valeurs insulaires, mais également réfléchir à son propre rejet de ses racines bretonnes à des fins carriéristes. Qui sait s'il ne défilera pas bientôt à son tour pour le maintien de l'O.V.N.I. en scandant : « FORZA FONCTIONNAIRES » ?!

  • L'histoire de Gallochju présentée ici en bande dessinée est inspirée à la fois d'une histoire vraie et d'une nouvelle d'Henri Pierhomme, intitulée »Gallochio, bandit corse». Giuseppe Antonmarchi est appelé ainsi - Gallochju (petit coq) - en raison de sa petite taille et de sa voix fluette. Destiné à une carrière ecclésiastique, sa vie prend une tournure inattendue lorsque, de retour dans son village d'Ampriani pour des vacances, il s'éprend violemment de Maria Luisa. À la fin de l'été, consentantes, les deux familles célèbrent l'abbracciu (les fiançailles). Mais lorsque Maria Luisa croise par hasard le regard d'un jeune et riche étudiant en droit dans une diligence en route pour Bastia, le conte de fée tourne alors au cauchemar. Car Gallochju n'est pas disposé à se laisser voler ainsi sa fiancée... Il en va de son honneur !

  • Fidèle à son esthétique et à sa ligne éditoriale, la collection Bonheurs Corses ne pouvait omettre de rendre hommage à la cuisine traditionnelle dans l'un de ses ouvrages. Cuisine de Corse - cette Fois-ci en version de poche - rassemble donc une quarantaine de recettes réunies par une jeune insulaire, Céline Tafanelli, qui avec passion et patience, a retranscrit la mémoire gustative de sa Famille pour offrir ce corpus au lecteur.
    Ce dernier, Corse ou pas, y trouvera donc l'âme culinaire d'une Famille vrais à travers elle, celle de toute une íle, de tout un peuple qui s'est accommodé au mieux des richesses offertes par cette terre pour développer une cuisine généreuse, savoureuse et baignée par les influences de la méditerranée.

  • La Terre des Seigneurs a été éditée pour la première fois en 1986.
    Voici la nouvelle édition enrichie et revue par l'auteur. . " Le résultat est un livre à l'écriture étincelante, aussi flamboyante que le sont sous le soleil couchant les montagnes de l'Alta Rocca qui entourent Chera, avec parfois des touches noires comme des légendes de la nuit et de la mort. " (Libération). . " Ce livre est un monument d'humanité. Par-delà son apparence, c'est de cette quête essentielle qu'il relève : une souvenance, comme l'on dirait une romance de la mémoire, un travail du souvenir, un apprentissage de la nostalgie, qui ne serait pas une fuite mais une façon d'affronter le présent.
    " (Le Monde). . " Le livre fourmille d'histoires, d'anecdotes, de légendes, de faits divers réels, où domine une violence latente venue du fond des âges. A la manière d'un tableau impressionniste, les morceaux de récits arrachés aux ancêtres composent le tableau de cette société insulaire, de sa mentalité. Seul un Corse pouvait la décrire ainsi, de l'intérieur, sans la trahir, sans la caricaturer. " (Le Provençal).
    . " Une promesse superbement tenue. " (La Corse). . " Une maîtrise du verbe, une couleur dans l'expression et dans l'image surprenantes... " (Le Méridional). . " Un voyage presque initiatique au pays de la souvenance... Un contraste violent, douloureux et envoûtant. " (Nice-Matin). . " Une bouffée d'air pur et un moyen pour tous, Corses ou non, de mieux comprendre ce qui fait notre particularité, notre richesse et ce que nous ne devons pas perdre.
    " (Corse matin).

  • U maiori

    Collectif

    U Maiori, seul dictionnaire corse-français sur le marché, conclut le triptyque constitué avec U Maiò, dictionnaire français-corse de référence pour des centaines de bibliothèques spécialisées dans les langues romanes, et U Minò, dictionnaire français-corse et corse-français déjà vendu à plus de 40 000 exemplaires. Établi par Antoine Louis Culioli, linguiste mondialement réputé et professeur émérite de linguistique de l'université française, Giuvan Battista Paoli et Ghjuvan Micheli Weber, concepteurs de projets en langue corse au Centre régional de documentation pédagogique de la Corse, et Gabriel Culioli, écrivain et auteur de trois autres dictionnaires, U Maiori, avec près de 50 000 entrées, utilise les différentes variétés de la langue corse et est richement illustré de plusieurs milliers d'exemples. Il s'annonce comme l'outil incontournable de toutes celles et tous ceux désirant apprendre ou se perfectionner en langue corse.

  • La Corse serait-elle devenue un nouvel Eldorado gastronomique ? Si l'on en juge par le nombre de distinctions et de récompenses décernées aux chefs corses ces dernières années, la réponse est clairement oui ! Après le succès du premier volume des Grands chefs de Corse, notre panorama des talents culinaires insulaires se poursuit avec la découverte de cinq nouveaux chefs qui ont, une nouvelle fois, réussi a sublimer les produits locaux pour vous proposer 50 recettes originales, subtiles et raffinées mais toujours accessibles. A vos fourneaux et bonne dégustation !

  • Colomba

    Collectif

    Orso della Rebbia, un jeune Corse, lieutenant en demi-solde dans la garde impériale, rentre en Corse afin d'y régler des problèmes personnels.
    En effet, après l'assassinat de son père, c'est à lui que revient le titre de « chef de famille ». Mais lorsqu'il retrouve sa jeune soeur, Colomba, dans son village de Pietranera, il comprend que son retour ne sera pas sans conséquence.
    Colomba réclame vengeance après l'assassinat de son père.
    L'avocat Barricini aurait les mains couvertes de sang. Mais Orso refuse de réaliser cette vendetta. Son long séjour sur le continent lui a fait concevoir un autre sens de l'honneur et de la justice. Colomba mettra ainsi tout en oeuvre, pour prouver la culpabilité des Barricini dans cet assassinat. La vengeance doit être accomplie.
    Et les belligérants règleront leur compte dans le maquis, par la poudre et le sang.

  • „ jean-guy talamoni, dans la marge féconde de son activité politique, explore avec passion le champ de notre patrimoine culturel.
    Ses recherches en matière de langue et de littérature corses, notamment sa collecte commentée d'expressions et de proverbes, témoignaient de ce noble intérêt. il nous offre aujourd'hui une anthologie d'auteurs représentatifs de ce qu'il appelle " u primu riacquistu " de notre littérature insulaire. (. ) le propos de l'auteur se veut à la fois modeste et ambitieux. il s'agit de mettre à la disposition de tout corse et, grâce à la traduction française, des non-corsophones (cette anthologie entièrement bilingue est une première), un aperçu synthétique mais éclairant d'un moment crucial de notre littérature, celle des dernières années du xix siècle jusqu'à la moitié du xx.

    La présentation, la bibliographie, les notes, toujours pertinentes, ont le mérite très pédagogique de la clarté. jean-guy talamoni nous régale, enfin, de nombreux textes inédits. nous disposons ainsi, selon l'expression de l'auteur, d'une " porte d'entrée " ouvrant une voie d'initiation à la fine fleur de notre littérature. ".

  • Cette montagne émergeant de la mer semble ne jamais avoir fini de nous délivrer ses secrets.
    Bienvenue sur cette terre corse, oú vous découvrirez un monde minéral que vous ne soupçonniez certainement pas, tellement propice à la pratique de ce qu'il est maintenant convenu d'appeler les " sports de pleine nature ". l'escalade dans les tafonis vous surprendra au premier abord, mais vous vous habituerez avec prudence à ces formes granitiques que l'on ne retrouve nulle part ailleurs. entre le ciel et la mer, entre nouveautés et voies classiques, laissez-vous guider par ce livre qui vous emmènera du nord au sud, avec quelques conseils techniques pour vous faire progresser.

    Sachez respecter ces lieux, mais surtout ces habitants qui vous accueilleront dans leurs villages, en vous faisant partager la passion qu'ils ont pour leur île.

  • Un cadavre de femme sur une décharge municipale, et l'enquête judiciaire s'ouvre.
    Elie est menée à travers Bastia par un capitaine de gendarmerie à la dérive, qui s'accroche à la quête de la vérité comme à sa dernière chance d'échapper à la fois à son avenir et aux fantômes de son passé. D'une effrayante logique, une ballade corse sur fond de ciel bleu...

  • L'écoute des 3 CD couplée à la lecture du manuel vous mènera immanquablement à un tel résultat à condition bien sûr d'une astreinte quotidienne mais modeste. La méthode permet aux étudiants persévérants d'acquérir en quelques semaines d'un apprentissage régulier des bases réelles qui leur permettront de s'exprimer, de comprendre et de progresser en corse.

  • L'histoire véritable des événements d'Aléria, en 1975.
    Lors d'une action commando, des militants nationalistes investissent une cave viticole de la Plaine orientale, afin de dénoncer une escroquerie.
    La réponse du ministère de l'Intérieur ne se fait pas attendre : 2000 gendarmes, gardes mobiles et soldats se rendent sur place pour forcer les militants à quitter les lieux.
    Mais ceux-ci sont armés et son bien décidés à poursuivre l'occupation.
    Des hélicoptères Puma interviennent, ainsi que des chars d'assaut de guerre.
    C'est le drame. Des blessés, des morts.
    Quelques mois plus tard, ce sera la naissance du FLNC.
    Une BD réalisée au travers le témoignage d'une dizaine de militants qui ont fait Aléria.

  • Mars 1841. En voyage en Corse et alors qu'il traverse le village de Sollacaro, Alexandre Dumas demande l'hospitalité à la veuve de Franchi pour une nuit. Cette dernière, dame charitable, accepte de loger l'écrivain dans la chambre de son fils, Louis, un jeune avocat qui vit à Paris. A cette occasion, Alexandre Dumas fait la connaissance de Lucien, le frère jumeau de Louis. Siamois, les frères ont été séparés à la naissance à l'aode d'un scalpel.
    Si Louis à Paris, Lucien a quant à lui décidé de rester au pays. L'écrivain apprend alors que les deux frères possèdent le don surnaturel de ressentir, à distance, les émotions et les souffrances de l'un et de l'autre. Les jumeaux auraient aussi la faculté de recevoir la visite des morts dès lors qu'un danger les menace. Loin de croire à ces histoires à dormir debout, Alexandre Dumas accepte de signer un acte notarié qui met fin à une terrible vendetta qui secoue le village.
    Mais il n'est pas au bout de ses surprises...

  • L'évolution des produits et des connaissances scientifiques sur la structure et le fonctionnement des tissus a motivé une nouvelle édition du guide pratique des contentions. Plus complète et plus pédagogique, sa méthodologie vous enseigne comment utiliser chaque technique selon les règles de l'art, en se basant sur : un angle théorique qui explique, dans le détail, les fondements du strapping, du taping et des orthèses ; une partie pratique consacrée à l'apprentissage et à la réalisation de nombreux montages pour des indications très variées.
    La qualité des illustrations qui se succèdent, permet de visualiser concrètement l'élaboration de tous ces montages. Vous trouverez toutes les réponses à vos interrogations.

  • Appelé par certains «l'homme d'Aleria» et par d'autres «le père du nationalisme corse», Edmond Simeoni a incontestablement laissé une empreinte dans l'histoire de la Corse contemporaine. De la contestation contre les essais nucléaires de l'Argentella en 1960 jusqu'au triomphe des idées en 2015, du combat écologique contre les «boues rouges» en 1973 au drame d'Aleria en 1975, il fut de toutes les luttes. Dans sa cellule de Fresnes ou bien dans l'hémicycle de l'assemblée de Corse, Edmond Simeoni resta surtout fidèle à lui-même : un humaniste épris de justice et de liberté.

empty