Autrement

  • À l'heure où la pauvreté se banalise, Stéphane Hessel nous invite à bâtir une authentique « société mondiale » reposant sur des institutions évoluées, légitimes et compétentes à l'échelle de la planète. Quelles sont les conditions de sa réalisation ? Avant toute chose, une prise de conscience, qui implique responsabilité et compassion. Pour devenir les citoyens d'une société pacifique et respectueuse des droits de l'homme, profitons de l'opportunité : en France, la gauche dispose désormais de tant de pouvoirs !
    À nous de nous battre pour une Europe sociale, pour un monde social. Osons encore nous attaquer aux grands rêves de l'humanité !

  • « Quune autre école soit possible ne fait aucun doute pour moi. » Quattendons-nous pour abolir un système de notation obsolète ? Quand cessera-t-on denseigner les sciences comme on transmet le Coran ou la Bible ? Pourquoi ne pas recruter les enseignants dabord sur lobtention du BAFA ?
    Gabriel Cohn-Bendit, créateur du Lycée expérimental de Saint-Nazaire et pédagogue reconnu, lance un vibrant appel pour un renouveau de lécole. Sadressant à la fois aux profs, aux jeunes qui se destinent à lenseignement et aux parents, il appelle de ses vux la constitution dun mouvement uni de pédagogues afin de remédier à la crise de lenseignement.

  • Limitée au début des années 1980 à une poignée de militants, accentuée par la prise de conscience écologique au début des années 2000, la prise de pouvoir par le consommateur a pris, avec la crise économique, l'ampleur d'un phénomène social. Qui sont ces nouveaux « consommateurs » et quelles sont leurs stratégies de contournement ? Pascale Hébel, directrice du département consommation du Crédoc, décrypte cette réconciliation entre éthique et consommation, et en fait le gage d'un changement durable.

  • Parti à la rencontre des acteurs et témoins d'une révolution pas comme les autres, deux ans après la chute de Ben Ali, Mathieu Guidère a traversé sept pays du monde arabe, du Maroc à la Syrie, en passant par l'Égypte et la Libye. Fort de sa double culture, ce spécialiste de géopolitique et arabisant hors pair décrypte les espoirs déçus, les préjugés et les malentendus à l'oeuvre de part et d'autre de la Méditerranée. Un récit vivant, éclairant : salutaire.

  • « Que dire à cette mère dont le fol espoir en la réanimation n'aura pas suffi pour sauver son enfant ? Maintenant qu'il est dans le coma pour toujours, que fait-on ? » Philippe Bataille, sociologue, directeur d'études à l'École des hautes études en sciences sociales, a mené une enquête pendant plusieurs années dans différentes unités de soins palliatifs en France, au plus près des malades, des mourants et de leurs proches. Mort cérébrale, tétraplégie, cancer incurable : les drames de la fin de vie, il les a reçus de plein fouet. Que répondre à ceux qui demandent une aide active ou médicale à mourir ? Pourquoi tant de résistances, tant d'incompréhensions malgré la qualité des soins ?

  • Yann Moulier Boutang, économiste, professeur aux universités de Compiègne et de Shanghai, passe au crible les valeurs fondatrices de notre République. Que valent vraiment la liberté, l'égalité, la laïcité ou l'intégration « à la française » ? À les examiner de plus près, ne trouve-t-on pas plutôt des prisons surpeuplées et délabrées, des centres de rétention, des écarts de salaire mirobolants, des discriminations en tout genre, une méfiance latente envers les minorités ? Assise sur ses illusions, la République française semble avoir bien du mal à répondre de ses propres valeurs.

  • Le constat est accablant : depuis les débuts de la crise, malgré les engagements de nos gouvernements, les inégalités ne cessent de croître. Pour lutter contre le chômage et l'exclusion, Christophe Deltombe, avocat et président d'Emmaüs de 2007 à 2013, s'inspire de l'expérience Emmaüs.Les communautés, nées en 1949 et aujourd'hui dotées d'un statut juridique original, représentent un modèle d'entraide révolutionnaire, efficace et praticable partout. Les personnes exclues sont accueillies sans condition, hébergées et nourries dans des lieux de vie communautaires, et reprennent en main leur destin par le travail.Qu'attendons-nous pour nous emparer de ce modèle insuffisamment connu et appliqué ? C'est un rêve qui pourrait devenir réalité : un job pour tous !

  • « Je suis convaincue que ma force et mes idées viennent de cette pluralité de vies que j'ai menées. » Corinne Lepage a toujours refusé de choisir : pour elle, action citoyenne et engagement politique ne font qu'un. Tour à tour adjointe au maire de Cabourg, avocate engagée dans le procès de l'Erika, ministre du gouvernement Juppé, députée européenne, elle a vécu le monde politique de l'intérieur et en dévoile la face obscure : enrichissement personnel d'élus, évasion fiscale de ministres en vue, connivences politico-médiatiques.
    Forte de ses années d'expérience et d'une foi inébranlable en l'avenir, Corinne Lepage appelle à la mise en place du référendum d'initiative populaire, d'un droit de pétition auprès du Parlement et d'une chambre représentant la société civile dotée de réels pouvoirs. Sa voix est reconnaissable entre mille parce qu'elle est libre, limpide et sans concession. Nécessaire.

  • Comment en sommes-nous arrivés là ? Peut-on venir à bout de la crise européenne ? Lunion politique est-elle envisageable ? Pour Ulrich Beck, nous avons trop longtemps mis de côté la question dune société commune au profit de léconomie. Le célèbre sociologue allemand dénonce la politique daustérité menée par Angela Merkel, quil nomme merkiavélisme en référence au Prince de Machiavel. Ulrich Beck appelle de ses vux un réveil démocratique et pose les principes dun contrat social européen, seule alternative possible à cette « Europe allemande » vouée à léchec.

  • « Que dire à cette mère dont le fol espoir en la réanimation n'aura pas suffi pour sauver son enfant ? Maintenant qu'il est dans le coma pour toujours, que fait-on ? » Philippe Bataille, sociologue, directeur d'études à l'École des hautes études en sciences sociales, a mené une enquête pendant plusieurs années dans différentes unités de soins palliatifs en France, au plus près des malades, des mourants et de leurs proches. Mort cérébrale, tétraplégie, cancer incurable : les drames de la fin de vie, il les a reçus de plein fouet. Que répondre à ceux qui demandent une aide active ou médicale à mourir ? Pourquoi tant de résistances, tant d'incompréhensions malgré la qualité des soins ?

  • Le droit de faire l'amour quand on est une personne handicapée est désormais admis. Mais comment en jouir lorsqu'on est en situation de grande dépendance ? Dans quelle intimité et respect de l'autre ? Accompagnement sexuel ou prostitution ? Beaucoup détournent le regard tant les questions dérangent.
    Avec verve, humour et gravité, Marcel Nuss raconte ici ses expériences et son combat. Amour, dépendance, sexualité : nous nous reconnaissons tous dans cette formidable leçon de vie.

empty