MIREILLE COHENDY

  • Les secrets de la forêt sauvage

    Tonke Dragt

    • Gallimard-jeunesse
    • 21 Avril 2022

    Ristridin, l'un des plus fidèles chevaliers du roi, a disparu. Désormais chevalier à son tour, Tiuri et son meilleur ami Pak partent à sa recherche, prêts à braver tous les dangers dans la Forêt sauvage, objet de nombreuses rumeurs toutes plus inquiétantes les unes que les autres. Voleurs sans pitié, esprits maléfiques et ruines hantées se dresseront sur leur route...

  • L'écuyer du roi

    Tonke Dragt

    • Gallimard-jeunesse
    • 5 Mars 2020

    L'écuyer Tiuri, seize ans, a accepté une mission qui pourrait lui coûter la vie : délivrer une lettre secrète au roi Unauwen, de l'autre côté de grandes montagnes. Abandonner sa famille, enfreindre les lois, renoncer à son rêve d'être fait chevalier : Tiuri devra tout laisser derrière lui. De sa réussite dépend l'avenir du royaume. Rivières infranchissables, embuscades, brigands, ennemis redoutables et alliés inespérés l'attendent en chemin.

  • Nous, les humains

    Frank Westerman

    • Stock
    • 20 Octobre 2021

    Journaliste, écrivain et professeur à l'université de Leyde, Frank Westerman propose à ses étudiants de participer à l'écriture de son nouveau livre sur l'origine et l'évolution de l'être humain. L'objectif est de tenter de répondre à cette question : en quoi l'Homo sapiens se distingue-t-il des autres mammifères ? En partant du village de Steyl, l'auteur nous conduit dans des grottes le long de la Meuse, avant de nous emmener au loin, à Liang Bua, sur l'île indonésienne de Flores. Ici, le premier squelette du minuscule Homo floresiensis a été découvert en 2003. Son âge, d'abord estimé à 18 000 ans, serait finalement de plusieurs centaines de milliers d'années. S'agit-il du « chaînon manquant » dont parlait Eugène Dubois qui, à la fin du XIXe siècle, avait découvert à Java les restes d'êtres se situant entre le singe et l'homme, l'Homo erectus ? Ou d'une nouvelle branche de l'espèce humaine, inconnue jusqu'alors ?

    Établissant des parallèles entre les sites géographiques et les années pionnières de la (paléo)anthropologie, Frank Westerman décrit la recherche du premier être humain tout en passant au crible d'illustres anthropologues, révélant ainsi leur cupidité et leur ambition, leur malchance et leur bonne étoile.
    Nous, les humains est une passionnante réflexion philosophique incroyablement moderne sur ce qui distingue l'homme de l'animal, sur sa spécificité et son génie.

  • Mon père couleur de nuit

    Carl Friedman

    • Folio
    • 16 Janvier 2003

    Le père d'hannah est un survivant des camps de concentration.
    Il fait partager chaque jour à sa famille sa souffrance et les atrocités qu'il a vécues : les baraquements, la faim, les tortures, les maladies, le travail forcé. peu à peu, cet univers de mort et de douleur s'empare de la vie de la jeune hannah qui tente de dire l'indicible avec ses mots d'enfant, légers comme des bulles.
    Hannah parviendra-t-elle à arracher son père à la nuit de ses souvenirs ? la tendresse et l'innocence pourront-elles le sauver de la barbarie et le ramener à la vie ?
    Un roman d'une force étonnante.

  • Réveillon 2015. L'année commence en fanfare, tout en feux d'artifice. Il y a eu cette fusée très peu réglementaire, allumée au cinquième étage de la maison de retraite. Mais surtout cette bonne nouvelle : Hendrik Groen a repris l'écriture de son journal ! S'il pleure encore ceux qui sont partis, le club des VIMAPEM (pour VIeux MAis Pas Encore Morts) peut s'enorgueillir de nouvelles recrues très imaginatives. Courses en déambulateur, fugues à gogo : tant pis si l'acariâtre directrice essaie de leur mettre des bâtons dans les roues ! Nos retraités ne sont pas près de se laisser faire...

  • Le journal intime d'Hendrik Groen, 83 ans 1/4

    Hendrik Groen

    • Pocket
    • 22 Mars 2018

    « Vieux mais pas encore morts ! » Dans cette maison de retraite d'Amsterdam, la direction ne voit pas d'un bon oeil l'initiative d'Hendrik Groen, 83 ans 1/4, et de ses amis. Leur idée ? Faire l'hospice buissonnier : au zoo, au casino, bref, sortir un peu du train-train infantilisant, prendre quelques bols d'air frais pour se sentir vivants. Entre rigolades, chamailleries, jalousies, Hendrik consigne jour après jour dans son journal intime les tribulations du club, les cuites d'Evert et la beauté d'Eefje. Pour retenir le bonheur. Et la mémoire, encore un peu.

  • Retour vers la côte

    Saskia Noort

    • Gallimard
    • 14 Mars 2013

    La vie de Maria Vos, mère de deux enfants et chanteuse un peu paumée, part à vau-l'eau. Après avoir avorté en secret, elle a quitté son compagnon. Depuis, elle reçoit des lettres de menaces, se sent épiée... Pour protéger sa famille, elle se réfugie chez Ans, sa soeur aînée, au bord de la mer du Nord. Pourtant les événements inquiétants se succèdent et Maria commence à douter de sa santé mentale. Ses enfants et elle sont-ils réellement en danger ou n'est-ce que le fruit de son imagination? L'incendie de sa maison d'Amsterdam est-il criminel? La police n'en trouve aucune preuve...

  • Une maison pour neuf

    Benny Lindelauf

    • Gallimard-jeunesse
    • 12 Avril 2013

    Nine, onze ans, et ses soeurs Muulke et Jes s'installent à l'écart de la ville dans une étrange maison abandonnée. Le P'pa, grand rêveur atteint de déménagite, compte s'y lancer avec leurs quatre frères dans la fabrication de cigares. Mais la maison semble hantée par un secret... La très stricte mamie Mei, avec son oeil de chouette et sa valise pleine de photos, en sait-elle plus qu'on ne pourrait le croire?

    Débrouilles, embrouilles, affection et solidarité ! Une chronique familiale plein de fantaisie qui mêle l'humour au mystère.

  • D'excellents voisins

    Saskia Noort

    • Folio
    • 14 Juin 2012

    Peter et Eva viennent de perdre leur bébé, la petite Lieve. Après des années consacrées à la conception d'un enfant, les rapports programmés et les inséminations artificielles, le choc est terrible. D'autant qu'ils doivent emménager dans la maison qu'ils avaient achetée pour élever leur fille. Dans cette banlieue pavillonnaire encore peu fréquentée, Peter et Eva ont le coup de foudre pour Rebecca et Steef, les voisins d'en face, beaux, musclés, bronzés et très épanouis. Pratiquant un amour libre sans honte ni tabous, ces amicaux voisins adeptes de l'échangisme ne demandent qu'à initier Peter et Eva. Mais Rebecca et Steef ont bien d'autres secrets... Le désir et la jalousie vont faire naître une vague de folie meurtrière qui pourrait bien les submerger...

  • Une maison pour neuf t.2 ; notre avenir radieux

    Benny Lindelauf

    • Gallimard-jeunesse
    • 10 Avril 2014

    Pays-Bas, 1939. Nine a 13 ans et va bientôt quitter l'école. Depuis que le bruit des bottes allemandes résonne dans la ville, l'avenir doré qu'on lui a promis semble bien incertain. Des gens se cachent, d'autres s'en vont, et la tension monte...Tout le contraire des soucis répète Muulke et Jes, les deux têtes brûlées de la famille. Mais mamie Mei, avec son oeil de chouette, veille plus sévèrement que jamais sur les siens...

    Dans la tumulte de la seconde guerre mondiale, les habitants de la maison pour neuf résistent, à leur manière, avec une indéfectible fantaisie. Une chronique familiale pleine de grâce.

  • Soldats de la parole

    Frank Westerman

    • Christian bourgois
    • 14 Mars 2019

    « La plume est plus forte que l'épée. » Nous aimerions le croire, mais est-ce bien vrai ?
    Quel est le poids de la parole face aux armes ? C'est la question que pose Frank Westerman. Pour tenter d'y répondre, il entraîne le lecteur dans des situations très variées, comme dans un road movie, avec du suspense et non sans une pointe d'humour.
    Enfant, Frank Westerman a été témoin, dans la petite ville où il habitait, de la prise d'otages d'un train par des Moluquois. Il nous fait revivre de façon poignante les différentes actions des rebelles moluquois et les longues et patientes négociations qui les accompagnent. Plus tard, comme correspondant, il a assisté aux représailles russes face à la terreur tchétchène. Il compare différentes approches : la méthode douce, dite « approche hollandaise », qui consiste à négocier, à gagner du temps pour tenter de convaincre les terroristes de renoncer à leur action et pour éviter à tout prix la violence et la méthode dure, celle de Poutine, contre les Tchétchènes par exemple, lors de la prise d'otages au théâtre de Moscou, qui a fait 128 morts, et de l'école de Beslan - 331 morts dont 150 enfants.
    Frank Westerman prend un café avec un ex-preneur d'otages qui se confie longuement à lui. Il assiste avec le personnel navigant de la KLM à un stage d'entraînement comprenant une simulation de prise d'otages, puis à un stage pour apprendre à gérer la violence au personnel de différents corps de métiers régulièrement exposés à des situations critiques. À Paris, Frank Westerman assiste à une biennale rassemblant les experts du monde entier en matière de terrorisme. Les informations apportées sur l'évolution du terrorisme par Guy Olivier Faure, professeur en négociation internationale, permettent au lecteur de se forger une opinion sur l'évolution du terrorisme et sur les réponses possibles.
    Dans cet essai, Frank Westerman, sans donner de réponse catégorique, invite le lecteur à réfléchir avec lui sur le terrorisme et sur la façon de l'affronter.

  • Suzie Zanie dessine

    ,

    • Pere fouettard
    • 19 Mars 2020

    Aujourd'hui Suzie Zanie dessine avec son papi. Elle prend son chien pour modèle, mais lui dessine une patte en trop. Le pauvre se met à trébucher, heureusement que Suzie est là pour lui dessiner des ailes ! Puis un tigre, un homme de Cro-Magnon, un dragon... Mais lorsque son imagination débordante met en danger son papi, Suzie va devoir redoubler d'inventivité pour imaginer une solution qui sauvera tout le monde.

  • Petits meurtres entre voisins

    Saskia Noort

    • Folio
    • 17 Mars 2011

    Des maisons bien entretenues, des pelouses verdoyantes et des rues calmes où les enfants peuvent jouer... Voilà ce que recherchaient Karen et Michel lorsqu'ils se sont installés dans ce petit village de la banlieue d'Amsterdam. Devenus amis avec leurs voisins avec qui ils partagent le goût du bon vin et un certain art de vivre, ils n'ont pas regretté un instant leur décision.
    Mais quand un violent incendie ravage la maison de l'un de ces couples parfaits, le vernis se craquelle. Derrière les jolies façades se dissimulent rancoeurs, jalousies, malversations et adultères. Evert a-t-il vraiment mis le feu à la maison après avoir drogué sa femme et ses enfants ? Pourquoi Hanneke s'est-elle jetée par la fenêtre de l'hôtel où elle s'était réfugiée ? Karen, qui ne parvient pas à accepter ces morts, commence à gêner avec toutes ses questions...

  • Le jardin des cosaques

    Jan Brokken

    • Vuibert
    • 16 Janvier 2018

    « Dostoïevski bondit hors de son fauteuil. Nous nous tenions l'un en face de l'autre, chacun frappé par le sort, chacun enfermé dans sa solitude. Il me fixait de son regard triste et pensif. Submergé par l'émotion, oubliant mon titre d'avoué aux affaires civiles et criminelles, je me jetai dans ses bras sans réfléchir. » Pour écrire ce récit émouvant, Jan Brokken s'est glissé dans la peau d'Alexandre von Wrangel, le confident oublié de Dostoïevski.

    Chaque soir, les deux hommes se retrouvent et se livrent l'un à l'autre. Les travaux forcés, l'exil, la mort, l'amour fou, la reconnaissance... c'est leur vie qu'ils se racontent. Tout les séparait. L'amitié entre eux fut pourtant entière, sincère et bouleversante. Ils avaient besoin l'un de l'autre, tant pour les petites choses du quotidien que pour l'essentiel.

    Des steppes de Sibérie aux rues de Saint-Pétersbourg, c'est tout un pan méconnu de la vie d'un écrivain culte qui nous est ici dévoilé.

  • Marike et la forêt hantée

    Peter Van Gestel

    • Gallimard-jeunesse
    • 20 Janvier 2011

    Abandonnée dans la forêt hantée, Marike est une petite fille recueillie par un vieil homme, Archibald, qui vit en ermite.
    Après la mort de son unique chèvre, Marike quitte secrètement la maison pour acheter un nouvel animal à Archibald. Elle découvre l'univers du Moyen Age, où règnent les peurs et l'injustice, et est adoptée par une troupe de comédiens. Le jour où ils donnent leur spectacle dans un château, Marike est retenue prisonnière par la comtesse. Retrouvera-t-elle le chemin de la forêt hantée où l'attend Archibald ?

  • Geert Mommersteeg guide pas à pas le lecteur dans un monde étranger, celui des marabouts de Djenné, au Mali, et dans l'étroite imbrication entre les pratiques "magiques " de ces marabouts et les fondements de la foi musulmane. Il évoque également la vie sociale de Djenné, mais aussi la lumière, les sons et les couleurs de la ville.

  • P'tit chien ; le seul, l'unique !

    Yvonne Jagtenber

    • Gallimard-jeunesse
    • 14 Septembre 2017

    Wouaf ! Wouaf !
    Voilà P'tit chien qui déboule, espiègle et indépendant, il n'y en a pas deux comme lui ! Sa devise : la liberté, la vraie, pas de maison, pas de maître. Au fil des quatre saisons, il nous fait partager tout ce qui se passe dans son petit monde peuplé de canins, de félins et d'humains.

  • Une histoire perdue

    Carl Friedman

    • Denoel
    • 6 Mars 2003

    Afin de payer ses études, Chaja, jeune étudiante en philosophie, travaille chez les Kalman, une famille ultraorthodoxe du quartier juif d'Anvers.
    Elle doit veiller sur cinq enfants. La tâche est rude et le père Kalman hostile. Chaja, selon lui, ne respecte pas la loi juive. Pourtant, à cause d'un petit garçon aux yeux pâles et aux papillotes rousses, elle ne démissionne pas. Mais en entourant cet enfant de toute son affection, en l'initiant aux plaisirs simples de son âge, Chaja ne commet-elle pas l'irréparable ? Est-on jamais coupable de vouloir conjuguer la Loi et la vie ? Après Mon père couleur de nuit, pédagogie hallucinée du cauchemar, Carl Friedman tente à nouveau de comprendre l'être humain de l'intérieur.
    Elle parle une fois encore d'un sujet grave avec cette concision noire qui est sa marque, alternant tout en finesse le tangible et l'impalpable, le naïf et le sage.

  • L'aventure du commerce equitable

    Van Der Hoff-F+Rooze

    • Lattes
    • 24 Avril 2002

    Nico Roozen et Frans van der Hoff sont à l'origine d'une des initiatives les plus novatrices du monde économique. Ce livre raconte leur histoire, leur combat et par là même l'histoire du développement du commerce équitable.
    En 1986, dans la gare d'Utrecht, les deux hommes se ren-contrent et élaborent le principe général de leur idée : bâtir entre les pays pauvres et les pays riches un nouvel échange marchand fondé sur une rémunération plus juste, plus «équitable», des producteurs de matières premières. Le label «Max Havelaar», du nom d'un célèbre héros de la littérature hollandaise, est né.
    Au Mexique, Frans van der Hoff va se battre pour obtenir la confiance de petits cultivateurs trop longtemps exploités et surtout contre les mafias locales qui vont tout tenter pour le briser.
    En Europe, Nico Roozen va lutter pied à pied pour contrer le scepticisme des industriels. Et aujourd'hui, plus de cinq millions de personnes, de multiples coopératives agricoles de thé, de café, de cacao... bénéficient des retombées du commerce équitable ; le label Max Havelaar est implanté dans près de cinquante pays.
    A l'heure du débat sur la mondialisation, le concept Max Havelaar ouvre de nouvelles perspectives.
    Frans van der Hoff est issu d'une famille de fermiers catholiques de quinze enfants. Missionnaire, il prend conscience de la situation des producteurs de café du Chili et du Mexique. Nico Roozen est économiste de formation. Ils sont tous deux hollandais.

  • Agée de trente-six ans, Juliette a tout pour être comblée. Un mari, deux enfants, une belle maison. Mais Juliette est malheureuse. Elle s'ennuie. Elle veut fuir. Etre, pour une fois dans sa vie, une mauvaise mère, une mauvaise épouse, une mauvaise fille. Etouffée par la routine, elle décide un beau matin de laisser sa famille derrière elle. De se la jouer Thelma et Louise, mais en solo. Direction, le soleil.
    Sur un coup de tête, elle choisit de s'envoler vers le Portugal. Là-bas, Julia fera ce que beaucoup rêvent de faire sans jamais l'oser : donner libre cours à ses désirs, à ses fantasmes. Au risque parfois de se perdre. Mais n'est-ce pas le prix de sa liberté nouvellement acquise ?

  • Les flagrants délires d'Hendrik Groen

    Hendrik Groen

    • Presses de la cite
    • 2 Mars 2017

    Qui a dit qu'on était sérieux, à 83 ans ? Certes, les jambes fonctionnent un peu moins bien et le « robinet » a du mal à se fermer. Techniquement, Hendrik Groen est... âgé.
    Mais dans sa maison de retraite d'Amsterdam, grâce à Evert, jamais le dernier à lever le coude, la belle et brillante Eefje et une poignée d'autres octogénaires, les cours de gym douce et les séances de télévision collectives sont le prétexte à des feux d'artifice d'humour et d'autodérision. Car ces retraités-là, réunis au sein du club des « Vieux mais pas encore morts », savent bien que chaque jour peut être le dernier. D'excursions au casino en virées au zoo, cette troupe bigarrée en chaises roulantes et déambulateurs multiplie les bêtises et les provocations. Et chemin faisant, au détour des souvenirs et de l'évocation de blessures mal cicatrisées, Hendrik Groen nous livre sur l'actualité et sur les grandes questions qui se posent en fin de vie son regard impertinent et lucide.
    Dans ce journal intime vitaminé qui n'éclipse jamais la tendresse ni l'émotion, l'auteur anonyme des Flagrants Délires d'Hendrik Groen offre une leçon d'optimisme pleine de dignité à destination de toutes les générations.

  • L'éternel retour du fascisme

    Rob Riemen

    • Nil
    • 10 Novembre 2011

    Qu'est-ce qui caractérise et définit le fascisme ? Pourquoi peut-on affirmer qu'il est en train de resurgir en Europe aujourd'hui ? Comment lutter contre sa propagation ?
    Camus, Thomas Mann, Nietzsche, Adorno, Paul Valéry... À l'aune des réflexions de quelques-uns des plus grands penseurs européens, contemporains de l'apparition du phénomène, Rob Riemen rappelle fort à propos que le fascisme est avant tout fondé sur l'absence d'idéologie et sur la négation des valeurs spirituelles, et qu'il prospère dès lors que l'homme s'interdit de penser et/ou de croire. Il montre que ce qui a fait le terreau du fascisme - le matérialisme, le ressentiment, le silence des élites - est plus que jamais présent dans nos sociétés actuelles. Il insiste ici sur la place et le rôle qu'il convient d'attribuer aujourd'hui à l'art et à la culture, et explique pourquoi, au seuil du XXIe siècle, notre société a plus que jamais besoin du Bien, du Beau et du Vrai - questionnement déjà au coeur de son remarquable essai précédent, La Noblesse de l'esprit.
    Au terme de ce court traité, modèle de rigueur et d'élégance, d'une rare érudition et d'une clarté lumineuse, Rob Riemen, prouvant par l'exemple que l'on peut encore être aujourd'hui un intellectuel engagé, nous exhorte à avoir plus que jamais confiance dans le pouvoir de l'esprit humain pour éviter que l'Histoire ne bégaie.

  • Hamburger au paradis

    Louise O. Fresco

    • Robert laffont
    • 1 Octobre 2015

    Pourquoi continuons-nous de manger même lorsque nous sommes rassasiés ? Est-il raisonnable de se nourrir de fruits importés par avion de l'autre bout du monde et cueillis par des ouvriers sous payés ? Les denrées alimentaires génétiquement modifiées représentent-elles un danger ou offrent-elles, au contraire, une solution pour nourrir une population mondiale à la croissance exponentielle ?
    Depuis la nuit des temps, l'homme a consacré toute son énergie à trouver de la nourriture. Prédateur omnivore, il n'a cessé de chasser, de pêcher et de cueillir. Ingénieux, observateur et pragmatique, il a asservi les animaux et domestiqué les plantes, oeuvrant avec obstination pour assurer à tout un chacun une alimentation suffisante. La lutte acharnée contre la pénurie alimentaire est une des lignes de force de l'histoire de l'humanité et c'est cette longue, tragique et magnifique histoire que Louise Fresco nous raconte dans un récit passionnant et détaillé.
    Mais dans ce beau livre, Louise Fresco nous dit aussi autre chose. Elle affirme que, pour la première fois, l'humanité est entrée dans une ère d'autosuffisance. Contrairement aux inquiétudes des écologistes et aux élucubrations des tenants de l'apocalypse imminente, Louise Fresco affirme que les ressources naturelles et les avancées prodigieuse des sciences et des techniques offrent à l'humanité toute entière, quelle que soit sa croissance démographique, le retour à l'abondance si justement décrit dans la Genèse.

empty