Littérature anglophone

  • Le 1er septembre 1939, un journal de Budapest - dont la manchette annonçait en caractères énormes : CE MATIN À L'AUBE, LES CANONS ALLEMANDS ONT TONNÉ SUR LA FRONTIÈRE POLONAISE publia l'article suivant en deuxième page : " Le comte lstvan Dukay, rejeton de la lignée Ordony, fondatrice de la nation, est décédé subitement aujourd'hui...
    En ce jour funeste et historique qui marque à la fois le début de la guerre et la fin d'un grand seigneur, on ne peut s'empêcher de songer que sa mort n'est pas seulement celle d'un individu, mais de toute une époque... " Avec l'embrasement de l'Europe entière, c'est en effet à la fin d'une époque que l'on va assister. Aucun des turbulents membres de la famille Dukay, une des plus anciennes de l'ex-empire austro-hongrois, ne sera épargné par la tourmente.
    De l'exquise Zia au cruel Johy, de la belle Kristina au sage Mihaly, ils devront tous affronter leur destin.
    Mêlant avec brio l'Histoire et la fiction, Lajos Zilahy nous offre une vaste fresque tumultueuse et romantique à souhait qui passionnera les lecteurs qui ont tant aimé Les Dukay.

empty