Langue française

  • Une chambre à soi

    Virginia Woolf

    Nouvelle traduction par Jean-Yves Cotté de l'essai qui bouleversa toute la condition féminine à l'échelle de son siècle, et qui rassemble une série de conférences sur le thème de la fiction et des femmes que Virginia Woolf donna en 1928 à l'université de Cambridge.
    « Une femme doit avoir de l'argent et un lieu à elle si elle veut écrire de la fiction. » À la manière d'un roman, et s'appuyant sur l'histoire littéraire, Virginia Woolf retrace le cheminement qui l'a conduite vers cette célèbre thèse, qui reste incontournable de nos jours. Chef-d'oeuvre de la littérature féministe, ce texte met en perspective la question de l'écriture et des femmes au sein de la littérature contemporaine.
    « J'aime souvent les femmes. J'aime leur anticonformisme. J'aime leur complétude. J'aime leur anonymat. » Virginia Woolf (Adeline Virginia Alexandra Stephen 25 janvier 1882 - 28 mars 1941) est une femme de lettres anglaise, l'un des principaux auteurs modernistes du XXe siècle, et une féministe. Dans l'entre-deux-guerres, elle est une figure marquante de la société littéraire londonienne et un membre central du Bloomsbury Group, qui réunit des écrivains, artistes et philosophes anglais. Les romans Mrs Dalloway (1925), La Promenade au phare (1927) et Orlando (1928), ainsi que l'essai Une chambre à soi (1929) demeurent parmi ses écrits les plus célèbres.

  • Tôt le matin, tard le soir, Clarissa Dalloway se surprend à écouter le clocher de Big Ben. Entre les deux carillons, une journée de printemps, une promenade en ville, le flux des états d'âme et le long monologue d'une conscience.
    Clarissa tente de « sauver cette partie de la vie, la seule précieuse, ce centre, ce ravissement, que les hommes laissent échapper, cette joie prodigieuse qui pourrait être nôtre ». Et pourtant résonne déjà dans ce livre, le plus transparent peut-être de l'oeuvre de Virginia Woolf, comme la fêlure de l'angoisse ou le vertige du suicide.

  • Trois Guinées

    Virginia Woolf

    Trois guinées a été publié pour la première fois en France par les éditions Des femmes, en 1977. Un acte historique, une levée de censure, l'un des symboles de la raison d'être de cette maison d'éditions: ce texte, dénonciation vigoureuse de la «tyrannie patriarcale », n'avait jamais été publié en français depuis sa parution en Angleterre en 1938. La traduction de Viviane Forrester fait honneur à l'écriture de la grande romancière, qui se mue ici en essayiste, éblouissante d'intelligence et d'humour. Ecrit alors que menaçait la Seconde guerre mondiale, dont Virginia Woolf ressentait particulièrement les dangers, Trois guinées vibre d'une colère étonnamment clairvoyante, qui interroge encore les femmes, et donc les hommes de notre temps, après plus de 40 ans de mouvements de libération des femmes.

  • Orlando

    Virginia Woolf

    HarperCollins is proud to present its new range of best-loved, essential classics.
    ''The flower bloomed and faded. The sun rose and sank. The lover loved and went. And what the poets said in rhyme, the young translated into practice.'' Written for her lover Vita Sackville-West, ''Orlando'' is Woolf''s playfully subversive take on a biography, here tracing the fantastical life of Orlando. As the novel spans centuries and continents, gender and identity, we follow Orlando''s adventures in love - from being a lord in the Elizabethan court to a lady in 1920s London.
    First published in 1928, this tale of unrivalled imagination and wit quickly became the most famous work of women''s fiction. Sexuality, destiny, independence and desire - all come to the fore in this highly influential novel that heralded a new era in women''s writing.

  •    Virginia Woolf La Promenade au phare Fera-t-il beau demain pour la promenade au phare ? Cette question plane sur la famille réunie un soir de mi-septembre dans la grande maison de vacances des îles Hébrides.
    Tout au long du livre s'insinue la pulsation de la mer. L'eau entrave les pensées. La vie se déverse et la mort surprend. Les années passent. La maison est abandonnée. Demeurent les petits miracles quotidiens, ces « allumettes inopinément frottées dans le noir ». Ce sont eux qui donnent un sens aux choses, un mouvement à la vie.

  • Les phalènes que l'on voit voler dans la lumière du jour sont improprement appelées phalènes ; jamais elles ne font naître cette sensation de bien-être venue des nuits d'automne profondes et du lierre en fleur, sensation que le plus ordinaire des papillons de nuit, dormant dans l'ombre du rideau avec ses ailes doublées de fauve, éveille immanquablement en nous.

    Comment caractériser les six étranges nouvelles qui composent ce recueil : récits, poèmes en prose ? Fables hybrides où le rêve est une façon d'explorer la réalité, ils comptent indubitablement parmi les plus remarquables des textes courts que Virginia Woolf ait écrits. Elle publia cinq d'entre eux de son vivant, dans l'unique recueil qu'elle ait choisi de faire paraître. Le sixième, La Mort de la phalène, terrible et merveilleuse parabole sur la beauté, la fragilité et l'inutilité de toute vie, parut un an après son décès.

  • La chambre de Jacob

    Virginia Woolf

    Le chef d'oeuvre de Virginia Woolf ? Sûrement son récit le plus étrange, le plus délicat, le plus hanté pas la mort, comme une absence qui obsède.
    Qui est Jacob ? L'enfant qui, un jour, ramasse un crâne de mouton séché par le vent le long des rochers, l'étudiant nonchalant de Cambridge ou bien l'helléniste à la recherche de la sagesse ?...
    Tout converge vers la disparition de Jacob. Dès les premières pages, on devine en sourdine le leitmotiv de la mort. Une tristesse confuse, irraisonnée, se glisse sous les pas du jeune homme. Et pourtant il ne se passe presque jamais rien. Quelques images d'un adolescent qui collectionne les papillons, parcours au galop les plaines de l'Essex, se baigne nu dans la rivière, lit Spinoza et Dickens, part en Grèce, fume la pipe et séduit les femmes et les jeunes filles. Bref, le portrait d'un être insouciant et cependant menacé.
    Jacob ne reviendra pas de la guerre. Là est le véritable dénouement à peine suggéré. Jacob insaisissable nous échappe à jamais.

  • Ce nouveau titre de la collection Histoires faciles à lire en anglais rassemble des nouvelles de l'auteure britannique Virginia Woolf (1882-1941), figure de proue de la littérature moderniste du XXe siècle. Cette collection présente en page de droite, les textes littéraires, et face au texte en page de gauche, l'essentiel du vocabulaire difficile traduit pour mieux comprendre l'histoire et faciliter la lecture. Chaque histoire est accompagnée d'un court appareil pédagogique, à utiliser en classe ou seul(e) pour vérifier sa compréhension du texte et s'entraîner à l'expression.

  • MRS DALLOWAY

    Virginia Woolf

    HarperCollins is proud to present its incredible range of best-loved, essential classics.
    Clarissa Dalloway is a woman of high-society - vivacious, hospitable and sociable on the surface, yet underneath troubled and dissatisfied with her life in post-war Britain. This disillusionment is an emotion that bubbles under the surface of all of Woolf''s characters in Mrs Dalloway.
    Centred around one day in June where Clarissa is preparing for and holding a party, her interior monologue mingles with those of the other central characters in a stream of consciousness, entwining, yet never actually overriding the pervading sense of isolation that haunts each person.
    One of Virginia Woolf''s most accomplished novels, Mrs Dalloway is widely regarded as one of the most revolutionary works of the 20th century in its style and the themes that it tackles. The sense that Clarissa has married the wrong person, her past love for another female friend and the death of an intended party guest all serve to amplify this stultifying existence.

  • Au phare, c'est cette destination vers laquelle se tend et se déploie tout le roman, un serment en suspens, à flux tendu au-dessus des profondeurs abyssales de la conscience des personnages. La promesse d'une promenade scelle l'alliance de Mrs Ramsey avec ses enfants, contre le père, contre vents et marées, le temps qui passe et la Guerre - c'est autour de cette parole donnée que se nouent les désirs enfouis et les pensées tues, que se cristallisent tragiquement les souvenirs d'enfance.

  • ROMANS-La Chambre de Jacob / Mrs Dalloway
    -Voyage au phare / Orlando / Les Vagues
    -Entre les actes.

    NOUVELLES-La Marque sur le mur / Kew Gardens
    -Un roman qu'on n'a pas écrit / Objets massifs
    -Une maison hantée / Une société
    -Lundi ou mardi / Le Quatuor à cordes
    -Bleu et vert / Un collège féminin vu de l'extérieur
    -Dans le verger / Mrs Dalloway dans Bond Street
    -Le Premier ministre / La Robe neuve
    -La Dame dans le miroir / La Partie de chasse
    -La Duchesse et le Joaillier / Lappin et Lapinova
    -Moments d'être : Les épingles de chez Slater n'ont pas de pointes


  • To the lighthouse

    Virginia Woolf

    HarperCollins is proud to present its incredible range of best-loved, essential classics.
    Every summer, the Ramsays visit their summer home on the beautiful Isle of Skye, surrounded by the excitement and chatter of family and friends, mirroring Virginia Woolf''s own joyful holidays of her youth. But as time passes, and in its wake the First World War, the transience of life becomes ever more apparent through the vignette of the thoughts and observations of the novel''s disparate cast.
    A landmark of high modernism and the most autobiographical of Virginia Woolf''s novels, To the Lighthouse explores themes of loss, class structure and the question of perception, in a hauntingly beautiful memorial to the lost but not forgotten.
    Chosen by TIME magazine as one of the 100 best English-language novels from 1923 to the present.

  • HarperCollins is proud to present its new range of best-loved, essential classics.

  • The waves

    Virginia Woolf

    Tracing the lives of a group of friends, this novel follows their development from childhood to youth and middle age. Separately and together, they query the relationship of past to present, and the meaning of life itself. The author also wrote "The Voyage Out" and "Mrs Dalloway".

  • LIBERTY

    Virginia Woolf

    Why should one half be free to live, while the other is doomed to watch silently from the sidelines? In this visionary collection, Virginia Woolf leads us on a transformative journey through the liberating powers of the mind. From an exploration of why women were barred from writing and under what conditions they might break free, to the solace derived from haunting London's streets, these essays and stories present Woolf at her most impassioned, rendering the pursuit of liberty one of life's most poetic adventures.

    Selected from the books A Room of One's Own, The Waves and Street Haunting and Other Essays by Virginia Woolf VINTAGE MINIS: GREAT MINDS. BIG IDEAS. LITTLE BOOKS.

    A series of short books by the world's greatest writers on the experiences that make us human Also in the Vintage Minis series:
    Love by Jeanette Winterson Home by Salman Rushdie Language by Xiaolu Guo Race by Toni Morrison

  • A Room of One's Own

    Virginia Woolf

    A Room of One's Own, based on a lecture given at Girton College Cambridge, is one of the great feminist polemics. Woolf's blazing polemic on female creativity, the role of the writer, and the silent fate of Shakespeare's imaginary sister remains a powerful reminder of a woman's need for financial independence and intellectual freedom.

empty