• Moitié livre, moitié carnet, tête bêche. Quand on l'ouvre « côté déjà rempli », c'est le carnet d'une femme qui est à la fi lle de sa mère et la mère de sa fi lle, et qui parle de cette double relation.
    Anecdotes, bribes de conversation, réfl exions, extraits de textes. Un archivage au quotidien des heurts et des bonheurs de la fi liation, dans les deux sens. Les textes sont écrits à la main et illustrés de dessins, de photos, de collages. Quand on l'ouvre « côté à remplir », c'est un carnet presque vierge, avec de jolis fonds, parfois des titres qui font réfl échir et qui donnent envie d'inscrire ses propres souvenirs, ses projections. Un objet à garder dans son sac à main ou sur sa table de nuit, où dessiner à son tour, avec ses propres mots, les méandres de cette double relation.

empty