Littérature générale

  • Torrentius

    Colin Thibert

    Sous le nom de Torrentius, Johannes van der Beeck peint les plus extraordinaires natures mortes de son temps et grave sous le manteau des scènes pornographiques qui se monnayent à prix d'or. Dans l'austère Haarlem du XVII? siècle, ce provocateur flamboyant, noceur invétéré et fornicateur insatiable, fascine autant qu'il dérange. Certains donneraient cher pour le neutraliser. Un bailli zélé mène l'offensive et le traduit en justice. Sous la menace de la torture, le blasphémateur acceptera-t-il de se renier ?
    Aussi précis et raffiné que les toiles de ce génie oublié de la peinture flamande, Torrentius est le roman du destin contrarié d'un avant-gardiste.

  • Antoine en est certain : Canard tient le coup du siècle pour toucher le pactole. Ne leur manque qu'un troisième homme. Jean-Jacques, en galère depuis que sa femme l'a fichu à la porte, se laisse convaincre. Le plan ? Enlever Julien, vrai jumeau du milliardaire Thibault Dastry, usurper son identité et vider ses comptes en dupant la banque. Sur le papier, ça pourrait fonctionner. Mais avec un trio de bras cassés aux manettes, la juteuse affaire a tôt fait de virer au fiasco.

    Pas le temps de souffler avec ces pieds nickelés en vadrouille ! Colin Thibert n'a pas son pareil pour croquer les marginaux et nous entraîner dans une équipée aussi désopilante que rocambolesque. Savoureusement immoral.

  • Où l'on découvre enfin pourquoi l'Australie est le continent qui contient le plus d'animaux bizarres, les vraies raisons de la conversion de saint Hubert patron des chasseurs, où l'on lira une version moderne du Vent dans les saules, on visitera une boîte de nuit pour animaux interdite aux hommes, la vérité sur l'arche de Noé... Animaux domestiques, sauvages, près de nous ou lointains...
    Ce recueil de nouvelles animalières est un bonheur de décalage, d'humour vache et les hommes, lorsqu'ils y sont, ne tiennent pas le beau rôle. Après la lecture nous ne regarderons plus du même oeil nos amis les bêtes.

empty