• Chaparrón signifie « Averse » en espagnol, cette pluie courte et intense qui arrive brusquement et disparaît aussi vite. Mais un « Chaparro » est un petit personnage, comme celui de ce récit. Et ce mot étranger évoque aussi le voyage et les pays plus ou moins lointains. Ainsi, cette histoire reprend toutes ces significations : ce petit homme semble chercher quelque chose, il est triste, mais il retrouve le bonheur en atteignant un pays ensoleillé, comme s'il avait subi cette averse. Toute période triste a une fin, toute épreuve peut être vue comme un chemin où le meilleur est à venir.

  • Aujourd'hui, la grenouille cosmique a été trop loin ! Elle a volé mon doudou et s'est enfuie dans son technobolide ! Je saute dans ma Ouature et la poursuite commence. Elle essaye de se cacher dans les nuages, mais ma Ouature sort ses ailes. Elle tente de plonger au fond des océans, mais ma Ouature ne craint ni l'eau, ni la rouille et face aux attaques, elle sait trouver les parades. Mais la vilaine grenouille veut jeter mon doudou dans le soleil pour le faire exploser, mais je l'arrêterai et lorsque je reviendrai, je sais que je pourrai encore améliorer ma magnifique Ouature pour de nouvelles aventures.

  • C'est la nuit de Noël. Alors que les autres enfants découvrent des jouets fabuleux, Clara ne reçoit qu'un drôle de petit casse-noisette. Le soir, ne parvenant pas à s'endormir, la jeune fille retourne dans le salon et se voit bientôt entraînée dans un voyage enchanté vers le Royaume des délices.

    En fin d'ouvrage, une double-page riche en anecdotes met en perspective cette adaptation en album du ballet de Casse-Noisette aussi mythique que Giselle, Le Lac des Cygnes ou Coppélia.

empty