• Papi zakilou

    Jacques Pérès

    • 7 ecrit
    • 26 Février 2016

    À 22 ans, l'oiseau s'envola, les poches vides, sans aucun métier ni aucune formation, mais avec l'envie de grimper toujours plus haut. Il atterrit à Arcachon dans une grosse entreprise, avec la plus basse qualification : manoeuvre.

    Je dus dormir caché dans des baraques... parfois la peur au ventre, peut-être, mais heureux et fier. De quoi ? De ce que j'allais devenir. Rêver, c'est permis, c'est gratis et ça t'oblige et t'aide à voir ce qui se passe au-dessus.

    J'avalai les échelons de la hiérarchie du bâtiment... c'en était presque indécent : maçonnerie, béton armé, tailleur de pierre (le plus beau métier du monde), charpente, couverture. Puis la surveillance, la responsabilité... et les grandes rencontres sans lesquelles tu n'arriveras jamais à monter très haut. Quel bonheur de les côtoyer, ces grands, quand ils t'apprécient.
    Ensuite les contacts et les discussions dans des grosses sociétés ou des cabinets d'architecture... L'emploi du temps ? Parfois un peu garni, d'accord... Tous les jours, 8 à 10 heures de chantier, 3 heures pour les repas, 5 heures de sommeil et 5 heures d'école. Mais on est bien, on est heureux et libre. Si tu es heureux, tu n'es pas fatigué, tu te régules. Et puis... d'autres envies, et la curiosité, le besoin de voir autre chose. La curiosité est un grand défaut ? Qui a pu dire une pareille sottise ?

    Papi Zakilou est un peu fatigué... Il a tout écrit dans le livre...

  • Dans la bible, l'esprit saint est le consolateur, la force d'en-haut qui vient au secours de notre faiblesse.
    Pour nous qui sommes si fragiles, affrontés à tant de combats, qui nous égarons si facilement, cette assistance du saint-esprit n'est pas un luxe, elle doit devenir un élément essentiel de notre vie chrétienne. sans quoi nous ne pourrons pas vraiment progresser, ni répondre à cet appel à la sainteté que dieu adresse à tous.
    Comment laisser l'esprit saint nous guider et nous assister ? comment nous ouvrir le plus possible à son action qui éclaire notre intelligence et fortifie notre coeur ? l'esprit saint est présent en chacun des baptisés, et il est capable, bien plus que nous ne le soupçonnons, de nous orienter et de nous aider par les mouvements qu'il imprime au profond de notre âme.
    Apprendre à les reconnaître et à les accueillir, être plus attentif aux inspirations par lesquelles dieu s'adresse à notre coeur pour le stimuler, pourra nous faire faire des pas de géant dans la vie chrétienne, et rendre celle-ci bien plus libre, plus simple et plus heureuse. l'intention de ce petit livre, au langage accessible et concret, est de nous montrer les conditions pratiques qui permettent cette docilité à l'action du saint-esprit.

  • Issu d'un colloque de 2012, l'ouvrage met en lumière les implications, enjeux et effets qui ont découlé du concile Vatican II, pour l'Eglise catholique, mais aussi pour les autres Eglises chrétiennes.

  • " Un prêtre qui écrit sur le mariage, quelle idée curieuse ! " diront certains.
    " Quelle grâce fantastique ! " concluront, unanimes, ceux qui auront lu ce livre, fruit de nombreuses années d'écoute, de conseil et de miséricorde prodiguée à des centaines de couples en formation, en cheminement, à la dérive, ou même séparés. Merveilleusement lucide sur tous les domaines de la vie conjugale et ses problèmes, le père Jacques Marin, prêtre de la Mission de France et prédicateur de retraites spirituelles, s'adresse aux couples avec la tendresse et l'exigence d'un père qui aime ses enfants et pour lesquels il veut le Bonheur.
    Rejetant tout compromis, il annonce toute la Vérité de l'Evangile, rien que la Vérité, qui - même si elle dérange parfois - ne blesse jamais, car elle est porteuse d'Amour, de vie et de Paix. Les problèmes les plus épineux (divorce, divorcés-remariés, avortement, etc. ) sont abordés avec miséricorde et compassion, mais toujours en référence à la Parole de Dieu et dans la fidélité à l'enseignement du Pape et de l'Eglise.
    Riche en citations bibliques et en témoignages de couples (une centaine !), ce livre tonique et rempli d'espérance invite les couples à croire en l'Amour devant l'urgence des temps et à plus que jamais opter pour la sainteté, par la conversion permanente et la fréquentation assidue des sacrements, pour vivre avec jésus, " sans plus attendre, les Noces de l'Agneau ".

  • Découvrez Pratiques autour de la mort, enjeux oecuméniques, le livre de Jacques-Noël Pérès. Toute pratique des diverses Eglises chrétiennes est nécessairement en résonance avec la foi et a des implications éthiques et dogmatiques. En retour, l'enseignement de ces Eglises induit ou renouvelle les pratiques des chrétiens. Cette constante tension entre ce qui est cru et la prière ou les dispositions que l'on a à prier, est celle que les théologiens distinguent entre la lex credendi et la lex orandi. Le théologien et l'anthropologue, le professionnel des pompes funèbres et le pasteur, en dialoguant entre eux comme avec l'ensemble des participants au Colloque des facultés de cette année, aideront à comprendre la raison d'être et l'évolution des pratiques autour de la mort : inhumation et crémation, liturgie des services funèbres, implication des laïcs dans les équipes de funérailles.
    Ce sera pour tous l'occasion de poser la question du témoignage que les chrétiens, dans une perspective ?cuménique, ont ensemble à rendre face à la mort, c'est-à-dire aussi dans l'espérance commune de la résurrection.

  • A la suite d'un colloque organisé sur ce thème en septembre 2007 à l'Institut catholique de Paris, ce livre propose un premier bilan sur la recherche consacrée aux écrits apocryphes chrétiens des premiers temps de l'Église.
    Littérature souvent méconnue, riche d'un imaginaire débordant et parfois fantaisiste, ces textes témoignent aussi de la réalité des différentes communautés chrétiennes anciennes. Mais que disent les apocryphes de cette diversité ? Comment les formes artistiques interviennent-elles dans la mise en valeur de ces récits ? Comment croiser les approches historiques, exégétiques, théologiques, littéraires ou iconographiques? Autant de questions abordées et débattues ici, qui invitent à leur manière à découvrir les textes eux-mêmes.

  • Les apocryphes (du grec apokruphos " tenu secret ") sont des textes rédigés par des communautés chrétiennes entre le IIe et Ve siècle pour la plupart, et qui n'ont pas été reconnus ni retenus par l'Église. Ces textes veulent préciser certains faits, déjà connus ou encore inconnus, de la vie de Jésus-Christ.
    Un éclairage théologique passionnant sur les représentations du Christ dans les écrits apocryphes.


  • Quel avenir pour le monde ? Serons-nous capables de construire un avenir de paix sachant que ce n'est plus la taille du territoire qui permet la victoire mais l'avantage technologique ? Qu'en sera-t-il de nos économies étatiques dans les décennies à venir alors que ces technologies, tout en n'étant qu'à leurs débuts, transforment déjà les pays, les industries, la vie telle que nous l'avons structurée ? Dans notre monde globalisé, l'individualité ne deviendrait-elle pas un facteur de plus en plus dominant ?
    Economie, éducation, démocratie en danger, sécurité, terrorisme, situation tendue au Moyen-Orient : voilà quelques thèmes abordés par Shimon Peres et Jacques Attali, qui, devant les défis, gardent une grande confiance dans l'optimisme et l'intelligence comme armes pour l'avenir.
    />

  • Jacques Péré a réalisé cette série de photographies en une seule saison et sur un seul lieu : un champ de tournesols après la moisson. Cette suite photographique a fait alors un étrange écho avec la lecture des lettres d'Etienne Vernaz, membre de sa famille et combattant de la Grande Guerre entre août et décembre 1914 (date à laquelle il a été tué).
    Les photographies ne prennent sens que dans leur ensemble, qui fonctionnent comme un petit film : sorte de court métrage évocateur du champ de bataille. De fait, les images objectives des restes d'une moisson deviennent le symbole d'une armée décimée, une armée de fantômes.
    Ce n'était pas le projet de l'auteur que d'" illustrer " ces extraits de lettres de combattant, mais l'analogie est apparue après coup. Cet ouvrage se présente comme un poème visuel très construit.
    Le livre, dans cette collection expérimentale, L'Animal fabuleux, témoigne de ce moment de recueillement et de lente révélation.

empty