• Ou comment vivre une passion dévorante quand on n'a rigoureusement rien en commun. Ce roman tendre et cocasse a rencontré un immense succès de librairie.
    Désirée se rend régulièrement sur la tombe de son mari qui a eu le mauvais goût de mourir trop jeune. Bibliothécaire de métier, citadine pragmatique, elle vit dans un appartement tout blanc, très tendance. Au cimetière, elle rencontre le mec de la tombe d'à côté, dont l'apparence l'agace autant que la tombe avec sa stèle tape-à-l'oeil.
    Depuis le décès de sa mère, Benny vit seul à la ferme familiale avec ses vingt-quatre vaches laitières. Il s'en sort comme il peut, de façon assez rustique, grâce à une bonne dose d'humour et d'autodérision. Chaque fois qu'il la rencontre, il s'énerve contre celle qui occupe le banc au cimetière avec lui, avec son bonnet de feutre et son petit carnet de poésie. Rien, a priori, ne rapproche ces deux-là, et pourtant, il suffira d'un sourire éclatant simultanément sur leurs lèvres pour qu'ils soient tous deux éblouis.
    C'est le début d'une histoire d'amour assez cocasse. Ils sont tout le contraire l'un de l'autre. Elle ne sait pas cuisiner, il lit tout au plus un livre par an. Elle veut aller à l'opéra, lui doit traire les vaches. Il traîne avec lui une odeur d'étable, elle vit dans un appartement aseptisé. Mais leur passion amoureuse est sans bornes.
    Roman d'amour drôle, tendre, à l'humour décapant, Le Mec de la tombe d'à côté touche pourtant là où ça fait mal : ce fossé qui sépare les catégories sociales. Un sujet on ne peut plus contemporain...

  • Pour la première fois, les cousins Karlsson se retrouvent pour passer des vacances chez leur tante Frida qui vit sur une île sauvage au large de la Suède. Au programme : baignades, lecture et bons petits plats. Mais cette île se révèle plus mystérieuse qu'il n'y paraît... Bourdon, Julia, Alex et George décident de mener l'enquête ! Ce titre inaugure l'adaptation en bande dessinée d'une série de romans à succès.

  • Pour cette dixième et dernière aventure, les cousins Karlsson s'apprêtent à passer Noël tous ensemble sur l'île aux Grèbes. Mais voilà que Chatpardeur manque à l'appel. Puis, c'est au tour de George, de Julia et d'Alex de disparaître mystérieusement. Bourdon mène l'enquête : personne ne l'empêchera de passer un délicieux Noël en famille !

  • Quatre cousins (et leur chat Chatpardeur) se retrouvent pour passer l'été sur une petite île suédoise, sous la houlette bienveillante et agréablement distraite de leur tante Frida. Fidèle à ses qualités d'artiste, elle leur laisse champ libre :
    Quoi de mieux qu'un peu de liberté pour s'épanouir ? Les enfants se connaissent peu, et ces vacances sont l'occasion de se découvrir : ils s'entendent à merveille !
    Frida est la seule habitante de l'île. Pourtant, des vivres commencent à disparaître de la cave et la nuit, d'étranges bruits réveillent les cousins. En plein jour, ils remarquent de la fumée qui plane au-dessus du bois, à l'autre bout de l'île. Qui est l'intrus ? Fantôme, espion ? Julia, Bourdon, George et Alex se lancent dans une enquête à leur manière, sans rien dire à Frida. Et l'été sera décidément riche en aventures, rencontres et rebondissements.

  • Les quatre cousins sont de retour sur l'île juste à temps pour accueillir les wombats commandés par Frida en Australie. Mais des sauvages, bien humains, viennent troubler la fête... Qui sont-ils ? Que veulent-ils ? Les cousins se lancent dans une nouvelle aventure.

  • C'est les vacances de la Pentecôte, et pour les cousins Karlsson, direction l'île de Grèbes ! Regine, la demi-soeur allemande de George, a décidé de les rejoindre. Mais en accostant, elle découvre un mystérieux colis dans son sac à dos. Qui a pu l'y glisser ? Serait-ce le paquet à l'origine de l'alerte à la bombe déclenchée à leur départ de Suède ? Et qui sont ces hommes qui circulent en barque autour de l'île à la nuit tombée ? Une nouvelle enquête pour les cousins Karlsson !

    Traduit du suédois par Agneta Segol et Marianne Ségol-Samoy.

  • C'est à nouveau l'été et les quatre cousins se retrouvent seuls sur l'île aux Grèbes, Frida étant partie à Stockholm pour faire expertiser des pièces anciennes, datant des Vikings. La rumeur du trésor s'est vite propagée, les cousins vont alors devoir faire face à des hôtes indésirables et cupides...

  • Après l'immense succès du Mec de la tombe d'à côté, nous étions des centaines de milliers de lecteurs à nous demander ce qu'il advient de Désirée, la bibliothécaire, et de Benny, le paysan. Elle dévore les livres avec autant d'ardeur que les produits bio, lui élève des vaches et n'imagine pas qu'on puisse lire "de son plein gré". Pourtant, ils se sont promis de s'accorder trois essais pour avoir un enfant ensemble. Si ça ne marche pas, c'est terminé pour toujours. Sinon.
    Comme le disait un critique littéraire suédois : "Le quotidien tue l'amour, la vie de famille l'enterre." Bienvenue dans le caveau de famille !
    Mazetti au sommet de son art : verve, burlesque de situation et humour décapant irrésistible.

  • Cet été, les quatre cousins ont l'île aux Grèbes pour eux seuls ! En attendant que leur tante Frida les rejoigne, Bourdon, Julia, Alex, George et leur fidèle Chatpardeur profitent de ces vacances de rêve. Mais bien vite, des événements mystérieux se produisent...
    D'où viennent ces pièges dont ils sont victimes ? Qui dépose ces affreux tableaux devant la maison chaque jour ? Quand Alex croit apercevoir un troll rôdant dans la forêt, cette fois, c'est la crise ! Et les cousins entrent en action.

    Traduit du suédois par Agneta Ségol et Marianne Ségol-Samoy.

  • En croisière sur l'Orlovsky, Tomas et Wilma filent vers l'Antarctique. Lui a élu les icebergs comme lieu idéal pour mettre fin à ses jours. Elle reste d'un inébranlable optimisme malgré le secret qui assombrit sa vie. Sur le paquebot, la globe-trotteuse Alba répertorie les similitudes entre humains et animaux. Un roman frissonnant sur l'amour, l'amitié, et l'avenir de la planète.

  • Grandes vacances. Les quatre cousins se retrouvent sur l'île aux Grèbes. Dès leur arrivée dans le port d'Östhamn, ils remarquent quatre personnes étranges : un couple très élégant et deux hommes en anorak noir avec des capuches qui dissimulent entièrement leurs visages. En quittant le port, ils perdent une feuille que George ramasse, une carte de l'île aux Grèbes sur laquelle sont dessinées des croix et des chiffres, 6 500, 8 000...

    Traduit du suédois par Agneta Ségol et Marianne Ségol-Samoy.

  • Cet été, sur l'île aux Grèbes, la chaleur est caniculaire. Alors qu'ils organisent un pique-nique sur la plage, les cousins Karlsson découvrent avec dégoût de larges nappes de pétrole à la dérive. Dans la ville voisine, des monceaux de détritus sont déversés chaque nuit sur la grand-place.
    Qui se cache derrière ces méfaits ? Qui ose polluer leur lieu de vacances favori ? L'occasion pour les quatre cousins de mener l'enquête et de nouer de nouvelles amitiés.
    Pour leur cinquième aventure, Katarina Mazetti entraîne les cousins Karlsson dans une enquête écologique et engagée.

  • Les vacances de la Toussaint réunissent les quatre cousins sur l'île aux Grèbes.
    Des lumières s'allument dans le phare abandonné, des bateaux accostent nuitamment.
    Bourdon décide d'aller de quoi il retourne, faisant preuve d'un grand courage.Hasard ou coïncidence, au même moment du matériel informatique disparaît dans les écoles du continent...
    Les cousins trouveront comme toujours les coupables : ils vont s'avérer être bien étonnants...
    Pour cette quatrième aventure des sympathiques cousins, Katarina Mazetti donne une leçon de partage et de générosité quasi anarchiste, prenant à son compte l'adage de Robin des Bois « Voler les riches pour donner aux pauvres ».

  • Les cousins Karlsson se retrouvent sur l'île aux Grèbes pour des vacances d'hiver. Les joies des batailles de boules de neige, de séances de patinage suivies de goûters roboratifs ravissent les enfants. Pourtant les bonhommes de neige se déplacent la nuit, des lumières s'allument dans le phare : et si les cousins n'étaient pas seuls sur l'île ? Sont-ils en danger ?
    Ce sixième volume nous permet de retrouver nos héros dans un décor hivernal et dépaysant.

  • À  la question "Êtes-vous mariée?" l'auteure du «Mec de la tombe d'à côté» clame volontiers : "Je suis entre deux mariages..." Ces «Petites histoires» pleines de malice et de dérision vous le diront, on a toujours mille et une raisons de divorcer - ou de le regretter !

  • De la Suède rurale à la ville raffinée de Kiev, une saga familiale foisonnante et documentée aborde des thèmes d'actualité, de la traite d'êtres humains à l'importance du métissage. On retrouve la verve savoureuse de l'auteur du Mec de la tombe d'à côté, avec du suspense, de l'amour, des combats et même de la poésie - eh oui, les Vikings n'étaient pas tous des brutes sanguinaires !

  • Elle, c'est Mariana, mais leur rencontre fut assez fracassante pour qu'il la surnomme Tarzan. Lui, il s'appelle Janne, pour de vrai. Mère célibataire, elle élève seule deux enfants, caresse le souvenir de leur fantasque père évaporé dans la nature et tente de nourrir sa petite famille malgré des fi ns de mois asphyxiantes. Lui, il roule en Lamborghini, papillonne sans s'engager avec de jeunes femmes forcément cadres, élégantes et dynamiques, et déteste que des marmots salissent les sièges en cuir de sa voiture de sport.
    Ces deux-là peuvent-ils s'aimer ? Et si, malgré l'abîme qui les sépare, ils s'attachent l'un à l'autre, sauront-ils vivre une relation décomplexée qui fera fi des conventions et des barrières sociales ? Après l'immense succès du Mec de la tombe d'à côté, Katarina Mazetti met en scène un nouveau couple loufoque et improbable pour mieux brocarder les injustices sociales et rire de l'éternelle guerre des sexes dans un roman enlevé, drôle et caustique.
    Née en 1944, Katarina Mazetti est journaliste. Auteur de livres pour la jeunesse et de romans pour adultes, elle a rencontré un succès phénoménal avec Le Mec de la tombe d'à côté (Babel n° 951), traduit en de nombreuses langues. Son oeuvre est publiée en France par les éditions Gaïa.

  • Linnea a quinze ans, plein de complexes et pas mal de questions qui lui trottent dans la tête. La seule qui la comprenait, c'était Pia, sa meilleure amie, son amie pour la vie. enfin, pour cent vingt jours, «sans compter les week-ends», Linnea a fait le calcul une fois. Depuis que Pia est morte.
    Avec Pia, elle pouvait parler de tout : de l'amour, de la mode, de Markus, le beau gosse dont toutes les filles rêvent, de son père qu'elle voit deux fois par an, de sa mère qui vit avec son nouveau conjoint une relation tumultueuse. Et de Dieu. Qu'est-ce que ça signifie «croire en Dieu» ? Car ce n'est pas exactement la même chose que le père Noël. Une chose est sûre, ce n'est pas la peine de compter sur Dieu pour résoudre les équations du second degré. Seulement voilà, Pia n'est plus là. Alors Linnea se souvient, puisque, comme dit son excentrique grand-mère, «pour pouvoir oublier quelque chose, il faut d'abord bien s'en souvenir». La verve comique et tendre de Katarina Mazetti est ici au service d'une adolescente bravache, complexée, drôle, curieuse et paumée, qui parle aux murs pour surtout ne se confier à personne. Ce formidable roman sur l'amitié et les tourments adolescents, qui permettra aux jeunes de se sentir moins seuls et aux moins jeunes de comprendre leurs ados préférés, est le premier volume d'une trilogie publiée aux éditions Gaïa, à paraître au fil de l'année 2011 dans la collection Babel.

  • Mon doudou divin

    Katarina Mazetti

    Pigiste pour la presse féminine, Wera tombe sur une petite annonce proposant un stage en spiritualité. Un sujet en or ! C'est parti pour trois semaines d'immersion à La Béatitude, en compagnie de personnages hauts en couleur... Ressortiront-ils adeptes d'une nouvelle religion ou débarrassés de leurs préjugés ? Tous en tout cas ont besoin de sacré, comme d'un doudou divin à dorloter.

  • Une presse enthousiaste, des libraires conquis, un déferlement de commentaires d'internautes sur les blogs... Force est de constater que l'histoire de Désirée et Benny séduit, amuse et émeut les lecteurs ! Ou comment vivre une passion dévorante quand on n'a rigoureusement rien en commun... Tendre et cocasse.

    Traduit du suédois par Lena Grumbach et Catherine Marcus.

  • Linnea, dix-sept ans, ne s'est pas vraiment remise du suicide de Pia, sa meilleure amie. Elle a bien essayé de se faire de nouvelles copines, mais entre celle qui la suit comme un labrador et celle qui joue la star partout où elle passe, ce n'est pas très brillant. Linnea cherche sa place. Elle cherche le sens de la vie, aussi. Et obtient finalement quelques réponses pas idiotes du tout, en questionnant tout le monde et n'importe qui, genre son petit frère : «C'est comme un film, tant qu'on n'a pas vu la fin, on ne peut pas savoir de quoi ça parle. Si ?» Alors elle envoie tout balader, grâce à sa grand-mère qui lui file un paquet d'argent. Linnea décide de partir en voyage. A la gare de Stockholm, elle croise la route de Mark. Un de ces mecs face auxquels on devient Petit Chaperon rouge. On retrouve la verve comique et tendre de Katarina Mazetti au meilleur de sa forme dans cette trilogie consacrée à l'adolescente Linnea, publiée aux éditions Gaïa et reprise en collection Babel (le troisième tome sortira à l'automne 2011).

  • Linnea a un an de plus, et quelques illusions en moins, quand elle croise le frère de sa meilleure amie disparue. Per la joue plutôt macho, mais Linnea le met KO en moins de deux. Merci les cours de self-defense ! En un mot, en voilà deux qui sont en train de tomber a-mou-reux !

  • Les trolls sont des lutins poilus qui vivent dans la forêt, en Suède. Contrairement aux idées reçues, ils préfèrent nettement manger des asticots plutôt que des princesses. Rognon est un petit troll presque normal, puisque élevé dans une famille humaine. Mais il a une spécialité : il use de tours de magie afin d'aider les enfants à régler leurs menus problèmes quotidiens. Mais attention ! les résultats obtenus peuvent réserver bien des surprises...

empty