• Tomàs n'a aucune confiance en lui, se croit sans talent et sans attraits. Pour cette raison, il fuit toute relation sentimentale trop personnelle - c'est sa stratégie de survie. Amoureux fou d'Ariane, il est donc très soulagé quand elle annule leur premier rendez-vous. Mais ce soir-là, alors qu'il se promène en bord de mer, il se retrouve catapulté dans un lieu inconnu. Comment est-il arrivé là ? Est-il mort ? Est-il dans le coma ? Dans cet étrange purgatoire - nommé " Les Thermes de l'âme " -, Tomàs comprend qu'il doit réussir plusieurs épreuves avant de retrouver le monde réel. Guidé par le personnel des thermes, comme la Vestale Noire, le Directeur ou le Réci-chanteur, il part à la conquête de son âme : " Si tu n'en tombes pas amoureux ", lui enseigne t-on, " tu n'aimeras jamais vraiment. " Au cours de ce long voyage symbolique, Tomàs rencontre Morena, starlette maltraitée dans son enfance et qui passe son temps à réinventer sa vie. Naïve, généreuse et combative, elle devine qu'elle ne pourra s'en sortir qu'en partageant ses souffrances et ses espoirs avec ses compagnons. Ensemble, Tomàs et Morena affrontent les épreuves concoctées par les maîtres des thermes : l'aveu de la vérité, l'affrontement avec les souvenirs douloureux et les terreurs de l'enfance, le don de soi et la fraternité. En aidant Morena, Tomàs entre peu à peu en communication avec son moi intime, qu'il avait enfoui très loin en lui par peur de la souffrance. Au bout du voyage, ayant conquis l'estime de soi et appris à écouter les autres, Tomàs devrait marcher librement vers l'amour. Et peut-être est-ce en Ariane qu'il trouvera l'âme soeur, pour écrire la dernière ligne de son propre conte de fées.

  • À neuf ans, Massimo Gramellini se retrouve orphelin. Sa mère, atteinte d'un cancer, meurt d'une crise cardiaque, et son père, inconsolable, le confie rapidement à une gouvernante indifférente. Massimo grandit sans amour, convaincu que sa mère l'a abandonné, et devient un adolescent tourmenté en proie au doute et à la culpabilité. Privé d'affection dès l'enfance, il est incapable d'entretenir avec les femmes des relations durables. Alors, il raconte des histoires. D'abord à ses camarades de classe, auxquels il fait croire que sa mère travaille pour une entreprise de cosmétiques indienne, afin d'expliquer son absence. Il devient ensuite journaliste sportif, puis reporter de guerre, et acquiert une grande notoriété dans le milieu, jusqu'à devenir le vice-président du quotidien La Stampa. Tandis qu'il enchaîne les déceptions amoureuses, il commence à écrire de petits récits partiellement autobiographiques où il réinvente la mort de sa mère. C'est à cette époque qu'une amie de cette dernière entreprend de lui révéler les véritables circonstances de cette disparition.
    Comment pardonner leurs faiblesses aux êtres que nous aimons, alors qu'elles entraînent des souffrances inguérissables ? Dans ce roman autobiographique émouvant, sincère, et parfois drôle, Massimo Gramellini nous raconte son combat contre le mensonge, et trouve le courage de se confronter à un passé douloureux pour grandir enfin.

  • At turns poignant and funny, Sweet Dreams, Little One - the most successful book to come out of Italy last year with over 1.2 million copies sold, and an international sensation - is the story of a secret which has been kept hidden for forty years and a lifelong search for happiness.

empty