• Entre l'éruption du volcan Sakurajima qui, en janvier 1914, modifi a la géographie de la Baie de Kinko dans le sud de Kyushu, et le séisme, suivi d'un tsunami ayant dévasté la côte nord-est de Honshu au printemps 2011, un siècle d'épreuves a marqué la famille Koriyama. Ce roman est d'abord celui d'une famille japonaise sur cinq générations. Lors d'une visite au Musée d'art de Kagoshima, devant seize des quarante tableaux dédiés au volcan Sakurajima, Takeru Koriyama se remémore les époques, les épreuves, les espoirs d'une famille à l'image de tant d'autres. Amour de la terre et de la mer. Passions des coeurs, aux destins si fragiles dans le pays tant aimé. Le Japon des Koriyama est une éternelle aurore dans la nuit ou le silence des hommes.

  • « .Lorsque après son départ, je suis retourné seul à Taro, sur les digues de l'épouvante et dans les hautes herbes sauvages qui e acent le cadastre d'une ville, j'ai compris qu'il est des silences d'une redoutable éloquence, quand, à un vol de corbeau, le miroir du Pacifi que somnole sur l'abîme. Puis, dans l'automotrice qui me ramenait à Miyako, sur ce tronçon que le séisme avait épargné, une jeune femme s'est assise sur la banquette opposée. Elle aussi avait des yeux qui questionnaient l'océan. De beaux yeux, de grands yeux pour une Japonaise. Noirs et vifs comme les coups de pinceaux d'un shodoka. Dans ce regard est né le Taro Maru » .

  • "Abattu par la mort de son épouse, un maître scieur des Laurentides, au Québec, recherche l équilibre lors d un séjour dans le sur de l Inde. Entre la dureté de la forêt nordique et l éblouissement de la statuaire indienne, les drames, pourtant, souillent là-bas la beauté pure, comme le fait chez lui la brutalité industrielle. Après Martine, la payse, la douce Rekha saura-t-elle faire d un honnête homme une vie épanouie, dans l osmose des deux continents ?"

  • Si loin, si près, la Sologne Originaire de Sologne, un ingénieur attaché à la construction des ponts revient au pays qu'il n'a jamais vraiment quitté. Marquée par l'Occupation, son enfance l'a suivi partout, avec l'image d'une camarade de vacances morte à onze ans dans une chambre à gaz de Birkenau. Sur trois continents, durant toute une vie, la Sologne a gardé en lui son double visage. La terre des paysans modestes et chaleureux, entre les forêts, les landes et les étangs ; un pays où la nature fond ses pastels et ses aquarelles dans le miroir des roselières et la brique des villages. Mais aussi la terre des tragédies, des martyrs de la Résistance, des héroïsmes qui n'ont pu effacer toute la grisaille des années perdues.
    En Sologne profonde, au Cameroun et au Brésil, l'ingénieur Laurent Devernois découvre l'affection, l'amitié, l'amour, par des chemins qui ne sont pas toujours les plus courts, et avec dans l'âme une éternelle amie d'enfance devenue l'étoile de sa vie. Rose et Rosa, deux noms, deux regards qui se confondent, qui deviennent le même soleil d'une Sologne au centre du monde.

  • Du nord au sud des Amériques, des plaines froides de l'Alberta au désert brûlant de l'Atacama, dix récits nous plongent dans la vie quotidienne de femmes et d'hommes pour lesquels les promesses d'un continent sont souvent devenues d'amères désillusions.
    Fermiers chevauchant de puissantes machines, ou paysans pêcheurs dans les matins givrés des Andes ; enfants sans enfance et femmes aux rêves envolés ; printemps éclatés de Pennsylvanie et d'Argentine ; mirages du Nordeste et fracas des mines ;
    Le chant des Amériques porte espoirs et violences, sans parfois changer de musique.

  • Brûlure des villes

    Michel Régnier

    Une longue plongée dans la brûlure et la nuit des villes, avec toujours au coeur cette aspiration, cet espoir quotidien qui devrait guider l'âme des cités, dans ce creuset des civilisations qu'elles enrichissent depuis si longtemps.

  • La Doloé

    Michel Régnier

    A quinze ans d'intervalle, Manuel Renaudier, un Ardéchois, perd ses deux épouses. La première à l'hôpital de Valence, la seconde dans la violence de Bouaké. Entre le Haut-Vivarais et la Côte d'Ivoire, deux familles mêlent leurs joies et leurs douleurs. Lorsqu'il retourne dans son village natal, où coule la Doloé, cette rivière de tous les espoirs, Manuel est accompagné de sa fille métisse, dont il parviendra à faire aimer son nouveau pays, sans perdre ses racines. Ce roman est celui des hommes et de leur terre, qui doivent toujours réapprendre à se parler, à se comprendre.

  • Originaire de Sologne, un ingénieur attaché à la construction des ponts revient au pays qu'il n'a jamais vraiment quitté.
    Marquée par l'Occupation, son enfance l'a suivi partout, avec l'image d'une camarade de vacances morte à onze ans dans une chambre à gaz de Birkenau. Sur trois continents, durant toute une vie, la Sologne a gardé en lui son double visage. La terre des paysans modestes et chaleureux, entre les forêts, les landes et les étangs ; un pays où la nature fond ses pastels et ses aquarelles dans le miroir des roselières et la brique des villages.
    Mais aussi la terre des tragédies, des martyrs de la Résistance, des héroïsmes qui n'ont pu effacer toute la grisaille des années perdues. En Sologne profonde, au Cameroun et au Brésil, l'ingénieur Laurent Devernois découvre l'affection, l'amitié, l'amour, par des chemins qui ne sont pas toujours les plus courts, et avec dans l'âme une éternelle amie d'enfance devenue l'étoile de sa vie. Rose et Rosa, deux noms, deux regards qui se confondent, qui deviennent le même soleil d'une Sologne au centre du monde.

  • Conduit par le plus inimaginable hasard, Manuel Varela rencontre Lidia Babor Aranda à la terrasse d'un café de Buenos Aires. Ils s'aimeront. Mais entre eux, quinze mille disparus, des années de dictature, de tortures et les incompréhensions du Nord et du Sud dressent un mur invisible.

  • Des années 1950 aux Années 2050, dix familles sur quatre continent, vivent l'avènement du troisième millénaire. Dix couples aussi, se soudent, se défont, se refont à la recherche d'un idéal, d'un pays plus humains. Leurs doutes, leurs efforts, leurs espoirs, au-delà des origines et des langues, portent la fragilité de toutes les aventures humaines, mais aussi la plus grande richesse d'une planète : le besoin d'ouverture et de fraternité.

  • Dans la chaleur moite de Calcutta, une physiothérapeute française redonne espoir aux lépreux. Mais autant que la souffrance des parias, elle découvre la richesse, la fascination, l'humanité indiennes. Jour après jour s'estompent les heurts et les aversions, et mûrissent la compréhension, puis la passion pour un pays d'or et de poussière. Dans cette quête de liberté, de dignité, qui est d'abord celle des femmes, un amour fou naît et meurt, auquel succède un espoir bien plus grand, celui de tout un peuple.

  • Esperanza

    Michel Régnier

    "Ce soir les eaux rapides du Rio Rubio semblent plus terreuses, plus brunes que d'habitude. Il y a aussi au-dessusdu fleuve comme un ciel lourd hésitant à fondre sur lui, une espèce de fleuve aérien roulant ses nuages dans un souffle humide et chaud, sur lequel de rares oiseaux noirs ponctuent la dérive de formes angoissantes. Esperanza s'arrête, secoue ses pieds pour perdre un peu de la boue rougeâtre qui colle à ses sandales usées, et cherche vainement une pierre, un tronc abandonné, un coin pas trop mouillé pour s'asseoir."

  • Homme de couleur né en Guyane en 1812, saint-simonien à partir de 1831 jusqu'à la fin de ses jours en 1884 à Alger, Ismaÿl Urbain est une figure emblématique de l'histoire commune de la France et de l'Algérie. Converti à l'islam en 1835, en Égypte, ce descendant d'esclaves est un défenseur passionné des Algériens musulmans dans sa position d'interprète puis de haut fonctionnaire. Principal animateur d'un réseau d'influence qualifié d'« arabophile » par ses adversaires, il inspire la politique dite « du Royaume arabe » qui est suivie par Napoléon III dans les années 1860 et contre laquelle le parti coloniste se déchaîne à Alger.

    Le présent ouvrage rassemble les contributions du premier grand colloque entièrement dédié à Ismaÿl Urbain, accueilli par la Bibliothèque nationale de France et par l'Institut du Monde Arabe à l'occasion du bicentenaire de sa naissance et avec le soutien de la Mission aux Célébrations nationales. A travers l'évocation d'un personnage historique, c'est bien évidemment d'abord des relations franco-algériennes qu'il s'agit, et spécifiquement des représentations que ce côté-ci de la Méditerranée se forme de l'altérité culturelle, religieuse, juridique de l'islam, de sa compatibilité avec la tradition républicaine, des voies et moyens de rapprochements réciproques... Vastes sujets auxquels les saint-simoniens se sont attelés, et Ismaÿl Urbain tout particulierement, voici plus d'un siècle et demi.


     

  • Consacrée par le gartner group en 2006, la gestion des données de référence (master data management) vise à répondre à un problème épineux rencontré en informatique d'entreprise : comment optimiser l'interaction et la synchronisation des bases de données du si et assurer la qualité de ces sources (cohérence, mise à jour, absence de doublon...) ? la réponse consiste à mettre en place un référentiel maître auquel se référeront les serveurs de données et qui permettra de gérer de manière centralisée les nomenclatures clients, produits, fournisseurs, etc., avec l'ensemble des types de données qu'ils intègrent (nom, prix, code, références, etc.). l'objectif de cet ouvrage est d'exposer les méthodes et les solutions pour gérer les données de référence qui sont structurantes dans le si. la première partie expose les concepts, les besoins et les enjeux. la deuxième partie présente les technologies et les outils aujourd'hui disponibles. la dernière partie propose des solutions et explique le concept-clé de gouvernance des données.

empty