• Un numéro estival qui vous invite à prendre l'air, d'est en ouest, du nord au sud, dans les terres ou sur la côte, en ville ou en pleine nature, aménagez-vous des plages de découvertes et de détente.

  • Avec soixante appellations, la région bordelaise représente le plus vaste vignoble d'AOC français. Leur attrait touristique n'étant plus à prouver, ce hors-série vous fait découvrir les richesses patrimoniales des territoires viticoles de la rive droite de la Garonne.
    À retrouver dans le hors-série : Eyquem, La Dauphine, Petrus, Cheval-Blanc, Soutard, Langoiran, Loubens...

  • Une place majeure sera re´serve´e a` l'histoire des bassins a` flot de Bordeaux (Gironde), au coeur d'un impressionnant projet d'ame´nagement, ainsi qu'a` sa base de sous-marins, qui y est construite durant la Seconde Guerre mondiale.

    La restauration de l'ho^tel de Ville de La Rochelle (Charente-Maritime) ainsi que la reconversion de la papeterie d'Uzerche (Corre`ze) illustreront quant a` elles la vie, bien souvent mouvemente´e, du grand comme du petit patrimoine. Des itine´raires a` Pe´rigueux (Dordogne), autour des cha^teaux de Gaston Fe´bus dans le Be´arn (Pyre´ne´es-Atlantiques) ou dans les parcs et jardins de Cognac (Charente) offriront un bol d'air frais aux curieux les plus aventureux !

    Enfin, les collections pre´historiques de l'abbaye d'Arthous (Landes) ainsi que les oeuvres de Camille Claudel conserve´es au muse´e Sainte-Croix de Poitiers (Vienne), ponctueront un sommaire des plus riches !

  • L'été débute pour Le Festin à la rambarde de l'une des deux cabanes tchanquées du Bassin d'Arcachon (Gironde), ouverte exceptionnellement par son dernier occupant, après près d'un demi-siècle de vie familiale, avant sa restauration annoncée. Du littoral, le charme de Saint-Jean-de-Luz et de Ciboure (Pays basque) se dévoilera au travers d'un portrait de ville alors que les clichés du photographe Fernand Braun nous replongeront au temps où le balnéaire vivait ses premières heures sur la côte charentaise (Charente-Maritime). À l'ombre des pins et des chênes centenaires de Marquèze (Landes), les origines de l'airial seront dévoilées à l'occasion de son cinquantième anniversaire.

    Plébiscités par des milliers de visiteurs chaque été, les châteaux de Larochefoucault (Charente) et de Bourdeilles (Dordogne) livreront les secrets d'une histoire surprenante, loin d'être achevée. Les insolites décors du château aux assiettes de Bias (Lot-et-Garonne) et ceux de la maison de la Gaité à Chérac (Charente-Maritime) témoigneront quant à eux du dynamisme d'associations locales engagées dans la sauvegarde d'un patrimoine hérité de l'art populaire largement méconnu.

    Un parcours autour des portes de Bordeaux (Gironde), autour du patrimoine thermal de La Roche-Posay (Vienne) ainsi qu'un détour par le quartier du Hédas à Pau (Béarn) illustreront à quel point le tourisme urbain séduit de plus en plus d'adeptes. Enfin, l'histoire du village martyr d'Oradour-sur-Glane (Haute-Vienne), reconstruit après la guerre, ancrera la dimension d'un tourisme mémoriel, constitutif d'une identité européenne.

  • À travers une sélection d'architectures et de lieux remarquables choisis sur la côte et à l'intérieur des terres, ce nouvel hors-série du Festin met en lumière toute la richesse artistique, culturelle et patrimoniale du Pays Basque.

    Cette nouvelle édition actualisée et augmentée, revisite les « grands classiques » (Hôtel du Palais à Biarritz, quartier du Petit Bayonne, citadelle de Saint-Jean-Pied-de-Port, petit train de la Rhune...), invite à la découverte de lieux insolites, secrets ou peu connus (Maison Earle d'Ascain, Chapelle d'Alciette-Bascassan), publics et privés, qui racontent ce territoire haut en couleur.

  • Ce numéro spécial vous fera voyager du sommet du phare de Cordouan aux profondeurs de la mystérieuse église monolithique d'Aubeterre-sur-Dronne, déambuler dans les salons de l'hôtel de Ville de La Rochelle ou d'Angoulême, dans l'exceptionnelle galerie du château d'Oiron, à l'ombre des baies du cloître de Cadouin, explorer les coulisses du théâtre Blossac de Châtellerault, les décors de la villa Arnaga à Cambo-les-Bains, l'impressionnant mur de lumière du Splendid hôtel à Dax, parcourir la voûte romane peinte de l'abbatiale de Saint-Savin sur Gartempe, les salles de la cité internationale de la tapisserie d'Aubusson, le boulevard des Pyrénées à Pau et ses formidables points de vue, et bien plus encore...

    Si le patrimoine bâti a fait l'histoire de la revue, la richesse des musées régionaux a elle aussi contribué à de nombreuses (re)découvertes, des maîtres régionaux aux grandes figures de l'histoire de l'art. Ainsi, le festin vous propose son « musée imaginaire » mêlant chefs-d'oeuvre, coups de coeur et réalisations inédites regroupant dans un seul et même musée : Michel-Ange, Gustave Moreau, Jeff Koons, Pierre et Gilles, Camille Claudel, Jean-Auguste-Dominique Ingres, Gustave Doré, Edgar Degas, Philippe Starck, Eugène Delacroix... pour ne citer qu'eux.

  • Les gares emble´matiques seront mises a` l'honneur dans ce nume´ro et y tiendront une bonne place, que ce soit la gare des Be´ne´dictins de Limoges, la gare Saint-Jean de Bordeaux, les gares de la Compagnie du Midi à Biartitz et Dax, mais aussi celle de Carlux en Dordogne, reconvertie en espace d'exposition de´die´ a` Robert Doisneau. La cre´ation et la vie de lignes emble´matiques, comme celle du Transpyre´ne´en, du re´seau ferre´ landais ou de la portion Cognac-Rochefort nous replonge a` une pe´riode ou` le chemin de fer franc¸ais e´tait aux mains de plusieurs dizaines de compagnies ferroviaires de grande ou petite e´chelle, avant la cre´ation de la SNCF en 1938. Une e´poque ou` d'imposants ateliers ferroviaires s'e´le`vent a` Pe´rigueux, ou` la ville de Thouars, situe´e sur la ligne Paris-Bordeaux, connai^t un essor sans pre´ce´dent avec la cre´ation d'une importante cite´ cheminote, ou` de majestueux ponts, passerelles et viaducs ouvrent de nouvelles perspectives de constructions aux inge´nieurs, a` l'image de la passerelle Eiffel de Bordeaux et des viaducs du Limousin, ou` le peintre mondain Henri Gervex investit la gare de Poitiers lors du retour des soldats blesse´s du front de 14-18...

    L'aventure du rail ne re´sume cependant pas qu'a` celle du chemin de fer, l'e´pope´e des re´seaux de tramways de la co^te basque et du Lot-et-Garonne nous re´ve`leront une autre mobilite´, ple´biscite´e jusqu'au milieu du XXe sie`cle, et aujourd'hui remise au gou^t du jour. Enfin, ce nume´ro d'hiver traversera la re´gion a` bord des plus emble´matiques trains touristiques de la re´gion, de la Rhune a` Marque`ze, sans oublier le train des Mouettes et l'autorail creusois, et bien d'autres... Le voyage s'annonce riche en de´couvertes.

  • Le printemps du festin devient un voyage des côtes aux terres intérieures : le long d'un sentier liant Pays basque français et espagnol, niché au creux d'une vallée heureuse au Béarn, sous la végétation du Marais poitevin surnommé la « Venise verte », depuis la palette des impressionnistes saisissant les paysages creusois, au détour d'une chartreuse girondine restaurée, à la barre d'une péniche lancée à contre-courant d'un canal trait d'union entre deux mers, du haut de falaises anciennement habitées du Périgord Noir, assis au coin d'un bouquet d'essence de roses d'un jardin landais retrouvé ou dominant là où Dordogne et Garonne ne font plus qu'un.
    Une variation printanière à travers les plus remarquables espaces de notre région !

  • Le Festin vous propose dans ce nouveau numéro une variation printanière autour des jardins côtiers, ruraux et urbains de la Nouvelle-Aquitaine. À l'arrivée des beaux jours, ces verdoyants espaces naturels ou modelés par l'Homme arborent leurs plus beaux visages au grand plaisir des visiteurs.

  • Ces balades débutent au bord de l'eau, le long des plages du Bassin d'Arcachon pour un grand écart historique, des origines de l'architecture balnéaire d'Arcachon aux villas contemporaines du Cap-Ferret. Le Festin se plonge ensuite dans l'eau vive des rivières, de la Baïse avec un reportage d'écluse en écluse, de la Vienne, qui borde le domaine de Boisbuchet dédié à la création depuis 25 ans, de l'Adour, avec ses deux grandes villes, Dax, aux richesses patrimoniales à découvrir, et Bayonne, resplendissante ville Art déco, et, enfin, de la Dronne, dans les pas de l'écrivain anglais Edward Barker. Après le tumulte des rivières, l'océan s'ouvre enfin sous nos yeux, depuis les glacis de la citadelle Brouage chers à Vauban.
    Les balades du Festin se poursuivent, dans le temps cette fois-ci : dans les cellules de l'ancien château ducal de Cadillac transformé en prison pour femmes au XIXe siècle, dans les pages des bandes dessinées qui retracent à Angoulême, sans le savoir, une histoire de la mode du siècle dernier, dans l'intimité de la famille Hennessy, dans la serre d'hiver du château de Bagnolet, et enfin dans l'ombre - merveilleuse - des statues de la cité paloise, entre Henri IV et Gaston Fébus.

  • Le Festin#106 vous propose un numéro consacré aux Artistes au soleil et s'offre par la même occasion un bain de soleil en bonne compagnie : de Claude Monet à Albert Marquet en passant par Winston Churchill, tous ont posé leur valise en Nouvelle-Aquitaine le temps d'un été pour créer, composer, peindre ou dessiner.
    Et puisque l'été est la période propice aux découvertes inédites, nous vous proposons un dossier spécial Art Roman.

  • Loin d'un regard nostalgique, ce numéro prône une position équilibrée entre sauvegarde à l'identique, réhabilitation, voire nécessaire destruction. Car il ne s'agit pas de sauvegarder par principe, de même qu'il ne s'agit pas de détruire à l'aveugle. De l'emblématique château, comme celui de La Mothe-Chandeniers (Vienne) qui compte désormais 27 910 propriétaires, aux constructions Art déco longtemps mal aimées, à l'image du Splendid Hôtel à Dax (Landes), sans oublier l'architecture moderne d'après-guerre, les petits patrimoines ruraux, les oeuvres d'art dites « dégénérées » spoliées par les nazis ainsi que les savoir-faire ancestraux, ce nouveau numéro vous plonge au coeur de l'actualité de patrimoines bien vivants.

  • Cet automne, Le Festin s'envole aux pays des mille et une nuits avec un numéro spécial Désirs d'Orient. Des villas mauresques de Biarritz aux temples francs-maçons de la Dordogne, en passant par les tableaux d'Eugène Fromentin (conservés au musée des beaux-arts de La Rochelle), l'orientalisme se dévoile sous toutes ses formes (architecture, peinture, littérature).
    Laissez-vous tenter par les séductions de ce numéro 103 !

  • Un numéro qui décrypte la Nouvelle-Aquitaine des années 1950 aux années 1970 au travers de 5 entrées : société, reconstruire, habiter, de nouveaux équipements, création artistique. Les Trente Glorieuses sont synonymes d'une forte période de croissance économique, de retour au plein-emploi, d'amélioration des conditions de vie et d'un important essor démographique ; le baby-boom.

  • Ce hors-série, richement illustré de près de 300 images (documents d'archives, photos in situ, dessins, reconstitutions numériques), est le compagnon idéal pour précéder ou prolonger la visite de Lascaux, Centre International de l'Art Pariétal, nouvel espace muséal construit à même la colline de Montignac et inauguré fin 2016. Conçu comme un livre-album, ce hors-série revient sur l'histoire de Lascaux et ses avatars, de la découverte de la grotte à la conception de Lascaux IV. Temps fort de cette publication, une immersion au coeur de la grotte et de ses nombreuses cavités, le temps d'une visite commentée des fresques avec force détails, certainement une des plus belles expressions de l'art pariétal au monde.

  • Le Festin vous convie à une visite de la Nouvelle-Aquitaine guidée par les personnalités du cinéma, du théâtre et de la chanson. De Danielle Darrieux à Jean-Paul Belmondo, de Jeanne Moreau à Johnny Hallyday, Le Festin vous dévoile un éventail de talents, parfois méconnus, et renouvèle votre regard sur notre patrimoine... en vous proposant un numéro qui brille.

  • Le Festin rénové étrenne ses jolis atours pour un numéro d'hiver aux accents hédonistes ... Plaisirs et volupté ... le vrai, le bel art de vivre est illustré dans toutes ses dimensions : Dionysos-Bacchus est le premier convoqué, à l'occasion d'une exposition d'envergure au musée des beaux-arts de Bordeaux (février 2016) consacrée à la figure fascinante de la bacchante. Place ensuite au cinéma, avec la comédie musicale Les Demoiselles de Rochefort, tournée voilà 50 ans : retour sur les lieux emblématiques de cette ville transfigurée par Jacques Demy.

  • Tout à fait inédit et unique en son genre, entre magazine et encyclopédie, L'Aquitaine nature en 101 merveilles illustre la biodiversité dans toute son ampleur. Ce hors-série rend, par la force du regard et de l'attention, le banal extraordinaire, et propose une mise en avant de sujets variés, à la fois identitaires et spécifiques, dont l'ensemble contribue à brosser le panorama de toutes les « merveilles » que nous réservent les paysages aquitains.

  • Pour son numéro de printemps, 101ème du nom, Le Festin a décidé de vous ouvrir les portes des châteaux de la région. Vous serez ébahis par la spectaculaire forteresse de Castelnaud nichée sur son éperon rocheux en Dordogne, surpris par l'excentricité du château Lalande en Lot-et-Garonne ou charmés par les airs toscans du château Poudenas. Et puisque les châteaux ne sont pas que des bâtisses majestueuses qui habillent les paysages, vous découvrirez également les témoignages de l'Histoire et les traces de vie passée qu'ils abritent dans leurs murs.

  • Dans ce numéro est d'abord retracé le parcours de visionnaires - ou d'excentriques, selon le point de vue - : du « roi d'Araucanie et de Patagonie » venu du Périgord amadouer les Indiens mapuches de la pointe sud de l'Amérique du Sud au dandy et magnat des temps modernes, Bruno Ledoux, récent repreneur du château d'Ilbarritz à Bidart ; des frères Réthoré, magnifiques recréateurs d'une folie charentaise appelée Mercerie qui les ruina, à l'Écossais Patrick Geddes, concepteur d'une tour en Dordogne, disparue de nos jours, aux remarquables soubassements théoriques et scientifiques ; de l'héritier Wendel, commanditaire du château d'Ilbarritz, conçu tout à la fois pour abriter le plus grand orgue jamais conçu et comme un palais hygiéniste idéal, à Napoléon III, qui voulut la création de la commune landaise de Solférino en tant que lieu de l'utopie agraire; de la Lot-et-Garonnaise Paulette Bernège, féministe avant l'heure, pionnière des « sciences ménagères », à ce Facteur Cheval qui, en Charente-Maritime, sculpta à n'en plus finir pour le bien d'un jardin surréaliste...
    Ce Spécial Utopies est aussi l'occasion d'inventorier des projets architecturaux envisagés et jamais réalisés, tels qu'à Pau ou Bordeaux, archives inédites à l'appui, quand en contrepoint sont recensés des projets improbables et pourtant bel et bien accomplis à travers la région, dans tous les domaines (littérature, architecture, sport, etc.). Enfin, l'utopie emporte de convoquer l'imaginaire : retrouvez des exercices de style prospectifs façonnés par des artistes et penseurs de la Nouvelle-Aquitaine.

  • Derrière chaque écrivain se cache une maison et un territoire. Les prismes de l'oeuvre écrite ou de la biographie, selon les cas, nous permettent de convoquer des figures de prestige, d'hier à aujourd'hui (François Mauriac, Pierre Loti, Phillippe Sollers, Chantal Thomas, etc.), dont l'ancrage à l'échelle de la grande région justifie de s'attarder sur des sites puissamment évocateurs : entre autres multiples exemples, le château de la Roche-Courbon en Charente-Maritime, défendu en son temps par l'auteur de Ramuntcho, le Bassin d'Arcachon de Chantal Thomas, Bordeaux selon Philippe Sollers ou encore les incontournables lieux de François Mauriac en Gironde.

  • Au travers d'une sélection d'architectures et de lieux remarquables choisis sur la côte et à l'intérieur des terres, ce nouvel hors-série du Festin met en lumière toute la richesse artistique, culturelle et patrimoniale du Pays Basque. Ce hors-série revisite les « grands classiques » (Hôtel du Palais à Biarritz, quartier du Petit Bayonne, citadelle de Saint-Jean-Pied-de-Port, petit train de la Rhune...), invite à la découverte de lieux insolites, secrets ou peu connus (Maison Earle d'Ascain, Chapelle d'Alciette-Bascassan), tout en révélant des éléments d'architecture contemporaine (siège de Quiksilver, Cité de l'Océan de Biarritz). Un portrait haut en couleurs pour un territoire hors du commun !

  • Pour ses 25 ans, le festin met les petits plats dans les grands ! Au menu de ces agapes chaperonnées par quelques-uns des plus grands chefs du Sud Ouest : l'infinie mosaïque de nos produits régionaux, véritables têtes d'affiche de ces pages gourmandes. Portraits, interviews, reportages et recettes : le festin propose un regard réactualisé sur les arts culinaires, ou comment l'exploration de solides traditions gastronomiques permet de défricher des tendances de fond. Attention, surprises en pagaille !

empty