• Lorsque l'on évoque les hommes célèbres issus de tel ou tel département au cours des siècles, on ne rencontre aucune difficulté pour en déterminer un nombre suffisant. Même les arrondissements les plus modestes en recèlent quelques-uns. Par contre, s'il s'agit de femmes, le problème se complexifie. Bien peu, surtout en province, demeurent dans les mémoires et font l'objet d'études et d'hagiographies, si l'on excepte quelques rares souveraines quelques hétaïres célèbres, quelques saintes dont l'existence pose problème. Afin de remédier à cette injustice, il est apparu qu'un travail doit être mené jusqu'à son terme afin de déterminer les femmes qui peuvent prendre place dans une sorte de Panthéon régional dédié aux gloires féminines de la Nouvelle-Aquitaine. Cet ouvrage se veut un catalogue de courtes biographies concernant ces femmes qui comptèrent dans les départements de la nouvelle province fondée depuis peu, peu importe leur rang social et l'estime que leur portèrent leurs contemporains. La majorité d'entre elles mérite que la grande histoire s'en souvienne.
    Serge Pacaud, chercheur, historien et romancier, a publié divers ouvrages traitant de l'histoire de l'Aquitaine médiévale et des personnages réels ou supposés qui l'ont traversée.

  • Histoire de Bayonne

    Serge Pacaud

    • Geste
    • 3 Mars 2021

    Un beau livre retraçant l'histoire de Bayonne. De l'âge de pierre à aujourd'hui, vous pourrez découvrir ce qui a caractérisé la ville de Bayonne pendant des siècles, le tout accompagné de nombreuses photographies pour mieux illustrer les propos de l'auteur. Ainsi vous pourrez apprendre et comprendre les complexités et l'histoire de cette ville basque.

  • Hormis le Prince Noir, Gaston Fébus et Étienne de Vignolles dit La Hire, peu de personnages illustres émaillent de leurs souvenirs l'histoire médiévale de l'Aquitaine. Si l'on connaît quelques célébrités masculines dont les existences furent rapportées par des chroniques et des récits, à l'exception notable de la célèbre duchesse Aliénor d'Aquitaine, la majorité des lecteurs sont bien incapables de citer d'autres femmes d'influence qui connurent la gloire d'une biographie. Cette injustice patente envers le corpus féminin mérite d'être réparée par la publication du présent ouvrage et par l'évocation d'une qua­rantaine de princesses dont les destins singuliers appellent à ce que l'on s'y attarde. Sans les épousailles d'un homme et d'une femme, sans la ren­contre d'un amant avec sa maîtresse, point de viabilité patrimoniale et successorale. Pour comprendre leurs destinées, il apparaît néces­saire de se remémorer ces gentes dames et damoiselles au travers de leurs relations amoureuses, dans une sorte de catalogue des histoires d'amour de l'histoire médiévale d'Aquitaine. Loin de l'image éthérée que l'on en a parfois, on s'aperçoit que l'existence des princesses ne fut pas souvent un long chemin tranquille.

  • Au fil des pages, l'histoire de Bordeaux se dévoile, une longue marche de ses origines jusqu'aux temps modernes, ponctuée de péripéties et de vicissitudes liées au destin de la condition humaine. Les Bordelais sortirent vainqueurs d'ancestrales luttes. Les abondantes chroniques consacrées à la ville le prouvent, le port de la Lune fut et reste la glorieuse cité romaine, anglaise puis française de jadis. Née du hasard et d'une certaine prédestination due à l'influence des dieux, la petite bourgade des Bituriges Vivisques acquit au cours des siècles une importance capitale jusqu'à dominer la région, puis la province.

  • Pays Basque mystérieux

    Serge Pacaud

    • Geste
    • 1 Septembre 2021

    Redécouvrez lhistoire du Pays basque sous la plume dun spécialiste de cette région ! Lidentité dindividus riches dune mythologie multimillénaire qui habitent cette province sest nourrie au cours des siècles dune foultitude de chroniques oniriques et de mythes spécifiques où la morale permettait de sauver les effroyables et souvent sanglantes péripéties. Les attaches mystérieuses du peuple basque avec les entités diaboliques et les forces maléfiques se dévoilent parfois au détour dun récit.

  • Dans cette collection qui se veut accessible à tous afin de permettre une meilleure connaissance de l'histoire de France dans sa composante régionale, revivez le destin particulier des Landes, de la Préhistoire jusqu'à l'époque moderne, peuplé de tragédies et de bonheurs, de périls et de fortunes diverses. Cet ouvrage, qui se lit comme un roman d'aventures extraordinaires, retrace les grandes péripéties qui formatèrent le département, qui définirent son admirable spécificité, qui réalisèrent ce que nous connaissons à présent de son identité unique.

  • Redécouvrez l'histoire de la Gascogne, du Béarn et de l'Armagnac sous la plume d'un spécialiste de cette région ! Le livre aborde toutes les périodes historiques, des premiers siècles à nos jours. Des invasions barbares à la guerre de Cent Ans, l'auteur retrace l'histoire de cette région de ses origines jusqu'à aujourd'hui Les informations sont fragmentées en courts paragraphes thématiques, ce qui facilite la lecture et la compréhension. De nombreuses gravures, en noir et blanc, vous feront plonger dans le passé également par l'image... En fin d'ouvrage, une bibliographie vous invite à aller plus loin. Avec ce livre vous saurez tout sur la Gascogne, le Béarn et l'Armagnac.
    Serge Pacaud, chercheur, historien et romancier, a publié divers ouvrages traitant de l'histoire de l'Aquitaine médiévale et des personnages réels ou supposés qui l'ont traversée.

  • Revivez le destin particulier des deux villes majeures du département des Landes, de leurs origines jusqu'à l'époque moderne.Cet ouvrage retrace les péripéties remarquables qui fondèrent ces cités aux accents si différents malgré le creuset dans lequel toutes deux tirent leurs origines pour acquérir un prestige spécifique qui les singularise. Serge Pacaud revient ici sur l'histoire de Dax et de Mont-de-Marsan fichées au coeur des Landes, agglomérations similaires par leurs identités, agglomérations différentes par leurs spécificités. Une comparaison qui forme raison, un livre référence.

  • Redécouvrez l'histoire du Pays basque sous la plume d'un spécialiste de cette région ! Le livre aborde toutes les périodes historiques, des premiers siècles à nos jours. Des invasions barbares à la guerre de Cent Ans, l'auteur retrace l'histoire de cette région de ses origines jusqu'à aujourd'hui. Les informations sont fragmentées en courts paragraphes thématiques qui facilitent la lecture et la compréhension. De nombreuses gravures, en noir et blanc, illustrent les propos de l'auteur et une bibliographie vous invite à aller plus loin. Avec ce livre vous saurez tout sur le Pays basque.
    Serge Pacaud, chercheur, historien et romancier, a publié divers ouvrages traitant de l'histoire de l'Aquitaine médiévale et des personnages réels ou supposés qui l'ont traversée.

  • Redécouvrez l'histoire de Bordeaux et de l'aquitaine sous la plume d'un spécialiste de ce département ! Le livre aborde toutes les périodes historiques, des premiers siècles à nos jours. Des invasions barbares à la guerre de Cent Ans, l'auteur retrace l'histoire de cette ville de ses origines jusqu'à aujourd'hui Les informations sont fragmentées en courts paragraphes thématiques, ce qui facilite la lecture et la compréhension. De nombreuses gravures, en noir et blanc, vous feront plonger dans le passé également par l'image... En fin d'ouvrage, une bibliographie vous invite à aller plus loin. Avec ce livre vous saurez tout sur Bordeaux et l'Aquitaine.
    Serge Pacaud, chercheur, historien et romancier, a publié divers ouvrages traitant de l'histoire de l'Aquitaine médiévale et des personnages réels ou supposés qui l'ont traversée.

  • Par le texte et l'image, par les comptes-rendus des journaux de l'époque expurgés de la propa- gande officielle, par les clichés et les cartes pos- tales diffusés au public, l'ouvrage évoque la par- tie aérienne du terrible combat qui ensanglanta l'Europe lors de la Grande Guerre ; nommée ainsi tant elle parut par son importance et ses consé- quences une tragédie humaine incommensurable.
    En cette période de commémoration du centenaire du conflit de 1914-1918, alors que de nombreux tra- vaux se consacrent à l'historiographie générale ou particulière des batailles qui se déroulèrent pen- dant plus de quatre longues années, nous voici plongés à bord des étranges machines volantes qui défièrent les lois de la pesanteur afin d'aider la nation à l'effort de guerre et à la victoire des armes.

  • Le département des Landes ne fut pas seulement une région de pâturage puis d'exploitations forestières ! Du début du XIXe siècle aux années 1950, il y eut un tissu industriel important avec une nombreuse main d'oeuvre ouvrière. On peut citer l'exploitation des mines, les forges et les hauts-fourneaux, alors que le développement de la forêt était surtout axé sur la culture de la résine et l'élaboration de l'essence de térébenthine. On évoque aussi les briquèteries, les verreries, les faïenceries, les salines, les papeteries, les concasseurs de graviers, etc. Pendant ces 150 ans, l'histoire de la condition ouvrière landaise fut mouvementée. De nombreuses grèves et autres mouvements sociaux marquèrent le département. Mais à la fin de la seconde guerre mondiale, à l'image du gemmage, l'industrie landaise disparut peu à peu ; seuls quelques secteurs ont subsisté. Elle souffrait de la concurrence nationale ou mondiale, de nouvelles techniques étaient utilisées ailleurs... Grâce à une collection exceptionnelle d'images anciennes, Serge Pacaud nous fait revivre l'épopée industrielle landaise afin que cette histoire ne sombre pas dans l'oubli.

  • L'affaire Dreyfus

    Serge Pacaud

    • Marivole
    • 27 Octobre 2017

    Cent vingt ans après le terrible "J'accuse... !" d'Emile Zola le 13 janvier 1898, l'innocence du capitaine Dreyfus, injustement accusé de trahison au profit de l'Allemagne, l'ennemi héréditaire, ne fait aucun doute. Cependant, des interrogations restent en suspens. L'ouvrage rapporte, par le texte et une iconographie exceptionnelle, les aléas de l'affaire qui divisa les Français en deux camps irréconciliables, mais aussi revient sur des questions qui suscitent les plus grandes réserves à la lecture des évènements et des faits.

  • Depuis la fondation de l'Ordre cet ouvrage traite de l'implantation des templiers sur les territoires de la Nouvelle-Aquitaine et révèle par le témoignage des archives et des vestiges des pans oubliés de leur fabuleux destin dans ces siècles médiévaux. De nombreuses gravures, en noir et blanc, vous feront plonger dans le passé également par l'image... En fin d'ouvrage, une bibliographie vous invite à aller plus loin. Avec ce livre vous saurez tout sur les templiers de l'ancienne et nouvelle Aquitaine.
    Serge Pacaud, chercheur, historien et romancier, a publié divers ouvrages traitant de l'histoire de l'Aquitaine médiévale et des personnages réels ou supposés qui l'ont traversée.

  • Dans cette collection qui se veut accessible au plus grand nombre afin de permettre une meilleure connaissance de lhistoire de France dans sa composante régionale, revivez le destin particulier dune ancienne province qui connut une dramaturgie hors normes.Comment dun territoire, somme toute si restreint, put-il naître ce grand peuple qui, par lintermédiaire de ses princes, réussit à conquérir la France ? Cet ensemble compact se compose de plusieurs entités qui se sont amalgamées au cours des siècles pour achever le développement de la province à la fin de lépoque médiévale. Dune région liminaire constituée dune plaine le long du Gave de Pau, des collines de Vic-Bilh où se situe une des capitales Lembeye et dune contrée appelée Soubestre (ou Saubestre), viendront se rajouter suivant les aléas politiques et successoraux la vicomté dOloron vers 1050, celle de Montaner en 1085 et le pays dOrthez dans lannée 1194. La Révolution à la création du département des Basses-Pyrénées rajoutera des communes gasconnes afin de stabiliser les frontières avec les Landes voisines.

  • Le Moyen Âge connut le temps des Cathédrales qui concerna toute la chrétienté, tant l'aspiration en la foi, la sublimation du Divin, la peur de la vie et de la mort revêtaient une importance extrême dans cette époques superstitieuses. On connaît moins le temps des Bastides qui n'intéressa dans leur forme spécifique que le midi de la France, alors partagée entre la suzeraineté du roi de France, celle du roi d'Angleterre-duc d'Aquitaine et de leurs vassaux respectifs. Ces fondations durèrent à peine un siècle et demi, mais sont caractéristiques d'une édification urbaine générale qui influa durablement sur la sociologie et la politique des états en perpétuels bouleversements.
    Plusieurs dizaines de villes neuves surgirent des sols que Français et Anglo-Gascons, ducs et comtes, se disputaient sur ce territoire morcelé en une foule de fiefs. Aujourd'hui, que reste-il de ces bastides adaptées aux conditions économiques et militaires d'alors, que sont-elles devenues après 700 ans d'histoire ? L'ouvrage tente de retrouver les traces de toutes celles qui furent fondées en Haute-Garonne, une soixantaine au bas mot. De nombreux documents sont perdus, leur souvenir effacé, mais après une enquête minutieuse, une réflexion approfondie, certaines d'entre-elles resurgissent, pour notre plus grand plaisir, des limbes dans lesquelles l'oubli les avait plongées...

  • La machine à remonter le temps existe!
    Rien d'utopique dans cette affirmation. et pour s'en convaincre, il suffit de feuilleter les pages des livres de la collection « Autrefois » et le moment magique, presque onirique, s'enclenche alors tout naturellement.
    La Gironde, terre de plaisirs gustatifs et de bonne chère, possède depuis toujours ou presque, deux intérêts majeurs. L'huître apportée par les hasards de la nature et le vin développé par le vouloir des Romains. Les deux produits furent infiniment choyés pour atteindre leur renommée présente. À la Belle Époque, l'un et l'autre se heurtèrent à des problèmes spécifiques qui mirent à mal leur développement. Le pillage des bancs naturels et les maladies cryptogamiques contraignirent fortement ces ressources. À force de travail et de volonté, les parqueurs, les viticulteurs, parvinrent à vaincre vicissitudes, fléaux et coups du sort.
    Par le texte et l'image, l'ouvrage nous immerge dans un temps où la machine n'avait pas encore supplée le travail acharné des hommes et des femmes, dévolus à ces activités essentielles pour le bonheur de notre humanité.

  • Cet ouvrage invite le lecteur à descendre le cours de l'Adour, de sa source à son embouchure en soulignant ses spécificités et son emprise sur l'habitat riverain. C'est aussi un recueil de cartes postales anciennes consacré à l'Adour, dans la collection « Autrefois » qui a précédemment célébré la Garonne et la Gironde. Approchons-nous de ces photos d'hier, laissons-nous bercer par l'émotion que suscitent les textes qui les légendent, et entrons dans la tendre intimité de la vie de nos ancêtres.

  • Le Moyen Âge connut le temps des Cathédrales qui concerna toute la chrétienté, tant l'aspiration en la foi, la sublimation du Divin, revêtaient, alors, une importance extrême. On connaît moins le temps des Bastides qui ne concerna, dans leur forme spécifique, que le midi de la France, en particulier la Gascogne, alors partagée entre les suzerainetés du roi de France et de ses puissants vassaux.
    Ces fondations durèrent à peine un siècle et demi, mais sont caractéristiques d'une édification urbaine générale qui influa durablement sur la sociologie et la politique des états en perpétuels bouleversements.
    Plusieurs dizaines de villes neuves surgirent des sols que Français, Anglo-Gascons, ducs et comtes se disputaient sur ce territoire morcelé. Aujourd'hui, que restent-ils de ces bastides adaptées aux conditions économiques et militaires d'alors ; que sont-elles devenues après 700 ans d'histoire ? L'ouvrage tente de retrouver les traces de toutes celles que l'on créa dans le département, une cinquantaine au bas mot. De nombreux documents sont perdus, leur souvenir effacé, mais après une enquête minutieuse, une réflexion approfondie, certaines d'entr'elles resurgissent, pour notre plus grand plaisir, des limbes dans lesquelles l'oubli les avait plongées.
    Serge Pacaud, historien et chercheur, a publié de nombreux ouvrages sur divers sujets concernant les départements gascons. Il s'attache, ici, à retrouver les traces encore visibles des bastides du département du Gers qui montrent le riche passé médiéval d'une région que se disputaient les maisons féodales et royales.
    Une nouvelle collection pour découvrir, département par département, les bastides de tout le Grand Sud-Ouest.

  • Le Moyen Âge connut le temps des Cathédrales qui concerna toute la chrétienté, tant l'aspiration en la foi, la sublimation du Divin, la peur de la vie et de la mort revêtaient une importance extrême dans cette époques superstitieuses. On connaît moins le temps des Bastides qui n'intéressa dans leur forme spécifique que le midi de la France, alors partagée entre la suzeraineté du roi de France, celle du roi d'Angleterre-duc d'Aquitaine et de leurs vassaux respectifs. Ces fondations durèrent à peine un siècle et demi, mais sont caractéristiques d'une édification urbaine générale qui influa durablement sur la sociologie et la politique des états en perpétuels bouleversements.
    Plusieurs dizaines de villes neuves surgirent des sols que Français et Anglo-Gascons, ducs et comtes, se disputaient sur ce territoire morcelé en une foule de fiefs. Aujourd'hui, que reste-il de ces bastides adaptées aux conditions économiques et militaires d'alors, que sont-elles devenues après 700 ans d'histoire ? L'ouvrage tente de retrouver les traces de toutes celles que l'on créa dans le département de Lot-et-Garonne, une soixantaine au bas mot. De nombreux documents sont perdus, leur souvenir effacé, mais après une enquête minutieuse, une réflexion approfondie, certaines d'entre-elles resurgissent, pour notre plus grand plaisir, des limbes dans lesquelles l'oubli les avait plongées.

  • Le Moyen Âge connut le temps des Cathédrales qui concerna toute la chrétienté, tant l'aspiration en la foi, la sublimation du Divin, revêtaient une importante extrême dans cette époque superstitieuse. On connaît moins le temps des Bastides qui n'intéressa dans leur forme spécifique que le midi de la France, en particulier la région aquitaine, dépendant alors de la Couronne anglaise. Ces fondations durèrent à peine un siècle et demi, mais sont caractéristiques d'une édification urbaine générale qui influa durablement sur la sociologie et la politique des états en perpétuels bouleversements.
    Dans la Guyenne et la Gascogne de jadis, plusieurs dizaines de villes neuves surgirent des terres que Français et Anglo- Gascons se disputaient sur la « ligne de front » qui traversait tout le Sud-Ouest actuel. Aujourd'hui, que restent-ils de ces bastides adaptées aux conditions économiques d'alors, que sont-elles devenues après 700 ans d'histoire ? L'ouvrage tente de retrouver les traces de toutes celles que l'on créa dans les deux départements du Lot et de l'Aveyron, régions du Quercy et du Rouergue, une quarantaine au bas mot. De nombreux documents sont perdus, leur souvenir effacé, mais après une enquête minutieuse, une réflexion approfondie, certaines d'entre-elles resurgissent, pour notre plus grand plaisir, des limbes dans lesquelles l'oubli les avait plongées.

  • L'ancienne et majestueuse abbaye de Saint-Jean de Sorde se compose de bâtiments conventuels, du logement de l'abbé, organisés autour du cloître aujourd'hui disparu, l'ensemble totalement ruiné. L'église abbatiale, malgré les rigueurs du temps demeure debout. Sous les terrasses, un crypto-portique aménagé au XVIIIe siècle donne accès à la rivière.
    Son histoire débute au coeur du Moyen Âge pour finir à la Révolution. Quelles en furent les péripéties à travers les siècles troublés ? Voilà une question auquel cet ouvrage, agrémenté de nombreuses photographies, tente de répondre. Prosper Mérimée, alors Inspecteur général des Monuments historiques, déclarait péremptoirement qu'aucun édifice antique ou moyenâgeux dans les Landes n'était digne d'intérêt. Opinion largement contredite par de nombreuses fouilles et réfections qui permettent de mettre en lumière un patrimoine désormais incontestable.
    Après les quelques pages de L. Zéliqzon sur le français de Metz, Le parler de Lorraine, vue générale sur les régionalismes de notre région et Le Fichier de Lerouge, plus axé sur les régionalismes meusiens de Commercy, dans la première moitié du XIXe siècle, voici une nouvelle pierre à l'édifice, qui concerne la région la plus intéressante de Lorraine, du point de vue linguistique, mais qui a été fort peu explorée jusqu'à présent.

  • La province de Béarn était un vestige du moyen-âge et de la Renaissance, ancien pays « souverain » jusqu'en 1620.
    Que restait-il, à l'orée des années 1900, de la province dissoute par la volonté des Conventionnels, un siècle plus tôt ?
    A la Belle-Epoque, les moeurs, les coutumes et les traditions formataient dans une même culture les individus venus de contrées différentes. Le but du présent ouvrage, qui restitue, par le texte et une iconographie exceptionnelle, les heures glorieuses du Béarn, est de nous attarder sur toutes ces spécificités qui permirent à cette province d'acquérir son incontestable renommée.
    L'auteur a mené le même travail passionnant sur les anciennes Guyenne et Gascogne. Et également sur le Pays basque, la Bretagne et la Lorraine.

  • Par le texte et l'image, par les comptes rendus des journaux de l'époque expurgés de la propagande officielle, par les clichés et les cartes postales diffusés au public, l'ouvrage évoque la partie aérienne du terrible combat qui ensanglanta l'Europe lors de « la Grande Guerre » , nommée ainsi tant elle parut par son importance et ses conséquences une tragédie humaine incommensurable. En cette période de commémoration du centenaire du conflit de 1914-1918, alors que de nombreux travaux se consacrent à l'historiographie générale ou particulière des batailles qui se déroulèrent pendant plus de quatre longues années, nous voici plongés à bord des étranges machines volantes qui défièrent les lois de la pesanteur afin d'aider la nation à l'effort de guerre et à la victoire des armes.

empty