À propos

Quand les vitres furent-elles installées aux fenêtres ? À quelle époque l'armoire a-t-elle remplacé le coffre ? Pour quelles raisons le couloir fut-il inventé seulement au XIXe siècle ? De quelles manières autrefois décorait-on sa maison? De la ferme paysanne avec son unique pièce sombre, chauffée par la cheminée, aux appartements modernes qui agencent autour d'un couloir des pièces bien éclairées et fonctionnelles, la maison s'est métamorphosée de fond en comble. Révolutions techniques et améliorations pratiques ont fait leur oeuvre.
Mais des sentiments nouveaux, comme la pudeur et le besoin de s'isoler, ont aussi compté dans la modification des intérieurs. L'histoire de la maison en raconte d'autres : celle du confort qui suit la lente conquête du bien-être des esprits et des corps ; celle des territoires de l'intime ; celle enfin de l'évolution des postures et des gestes domestiques dont la beauté a souvent inspiré les artistes.


Rayons : Arts et spectacles > Généralités sur l'art > Essais / Réflexions / Ecrits sur l'art


  • Auteur(s)

    Béatrice Fontanel

  • Éditeur

    Seuil

  • Distributeur

    Mds

  • Date de parution

    02/09/2010

  • EAN

    9782021020878

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    214 Pages

  • Longueur

    28.6 cm

  • Largeur

    23.7 cm

  • Épaisseur

    2.4 cm

  • Poids

    1 566 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Relié  

Béatrice Fontanel

  • Naissance : 1-1-1957
  • Age : 67 ans

Béatrice Fontanel, née à Casablanca en 1957, est l'auteur de nombreux livres illustrés, dont Bébés du monde, Grèves, 1914-1918 Nous étions des Hommes, La Vie quotidienne en peinture aux Éditions de La Martinière, ainsi que L'Éternel féminin, une histoire du corps intime et Quand les artistes peignaient l'histoire de France, au Seuil. La vie quotidienne est son terrain privilégié, et son travail d'écriture nourrit ses ouvrages documentaires autant que les recueils de poésie dont elle est également l'auteur, tels La Ménagère Cannibale, au Seuil, Éloge des Nuages, aux Éditions de La Martinière.

empty