Le chanteur de tango

Le chanteur de tango

Traduction VINCENT RAYNAUD  - Langue d'origine : ESPAGNOL (ARGENTINE)

Résumé

on dit qu'il ne chante plus que dans quelques cabarets malfamés du port. on dit aussi qu'il est très malade mais qu'il chante parfois dans un vieux bar du centre-ville. certains affirment qu'ils l'ont entendu chanter dans un square de palerme, l'ancien quartier italien, et d'autres vont jusqu'à dire qu'il se produit inopinément sur les marchés populaires des faubourgs. bruno cadogan regarde perplexe la carte de buenos aires et essaie de déceler la logique qui commande les dernières apparitions de julia martel. car ce légendaire chanteur de tango à la voix obscure et envoûtante, l'homme qui n'a jamais voulu enregistrer de disques, est bien plus qu'un mythe urbain. martel est un artiste accompli qui ne laisse rien au hasard et qui dessine par sa présence (et son absence) une autre carte de la ville, les traits d'une énigme. volontaire, résolu, le jeune américain est prêt à tout pour le rencontrer et pour l'entendre chanter ces étranges morceaux dont il est le seul à connaître les paroles et le sens. mais sa quête va le conduire là où il ne l'attend pas : au cour même de l'insurrection populaire de 2001 qui fait chuter les présidents les uns après les autres. bruno cadogan se trouve ainsi emporté par le tourbillon de l'histoire dans un buenos aires rebelle et assoiffé de justice où la voix de julio martel est devenue l'un des symboles de l'espoir.

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

  • EAN 9782070346448
  • Disponibilité Disponible
  • Nombre de pages 306 Pages
  • Longueur 18 cm
  • Largeur 11 cm
  • Épaisseur 1 cm
  • Poids 160 g
  • Distributeur Sodis

Rayon(s) : Littérature générale > Romans & Nouvelles

Tomás Eloy Martínez

Né en 1934, Tomás Eloy Martínez est notamment l'auteur de deux romans considérés comme des classiques de la littérature argentine contemporaine : Santa Evita et Le Roman de Perón. Installé aux États-Unis, il a enseigné à l'Université du Maryland, puis a dirigé le programme d'études latino-américaines de l'Université Rutgers, où il a enseigné de 1995 jusqu'à sa mort, survenue à Buenos Aires, en janvier 2010.

empty