La crise des sciences europeennes et la phenomenologie transcendantale

Donnez votre avis

Cet ouvrage n'a pas encore été noté

La crise des sciences europeennes et la phenomenologie transcendantale

La krisis, dont le manuscrit principal date de 1935-1936, est en vérité le testament de husserl. Cela seul suffit à en assurer l'importance, du point de vue des études husserliennes. mais la fascination que ce texte exerce a une origine et des raisons plus profondes. c'est qu'en lui ne se termine pas seulement, l'histoire de l'entreprise phénoménologique, commence un tiers de siècle plus tôt, ni seulement (du même coup) l'histoire de la philosophie occidentale moderne - cette odyssée du savoir dans le retour au soi ; en lui s'achève également le destin qui gouverne cette histoire. La méditation husserlienne est ici construite entièrement sur un renversement : dans un premier mouvement, en effet, on recule en deçà de la ration pura des modernes par une longue et magnifique dé-construction de l'histoire de la philosophie moderne, jusqu'à faire apparaître dans la lebenswelt le refoulé et l'oublié de toute cette histoire. mais dans un deuxième mouvement, la lebenswelt se scinde en welt et leben - dissociation dans laquelle le premier devient un constitué, le second sa constitution dans l'égologie absolue. Le pivot du renversement étant l'équivoque de la phénoménologie de la perception.

  • EAN 9782070717194
  • Disponibilité Disponible
  • Longueur 20 cm
  • Largeur 13 cm
  • Épaisseur 3 cm
  • Poids 584 g
  • Distributeur Sodis

Rayon(s) : Sciences humaines & sociales > Philosophie > Philosophie généralités > Essais / Réflexions / Ecrits sur la philosophie

Edmund Husserl

On ne présente plus Husserl, l'initiateur d'un des principaux courants de la philosophie contemporaine, la phénoménologie, en laquelle il verra à la fois l'horizon et la méthode de sa philosophie.

Broché
empty