Le livre de Dede Korkut ; récit de la Geste oghuz (préface Yachar Kemal)

À propos

Comment peut-on être Turc ? Ceux qui côtoyèrent ce peuple de nomades les imaginèrent, comme les Arabes, en centaures, tant ils étaient inséparables de leur cheval.
Le choc de la chute de Constantinople, haut lieu de légendes apocalyptiques, a associé les Turcs à la revanche de Troie. Dans cette ambiance de fin des temps, ces cavaliers d'apocalypse que sont les Türk-Oghuz - nom auquel on prête l'origine du mot " ogre "- vivent eux aussi une transition : le passage à l'Islam et la fin de la vie nomade, qu'ils se mettent à rêver et à idéaliser. C'est cet " esprit nomade " qui est au coeur de l'épopée de Dede Korkut.
Celle-ci restitue l'idée qu'un peuple se fait de son identité et de ses valeurs fondamentales. Une fraîcheur souvent réjouissante et drôle dans un environnement rude, où, à peine levé de sa couche, on part guerroyer, fait le paradoxe de ces récits qui parcourent la steppe anatolienne ou le Caucase comme un feu de broussaille.
L'ouvrage, une première en France, est la traduction intégrale et commentée par deux grands spécialistes du monde turc de deux manuscrits du XVe siècle, miraculeusement conservés à Dresde et au Vatican.
Yachar Kemal, le plus " épique " des romanciers turcs, apporte également sa vision de Dede Korkut, comme expérience personnelle du barde qu'il fut dans sa jeunesse.



Rayons : Sciences humaines & sociales > Ethnologie

  • EAN

    9782070742769

  • Disponibilité

    Disponible

  • Longueur

    22.4 cm

  • Largeur

    13.8 cm

  • Épaisseur

    2.2 cm

  • Poids

    325 g

  • Distributeur

    Sodis

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Anonyme

  • Pays : France
  • Langue : Francais

Volontairement mystérieux sur son identité, Anonyme est l'auteur anglophone d'une série d'ouvrages qui débute en France en 2010 avec Le Livre sans nom, véritable ovni littéraire, succès commercial et critique international.

empty