Fermeture exceptionnelle : les livres papiers ne peuvent être achetés en librairie

Un petit héros

Un petit héros

Traduction GUSTAVE AUCOUTURIER  - Langue d'origine : RUSSE

À propos

« J'ai déjà dit que les blâmables assiduités de la perfide blonde me faisaient honte, me froissaient, me blessaient jusqu'au fond du coeur. Mais il y avait à cela une cause secrète, étrange, sotte, que je dissimulais, qui me faisait trembler comme un avare sur son trésor, et à la seule pensée de laquelle - seul à seul avec ma tête chavirée, caché dans quelque coin bien sombre où ne pouvait atteindre le regard inquisiteur et moqueur d'aucune friponne aux yeux bleus - à la seule pensée de laquelle j'avais le souffle coupé de confusion, de honte et d'effroi... Disons le mot : j'étais amoureux. »

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles > Nouvelles

  • EAN

    9782072738791

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    96 Pages

  • Longueur

    18 cm

  • Largeur

    11 cm

  • Épaisseur

    1 cm

  • Poids

    66 g

  • Distributeur

    Sodis

Infos supplémentaires : Broché  

Fedor Mihailovic Dostoevskij

  • Pays : Russie
  • Langue : Russe

Fedor Mihailovic Dostoevskij (1821-1881) est l'un des plus grands romanciers russes ; il a influencé de nombreux écrivains et philosophes. Ce n'est qu'en 1860 qu'il commence à écrire, d'abord dans la revue le Temps, puis dans l'Époque. Ses premières œuvres comportent des romans, Humiliés et offensés (1861), les Souvenirs de la maison des morts (1861-1862) et un grand nombre d'articles comme les Notes d'hiver sur des impressions d'été (1863), où il condamne la civilisation occidentale bourgeoise, matérialiste et impie. Puis il publiera des chef-d'œuvre de la littérature comportant, entre-autres : Notes d'un souterrain (1864), Crime et Châtiment (1866), Le Joueur (1866), L'Idiot (1868-1869), Journal d'un écrivain, L'Adolescent (1875) et Les Frères Karamazov (1879-1880).

empty