Qui vive

Donnez votre avis

Cet ouvrage n'a pas encore été noté

Qu'est-ce que se souvenir? Qu'oublie-t-on avec le temps? Que perd-on en chemin? Si la clause du souvenir est la disparition, toute mémoire est endolorie. Écrit à hauteur d'enfant, ce roman est un roman de l'infime et de l'intime, un roman d'apprentissage sans initiation. S'y dessinent les portraits d'un père, d'une mère, d'une aimée, d'un ami mystérieux et, en creux, d'un fils qui assiste et qui observe. Sans relâche. S'y joue, en sourdine, une petite musique tragique, peuplée de silences et de soupirs. Ce livre n'est pas une consolation, mais une tentative de désillusion : «Du reste, j'ai beau me retourner, je ne vois derrière moi que des paradis perdus. De splendides paradis perdus dont mon branle-bas intérieur m'a appris, par les larmes répétées, qu'ils sont des paradis parce qu'ils sont perdus.»

  • EAN 9782072797095
  • Disponibilité Disponible
  • Nombre de pages 120 Pages
  • Longueur 21 cm
  • Largeur 14 cm
  • Épaisseur 1 cm
  • Poids 170 g
  • Distributeur Sodis

Rayon(s) : Littérature générale > Romans & Nouvelles

Colin Lemoine

  • Naissance : 1-10-1978
  • Age : 41 ans
  • Pays : France
  • Langue : Francais

Colin Lemoine est historien de l'art, critique d'art (L'Œil, Le Journal des Arts...) et commissaire d'expositions. Responsable des sculptures au musée Bourdelle, il a consacré plusieurs articles, conférences, ouvrages et expositions à Alberto Giacometti, Auguste Rodin, Johan Creten ou Henri Focillon. Il est conseiller artistique pour des manifestations d'art contemporain et dirige une collection d'histoire de l'art chez Fayard. Il s'est intéressé à Michel-Ange, à l'occasion d'un ouvrage publié avec Jack Lang (Fayard, 2012), et, lors d'une exposition, à la postérité artistique et politique de Ludwig van Beethoven (Philharmonie de Paris, 2016).

Broché
empty