Le jeu des séries scéniques

À propos

Une Enfant (la narratrice) plonge dans une nuit aussi grammaticale qu'onirique, cherchant à démêler le faisceau d'images aveuglées qui l'entravent : d'une violence froide - et d'une beauté foudroyée - le roman familial ne peut pourtant s'écrire que sous la forme oraculaire, qui reconduit son mystère en s'incarnant dans la matière fragmentée du langage. Et dans l'ombre qu'elle projette, sur les parois de la caverne mentale. Tout comme 1, 2, de la série non aperçue, avec lequel il forme une manière de diptyque, Le Jeu des séries scéniques était paru chez Flammarion en 1976, dans la collection «Textes». Il importait de redonner à lire aujourd'hui ces deux livres fondateurs, emblématiques de la «modernité négative» qui se dessinait à l'époque, retournant les propositions poétiques et narratives admises - vers un espace ignoré.


Rayons : Littérature > Poésie


  • Auteur(s)

    Jean Daive

  • Éditeur

    Flammarion

  • Distributeur

    Union Distribution

  • Date de parution

    12/01/2007

  • EAN

    9782081204997

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    85 Pages

  • Longueur

    20 cm

  • Largeur

    13 cm

  • Épaisseur

    0.8 cm

  • Poids

    115 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Jean Daive

Né en 1941, poète, journaliste radio, traducteur, romancier, il est l'une des figures incontournables de la littérature francaise depuis les annees 1960. Sa vaste bibliographie compte en particulier trois cycles, publiés chez P.O.L et, plus récemment, plusieurs livres chez Flammarion, dont Monstrueuse (2015). Il a publié aux éditions Nous L'énonciateur des
extrêmes (2012).

empty