À propos

Pourquoi les femmes se suicident-elles moins que les hommes ? Les célibataires, plus que les gens mariés ? Les personnes âgées, plus que les jeunes ? Pourquoi, contrairement à une idée reçue, choisit-on de mourir à la belle saison plutôt qu'en hiver ? C'est à ces questions et à quelques autres que tente de répondre Le Suicide (1897), monument de la littérature sociologique, et plus particulièrement le livre II, au cours duquel Durkheim établit une typologie restée célèbre, distinguant les formes de suicides : égoïste, altruiste, anomique ou fataliste.
Plus encore que l'étude d'un phénomène social, Le Suicide est avant tout la mise en application de principes essentiels tirés de la méthode expérimentale. Utilisant de façon exemplaire l'outil statistique, Durkheim y jette les bases de la science du social.


Rayons : Parascolaire > Classiques / Textes et commentaires > Philosophie
Rayons : Sciences humaines & sociales > Philosophie


  • Auteur(s)

    Emile Durkheim

  • Éditeur

    Flammarion

  • Distributeur

    Union Distribution

  • Date de parution

    12/03/2014

  • Collection

    Gf ; Edition Avec Dossier

  • EAN

    9782081219991

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    304 Pages

  • Longueur

    17.8 cm

  • Largeur

    10.8 cm

  • Épaisseur

    1.2 cm

  • Poids

    212 g

  • Support principal

    Poche

Infos supplémentaires : Broché  

Emile Durkheim

Fondateur de la revue L'Année sociologique en 1896, Émile Durkheim (1858-1917) était professeur de
pédagogie et de sciences sociales à l'Université de la Sorbonne et inaugura la chaire de sociologie en 1913. Il contribua largement à la création d'une école française de sociologie dont les représentants étaient ses élèves et sont encore de nos jours, pour certains, ses héritiers. Il s'attacha à faire de la sociologie une discipline scientifique ayant un objet et des méthodes propres.

empty