À propos

En 1878, à l'occasion du centenaire de la mort de Voltaire, Nietzsche lui dédie son dernier ouvrage, Humain, trop humain. Le philosophe allemand reconnaît là l'importance d'un esprit français qui a combattu en son temps pour que la liberté triomphe. Mais au juste qu'est-ce qu'un esprit libre ? Qu'en est-il de la société de cour ? Comment saisir l'influence du christianisme du XVIIIème jusqu'au début du XXème? Cette religion dont Nietzsche écrit dans Par-delà le bien et le mal : « Le christianisme a fait boire du poison à Eros : il n'en est pas mort, mais il est devenu vicieux. » Voilà le nerf de la guerre au coeur des siècles et particulièrement dans la vie des deux penseurs. La vertu contre le vice, la santé contre le nihilisme, l'art contre la bassesse : balancement que Guillaume Métayer explore avec profondeur et enthousiasme dans son essai. En somme, pour ne pas sombrer avec l'Histoire, il est préférable de rire (rôle décisif de Dionysos, mais aussi d'Apollon), de danser et voyager. Et croire à l'aurore, autre nom du renouveau et de l'ironie.


Rayons : Sciences humaines & sociales > Philosophie > Philosophie généralités > Essais / Réflexions / Ecrits sur la philosophie


  • Auteur(s)

    Guillaume Metayer

  • Éditeur

    Flammarion

  • Distributeur

    Union Distribution

  • Date de parution

    08/01/2011

  • EAN

    9782081249257

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    432 Pages

  • Longueur

    21 cm

  • Largeur

    13.5 cm

  • Épaisseur

    2.8 cm

  • Poids

    478 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Guillaume Metayer

Qui est Guillaume Métayer ?
30 ans
Spécialiste de Voltaire, assistant à l'université de Paris IV, il est normalien et a enseigné à Cambridge.
Traducteur littéraire du hongrois (István Kemény dans Nouvelle Poésie hongroise, Caractères, 2001).

empty